Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 février 2017 7 05 /02 /février /2017 21:29

ADN étranger contenu dans les vaccins à virus vivants : un risque pour la santé

 

« Si vous n’êtes pas consterné pour des raisons morales et éthiques, peut-être que les conséquences sur la santé risquent de vous ébranler »  L.H.

Interview de Marcella Piper-Terry par Polly Tommey, extraits (Groupe VAXXED, janvier 2017)

Interview de Marcella Piper-Terry par Polly Tommey, extraits (Groupe VAXXED, janvier 2017)

Marcella : Notre système immunitaire a été créé pour fonctionner parfaitement. La manipulation de ce système immunitaire par des virus, des bactéries, des toxines va à l’encontre du plan de la Nature. Nous voulons et devons garder notre corps le plus pur possible. Nous refusons de le polluer en lui injectant de l’aluminium, du mercure, du formaldéhyde, du tissu fœtal de bébés avortés. Nous ne voulons pas nous faire injecter de l’ADN animal, de l’ADN d’insectes.

 

L’une des informations les plus importantes à connaître est la liste des excipients et des ingrédients des vaccins. Il faut savoir de quoi sont fait les vaccins et ce qui est utilisé pour les fabriquer.

 

Polly : Nous avons parlé de cellules de fœtus avortés.

ADN étranger contenu dans les vaccins à virus vivants : un risque pour la santé

Marcella : Ces avortements se sont produits dans les années ‘60. Ils ont servi à cultiver des virus vivants qui devaient être utilisés pour fabriquer des vaccins (rubéole, ROR, varicelle, zona, hépatite A.)

 

On ne peut cultiver ces virus que sur du tissu vivant, du tissu humain. Tout a commencé avec la rubéole. On a voulu convaincre les femmes enceintes qui avaient été exposées à la rubéole que leur enfant pouvait naître horriblement déformé. Il a fallu examiner les fœtus de 27 femmes pour en trouver un seul qui avait été contaminé. Il a donc fallu avorter 26 bébés parce qu’on avait dit aux mères qu’elles risquaient de donner naissance à un enfant malformé. Les autres bébés n’étaient nullement infectés par la rubéole.

 

Le RA273 est le nom du virus qui est utilisé dans le vaccin ROR

ADN étranger contenu dans les vaccins à virus vivants : un risque pour la santé

RA= Rubella abortus

 

27= nombre d’avortements qui ont eu lieu

 

3= les 3 types de tissu qui ont été prélevés chez les bébés.

 

Il a fallu trouver une lignée cellulaire (cell line) pour pouvoir les reproduire.

 

Il y a eu en tout 80 avortements pour produire le vaccin contre la rubéole.

 

Les deux lignées cellulaires qui sont utilisées aujourd’hui et que l’on continue à utiliser sont :

 

Le WI38 et le MRC5.

 

Le WI38 provient de l’avortement d’une petite fille.

 

Le MRC5 provient de l’avortement d’un petit garçon. Ceci s’est passé dans les années ’60. Ces lignées cellulaires fœtales permettent la réplication des virus.

 

On a prétendu que ces lignées cellulaires étaient immortelles. Elles ne le sont pas. Elles ne peuvent être répliquées que pendant un certain temps. Au plus de fois on les réplique, au plus elles deviennent dangereuses. Les lignées cellulaires fœtales sont problématiques car elles sont tumorigènes, ce qui veut dire qu’elles peuvent favoriser un cancer. Au plus on les utilise, au plus il y a de risques de provoquer des cancers. Aujourd’hui, on a donc besoin de créer de nouvelles lignées cellulaires fœtales pour fabriquer de nouveaux vaccins étant donné que les anciennes lignées sont arrivées au bout de leurs possibilités d’utilisation.

 

Une nouvelle lignée, la WALVAX2 a donc été créée. Les cellules de 9 avortements ont été nécessaires pour la produire. Ces bébés ont été avortés d’une manière particulière (waterbag), de manière à assurer que tous les organes du bébé restent intacts. Ces bébés sont avortés vivants.

 

Le Dr Paul Offit a affirmé que seuls deux avortements avaient été impliqués dans la création des vaccins qu’on utilise aujourd’hui. Quand il dit qu’il n’y a eu que deux avortements, la chose n’est pas exacte. Il ne parle pas en fait de tous les autres avortements qui ont permis de mettre ces lignées au point.

