Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 octobre 2016 2 04 /10 /octobre /2016 21:26

L’alimentation bat les vaccins dans la prévention des maladies

 

Par Michele Goldstein- Vactruth 24.09.2016

L’alimentation bat les vaccins dans la prévention des maladies

Plusieurs médecins commencent à se prononcer sur le danger des vaccins. Dans son récent best-seller A Mind of Your Own, le médecin holistique et psychiatre Kelly Brogan explique pourquoi elle s’oppose aux vaccinations.

 

Le Dr Brogan partage un exemple fascinant sur la façon dont le nutriment sélénium fut utilisé en Chine pour prévenir et traiter la maladie de Keshan (cardiomyopathie rare, secondaire à une carence en sélénium associée à une infection virale à coxsackie.), en lieu et place des vaccinations proposées par les chercheurs occidentaux. Le Dr Brogan explique également comment la vitamine A peut être utilisée pour prévenir et traiter la rougeole. De même avec la vitamine C pour le tétanos au lieu de la vaccination toxique et dangereuse. [1]

 

Dr Kelly Brogan

Dans son fameux livre Nutrition et dégénérescence physique le célèbre dentiste Weston Price a décrit la parfaite santé dont jouissaient certaines populations autochtones. C’est à partir d’une excellente alimentation que les individus de ces régions avaient acquis une immunité naturelle contre la tuberculose, sans qu’aucune vaccination ne soit nécessaire. Les études comparatives des individus non vaccinés avec des individus vaccinés représentent un argument supplémentaire pour faire comprendre que les vaccins ne constituent pas la réponse adéquate pour la prévention des maladies. [2]

 

Le cas de la maladie de Keshan en Chine

 

Dans un rapport de 2014, le New England Journal of Medicine montre qu’une carence en sélénium est susceptible de provoquer la maladie de Keshan. Le Dr Brogan explique comment un groupe de scientifiques occidentaux avaient proposé l’utilisation de vaccins pour lutter contre l’épidémie de Keshan. Mais cette proposition fut rejetée  quand un chercheur fit remarquer que la population de certaines provinces où la maladie était endémique manquaient de sélénium, tandis que les habitants d’autres provinces qui pouvaient s’approvisionner en sélénium semblaient  protégés contre cette maladie. [4]

 

La vitamine C traite le tétanos

 

Dans une étude publiée dans la bibliothèque Cocherane et dans les publications de l’Institut National de Santé, il est montré que l’administration d’un gramme de vitamine C par jour est efficace à 100% dans la prévention de la mortalité chez les enfants de 1 à 12 ans dont le diagnostic de tétanos avait été établi. Chez des personnes plus âgées (13 à 30 ans), souffrant de tétanos, l’utilisation de la vitamine C a pu réduire la mortalité de 45%. Dans les rares cas de tétanos, ce protocole est plus logique que le recours à la vaccination de masse dangereuse et inefficace contre le tétanos. [5,6]

 

La vitamine A réduit les complications de la rougeole, maladie de la petite enfance  généralement sans problème

 

L’Institut National de Santé rend compte d’une étude identifiant les carences en vitamine A, en tant que facteur de risque pour les cas graves de rougeole. L’Organisation Mondiale de la Santé recommande l’administration d’une dose orale de 200.000 UI de vitamine A aux adultes et de 100.000 UI aux nourrissons pendant deux jours dans les zones carencées en vitamine A. [7]

 

La rougeole est généralement une maladie bénigne de l’enfance, alors que le vaccin ROR (Rougeole-Oreillons-Rubéole) peut être lié à des conséquences graves sur la santé. L’utilisation de la vitamine A pour prévenir et traiter  les très rares cas graves de rougeole est un protocole de santé beaucoup plus sûr que les dangereux programmes de vaccination de masse. [8]

 

Pour Weston Price l’alimentation est essentielle dans la prévention des maladies

 

 

Le dentiste Weston Price, dans son étude historique sur 10 ans de groupes endémiques dans le monde entier, a découvert que les groupes qui maintenaient une alimentation à haute valeur nutritive étaient naturellement résistants à la tuberculose, très répandue à cette époque. Lorsque ces individus ont délaissé les aliments riches en nutriments ; lorsqu’ils ont adopté les régimes alimentaires modernes, déficients en vitamines, ils sont devenus beaucoup plus sensibles à la tuberculose et ont beaucoup souffert. [9]