 

Pour que le virus puisse être cultivé, il doit obligatoirement être cultivé sur des tissus vivants. Il existe un site cogforlife.org qui donne un maximum d’informations sur ce qui s’est passé lors de la fabrication de ces vaccins. On y explique que 50% des bébés avortés étaient vivants et qu’on les disséquait immédiatement sans anesthésie.

 

Polly : C’est vraiment l’horreur (diabolique) !

ADN étranger contenu dans les vaccins à virus vivants : un risque pour la santé

Marcella : Il est donc très important que le public, ainsi que les autorités religieuses soient au courant de ce que nous expliquons.

 

Il ne s’agit pas que de ces deux avortements qui se sont produits il y a bien longtemps. Ces pratiques continuent de se produire. Dans ce domaine, la manipulation et la cupidité sont extrêmes.

 

Il y a des personnes pour lesquelles l’avortement ne pose pas de problème, et qui pensent que les bénéfices qu’apportent les vaccins contrebalancent ces problèmes d’avortements.

 

Que se passe-t-il dans la suite ?

 

Les vaccins qui sont cultivés sur des lignées cellulaires fœtales contiennent l’ADN de ces bébés. Cet ADN se retrouve fragmenté au cours de la production du vaccin.

 

Au plus cet ADN est fragmenté, au plus il a de chances d’être incorporé au noyau des cellules des personnes qui recevront le vaccin.

 

Une étude a été réalisée sur les cellules souches et le syndrome d’immunodéficience. Cette étude s’est spécialement penchée sur le cas de 11 enfants qui, comme traitement, avaient reçu des cellules souches. Au cours des 4 années qui suivirent, les 2/3 de ces enfants ont fait des leucémies et certains sont morts. Tout cela nous fait comprendre ce qu’est la « mutagenèse insertionnelle. »

 

La « mutagenèse insertionnelle » se produit quand l’ADN d’un être humain est combiné à l’ADN de la personne qui, dans le cas qui nous occupe, est soumise à une thérapie utilisant les cellules souches. L’ADN est alors altéré et une mutation se produit chez la personne qui reçoit l’ADN du donneur. Cela peut se produire avec les cellules souches. Cela peut aussi se produire avec les vaccins. La FDA américaine sait parfaitement ce qui se produit quand de l’ADN étranger est injecté à une personne. Ils ont donc limité la quantité d’ADN pouvant se trouver dans les vaccins parce que c’est effectivement dangereux.

 

Le Dr Deisher et son équipe se sont intéressés à la quantité d’ADN qui se trouve dans les vaccins que l’on administre à nos enfants. Ils ont découvert que la quantité d’ADN fœtal dans les vaccins ROR, varicelle, hépatite A dépassaient de loin les limites fixées par la FDA.

 

Ces fragments d’ADN se recombinent et s’insèrent dans le noyau des cellules des enfants qui reçoivent ces vaccins.

 

La « mutagenèse insertionnelle » est fortement associée aux cancers des enfants, tout spécialement en ce qui concerne les lymphomes et les leucémies.

 

Depuis que l’on a vacciné en masse les enfants avec des virus vivants, nous assistons à une explosion des cancers infantiles, comme aussi à des problèmes auto-immuns de toutes sortes. Le corps ne parvenant plus à distinguer entre ce qui est « lui » et ce qui est « autre ». Il en arrive donc à s’attaquer lui-même.

 

Y a-t-il une meilleure manière de déclencher des problèmes auto-immuns que d’injecter de l’ADN d’un autre être humain dans votre corps ? Cela introduit la confusion dans le corps et c’est comme cela que l’on assiste à l’explosion de problèmes auto-immuns, à l’explosion de leucémies et de lymphomes chez nos enfants.

 

Dans une partie des dernières études qui ont été réalisées, on retrouve pas mal d’éléments qui peuvent faire penser que l’introduction d’ADN étranger pourrait contribuer à ce qu’on appelle « Troubles de l’identité sexuelle » chez les adolescents, comme aussi la première cause des suicides chez nos enfants.

 

Tout ce que nous avons dit ne concerne pas uniquement le problème de l’avortement, mais cela concerne ce qui peut arriver à nos enfants et qui peut affecter toute leur vie.

Les vaccins contaminés par de l’ADN fœtal humain sont non seulement associés à des troubles autistiques dans le monde entier, mais provoquent aussi une épidémie de leucémies et lymphomes infantiles. »

 

Dr Theresa Deisher, PhD en physiologie moléculaire et cellulaire, Stanford University.