 

Vaccinés versus non vaccinés

 

S’il faut encore d’autres preuves pour démontrer l’importance de l’alimentation dans la prévention des maladies en lieu et place des vaccinations dangereuses et inefficaces, il suffit d’examiner les études comparatives qui ont été réalisées chez des enfants vaccinés et chez des enfants non vaccinés. Dans de nombreuses études les résultats sont unanimes : les enfants non vaccinés jouissent d’une santé de loin supérieure par rapport aux enfants vaccinés.

 

Conclusion

 

De nombreuses maladies ont été liées à des carences en vitamines, y compris la rougeole, le tétanos, la tuberculose, et la maladie de Keshan. Plutôt que d’utiliser des vaccins dangereux et inefficaces, il convient davantage de mettre l’accent sur l’amélioration de l’état nutritionnel comme moyen sûr et efficace pour améliorer la santé et prévenir les maladies. [10]

 

Références:

 

  1. Brogan, Kelly. A Mind of Your Own. HarperCollins: New York, NY. 2016, pp.136-137.
  2. https://vactruth.com/2016/06/03/vaccinated-vs-unvaccinated/
  3. http://www.nejm.org/doi/full/10.1056/NEJMcibr1402199
  4. http://www.vitaminsdiary.com/disorders/keshan.html
  5. http://www.cochrane.org…vitamin-c-for-preventing-and-treating-tetanus
  6. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/18425960
  7. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/11869601
  8. https://vactruth.com/2016/02/18/mmr-vaccine/
  9. Price, Weston A. Nutrition and Physical Degeneration.  8th Edition. The Price-Pottenger Nutrition Foundation: La Mesa, CA. 2009.
  10. http://www.naturalnews.com…vaccine_safety_medical_myths_junk_science.html

Source: Vactruth

Partager cet article

Published by Initiative Citoyenne - dans Pluralisme thérapeutique
commenter cet article

commentaires

Louhana 06/10/2016 22:29

"L’alimentation bat les vaccins dans la prévention des maladies"

C'est peut-être pour cela que je n'arrive plus à attraper la grippe depuis de nombreuses années malgré les contacts et le fait que je ne fais absolument rien pour la prévenir (ce serait plutôt l'inverse). Je ne comprends pas car lorsque je me faisais vacciner, je la faisais systématiquement.

Initiative Rationnelle 05/10/2016 10:46

Cet article veut affirmer que l'alimentation est plus efficace que la vaccination dans la prévention des maladies au moyen de plusieurs exemples.


1. "Le sélenium permet de soigner la maladie de Keshan"

Rappelons que le selenium devient rapidement toxique à des doses à peine supérieures aux doses qu'on peut naturellement recevoir par l'alimentation. Conseiller la prise de selenium à une personne qui ne serait pas en déficit est inconscient et dangereux.
https://fr.wikipedia.org/wiki/S%C3%A9l%C3%A9nium

Le virus coxsackie cause la maladie de Keshan UNIQUEMENT en association avec un déficit en sélénium.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Maladie_de_Keshan

Selon cet article, les médecins chinois dans leur grande sagesse ont donc préféré administrer du selenium, contrairement à ces ridicules petits chercheurs occidentaux qui eux voulaient utiliser UN VACCIN QUI N'EXISTE PAS.

D'autre part, la maladie de Keshan est une maladie secondaire, il faut déjà être infecté par le virus coxsackie, il faut être DÉJÀ MALADES.
Rien dans cet exemple n'est donc de nature à justifier l'affirmation de cet article qui porte sur la PRÉVENTION des maladies.

Enfin, rappelons que la maladie de Keshan est causée par un déficit en selenium.
L'auteur de cet article découvre donc qu'un apport en sélénium permet de soigner un déficit en sélénium. Bravo.




2. "La vitamine C traite le tétanos"

L'étude citée indique très clairement qu'elle porte sur des personnes DÉJÀ MALADES. Rien dans cet exemple n'est donc de nature à justifier l'affirmation de cet article qui porte sur la PRÉVENTION des maladies.


D'autre part, c'est un cas manifeste de trahison des sources dans la mesure ou l'étude dit très exactement l'inverse de ce qui est affirmé:

"Une seule étude, non randomisée et mal rapportée sur la vitamine C comme traitement contre le tétanos montre une importante réduction de la mortalité. Toutefois, en raison des inquiétudes sur la qualité des essais, ce résultat doit être interprété avec prudence et la vitamine C ne doit pas être recommandée comme traitement pour le tétanos sur la base de ces éléments de preuve."

"Vitamin C for preventing and treating tetanus": https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/18425960

Cette étude est une revue systématique de ce qui existe sur la prévention et le traitement du tétanos par la vitamine C.
Pour la partie prévention, il n'existe tout simplement AUCUNE PREUVE qui pourrait soutenir cette affirmation.
Pour la partie traitement, il existe une seule étude dont la qualité est tellement faible qu'on ne peut pas s'y fier.




3. "La vitamine A réduit les complications de la rougeole"

Cet exemple également porte sur la constatation d'une baisse de la mortalité sur des personnes DÉJÀ MALADES, comme le titre de l'étude l'indique pourtant clairement: "Vitamin A for treating measles in children." https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/11869601
Rien dans cet exemple n'est donc de nature à justifier l'affirmation de cet article qui porte sur la PRÉVENTION des maladies.


"L'OMS recommande la vitamine A dans les zones carencées en vitamine A"

L'auteur de cet article découvre donc qu'un apport en vitamine A permet de soigner un déficit en vitamine A. Bravo.




4. "Pour Weston Price l’alimentation est essentielle dans la prévention des maladies"

Pour beaucoup de monde, être en bonne santé est essentiel dans la prévention des maladies. Rien cependant dans cette affirmation ne permet de dire que ce serait plus efficace que la vaccination.

D'autre part, rien ne permet de réfuter la valeur de la protection cumulative apportée par le fait d'être en bonne santé ET d'être vacciné.




5. "[les études comparatives qui ont été réalisées chez des enfants vaccinés et chez des enfants non vaccinés] sont unanimes : les enfants non vaccinés jouissent d’une santé de loin supérieure par rapport aux enfants vaccinés."

L'affirmation, dans cet article, se révèle totalement infondée. On peut tenter de suivre de lien en lien la source censée justifier cette unanimité jusqu'à une étude fiable: En vain.
Cette affirmation est également fausse: https://initiativerationnelle.wordpress.com/2016/06/03/intox-les-enfants-non-vaccines-sont-en-meilleure-sante/




Pour dénigrer l'efficacité des vaccins dans la prévention de la maladie, cet article ne fait que des affirmations sans rapport avec la vaccination ou sans rapport avec la prévention. Cet article est infondé.

Initiative Rationnelle 07/10/2016 06:59

Wikipedia est une manière de trouver rapidement les informations voulues. Ces informations sont sourcée et centralisées autour d'un même sujet. Vous ne devez pas faire confiance à wikipedia, vous devez vous en servir pour trouver les informations auquelles vous ferez confiance.

Par exemple, concernant le dosage cette page cite une étude qui a comparé les supplément de sélénium au placebo pendant presque 8 ans: "Selenium and Diabetes: More Bad News for Supplements" http://annals.org/article.aspx?articleid=736355#R3-177

Louhana 06/10/2016 22:17

"Rappelons que le selenium devient rapidement toxique à des doses à peine supérieures aux doses qu'on peut naturellement recevoir par l'alimentation. Conseiller la prise de selenium à une personne qui ne serait pas en déficit est inconscient et dangereux.
https://fr.wikipedia.org/wiki/S%C3%A9l%C3%A9nium"

Ah bon ?! Mais c'est vendu en pharmacie sans ordonnance sous forme d'ampoules dosées à 0,96 mg à prendre à raison d'une ampoule par jour d'après ce qui est indiqué sur la boite, c'est énorme comparé au dosage dont parle ce lien. Je sais bien qu'il faut être prudent avec ce qui est vendu en pharmacie mais tout de même ! Enfin, moi je ne le prends que sur prescription médicale mais cela reste quand même élevé par rapport à ce qui est dit. Peut-on vraiment faire confiance à Wikipedia ?

vaccidde 05/10/2016 09:52

La (bonne) santé des enfants non-vaccinés - Françoise Berthoud
Vaccins Angelika-Kogel--KIGGS-study

Initiative Rationnelle 05/10/2016 10:53

Contrairement à ce que vous imaginez, l'étude KIGGS conclue à l'absence de différences, tant du point de vue des allergies que des infection: "The prevalence of allergic diseases and non-specific infections in children and adolescents was not found to depend on vaccination status."

Notons le double standard qui consiste à rejeter la conclusion des chercheurs, spécialistes du domaine, validée par d’autres scientifiques et publiée dans une revue à comité de lecture, pour préférer la conclusion d’une personne unique, sans qualification particulière concernant les vaccins, ou les statistiques, ou la méthode scientifique en générale, sans relecture ou validation ou publication.

https://initiativerationnelle.wordpress.com/2016/06/03/intox-les-enfants-non-vaccines-sont-en-meilleure-sante/

études 05/10/2016 09:41

Bonjour,

Est-il possible d'avoir des liens pour les études comparatives vaccinés vs. non vaccinés? Merci !

Initiative Rationnelle 07/10/2016 06:36

"angelika kogel a par exemple passé en détails les données de l'étude Kiggs alors que la conclusion de celle-ci a passé/zappé des tas de différences significatives"

Le fait qu'elle n'ait pas les compétences scientifiques pour le faire ne joue pas en sa faveur, ni le fait que les gens qui ont effectivement les compétences scientifiques aient déclaré qu'ils y avait des erreurs grossières. Il y a, littéralement, des centaines d'études qui utilisent les données récoltées par l'étude Kiggs (https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/?term=kiggs). Mme Kogel, ou n'importe quel scientifique qui imagine qu'il y a quoi que ce soit de vrai dans ces "différences zappées" ont eu 7 ans pour publier dans une revue scientifique.




"études américaine, hollandaise, allemand"

S'il y a dans ces liens la moindre référence à une VÉRITABLE étude scientifique publiée dans une véritable publication scientifique validée par un véritable comité de scientifiques véritablement spécialistes du domaine étudié, je vous serais reconnaissant de nous en faire part.

Si ce n'est pas le cas, il faut constater qu'il est malhonnête de présenter une "étude" au sens courant comme si c'était une "étude scientifique".

- Une étude au sens scientifique, est le résultat d’un travail normalisé, indexé et publié dans une revue à comité de lecture, après vérification par d’autres chercheurs qui sont spécialistes du domaine étudié.
- Une étude dans le sens courant, est simplement la rédaction de conclusions concernant une chose étudiée, sans garantie de qualité ou de rigueur.

https://initiativerationnelle.wordpress.com/2016/06/03/lequivoque/

Initiative Citoyenne 06/10/2016 15:57

IL Y A eu plusieurs comparaisons basées sur diverses données: études américaine, hollandaise, allemande (angelika kogel a par exemple passé en détails les données de l'étude Kiggs alors que la conclusion de celle-ci a passé/zappé des tas de différences significatives entre vaccinés et non vaccinés dans les données récoltées....)

Voir notamment les liens suivants (= pas exhaustifs....):

http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/3/27/09/71/2012-2013/Etude-Hollandaise--NVKP.pdf

https://childhealthsafety.wordpress.com/2011/08/26/new-survey-shows-unvaccinated-children-vastly-healthier-far-lower-rates-of-chronic-conditions-and-autism/

https://www.youtube.com/watch?v=U-U_LcCuUf0

vaccidde 05/10/2016 09:56

https://www.mediafire.com/#1rtheq08gslhu
Bibliographie sur la vaccinaton

                    

Recherche

Contact

 

initiative.citoyenne[at]live.be

Courriers Aux Autorités & Autres Documents Importants

Ce site refuse de cautionner le label HONcode.

Ce site refuse de cautionner le label HONcode    

Ce site soutient Nurpa pour la liberté d'internet

Boutton de soutien à la NURPA