 

Dr Theresa DEISHER, PhD

ADN étranger contenu dans les vaccins à virus vivants : un risque pour la santé

Partager cet article

Repost 0
Published by Initiative Citoyenne - dans Effets secondaires-risques
commenter cet article

commentaires

corine 26/02/2017 04:44

Je me nomme corine âgée de 32 ans j'habite dans le 59139 wattignies .
J'étais en relation avec mon homme il y a de cela 4 ans et tout allait bien entre nous deux puis à cause d'une autre femme il s'est séparé de moi depuis plus de 5 mois . J'avais pris par tout les moyens pour essayer de le récupéré mais hélas ! je n'ai fais que gaspiller mes sous.Mais par la grâce de dieu l'une de mes amies avait eut ce genre de problème et dont elle a eut satisfaction par le biais d'un ... nommé ishaou au premier abord lorsqu'elle m'avait parlé de ce puissant je croyais que c’était encore rien que des gaspillages et pour cela j'avais des doutes et ne savais m'engager ou pas.

Mais au fur des jours vu ma situation elle insiste a ce que j'aille faire au moins la connaissance de ce puissant en question et c'est comme cela que je suis heureuse aujourd'hui en vous parlant.c'est à dire mon homme en question était revenu en une durée de 7jours tout en s'excusant et jusqu'à aujourd'hui et me suggéré a ce qu'on se marie le plus tot possible.je ne me plein même pas et nous nous aimons plus d'avantage. La bonne nouvelle est que actuellement je suis même enceinte de 2 mois. Sincèrement je n'arrive pas a y Croire a mes yeux qu'il existe encore des personnes aussi terrible , sérieux et honnête dans ce monde, et il me la ramené, c'est un miracle. Je ne sais pas de quelle magie il est doté mais tout s'est fait en moins d'une semaines. Vous pouvez le contacter sur:

son adresse émail : maitreishaou@hotmail.com ou appelé le directement sur whatsapp numéro téléphone 00229 97 03 76 69

son site internet: www.grand-maitre-ishaou-13.webself.net

Initiative Rationnelle 07/02/2017 12:46

"Notre système immunitaire a été créé pour fonctionner parfaitement. La manipulation de ce système immunitaire par des virus, des bactéries, des toxines va à l’encontre du plan de la Nature. Nous voulons et devons garder notre corps le plus pur possible."


De cette entrée en matière mystique, il faut comprendre que "La Nature" a un plan. Il faut également comprendre que ce plan est parfait. Si parfait, qu'il est inutile, voire contre-productif de chercher à influer sur ce plan si parfaitement agencé. C'est, littéralement, la description d'un dessein intelligent. L'argumentation développée dans cet article ne sera donc pas scientifique, mais religieuse. - https://fr.wikipedia.org/wiki/Dessein_intelligent


Rappelons-le:

Si un matin à l'école votre appendice s'est enflammé et qu'une infection se serait probablement répandue à l'ensemble de votre corps pour vous tuer après plusieurs jours d'agonie si on ne vous avait pas opéré, c'est parce que "la Nature" n'avait pas prévu de vous laisser vivre au delà de 12 ans. Fallait-il renoncer à la chirurgie ou entraver les plans de "la Nature" ?

"la Nature" n'a PAS prévu que vos yeux soient pleinement fonctionnel jusqu'à un âge avancé, faut-il renoncer aux lunettes demi-lunes ?

"la Nature" n'a PAS prévu que l'homme puisse survivre à des nuits par -15°C, faut-il renoncer au chauffage par le sol ?

Il se trouve que "la Nature" va vouloir vous tuer aussi souvent qu'elle voudra vous sauver: C'est à dire jamais, parce que "la Nature" se fiche que vous soyez vivant ou mort - https://initiativerationnelle.wordpress.com/2016/04/21/la-nature-en-a-vraiment-rien-a-foutre-que-vous-soyez-vivant-ou-mort/


Songez à tous les dispositifs CONTRE-NATURE qui vous ont gardé en vie jusqu'à aujourd'hui et constatez que le sophisme naturaliste peut être réutilisé tel-quel pour rejeter en bloc toute la médecine en général et la chirurgie en particulier, et pourquoi pas l'aviation commerciale ("la Nature" n'a PAS prévu de nous donner des ailes), voire même l'ampoule ("la Nature" n'a PAS prévu qu'on puisse voir dans le noir).

Initiative Rationnelle 07/02/2017 12:46

"Tout a commencé avec la rubéole. On a voulu convaincre les femmes enceintes qui avaient été exposées à la rubéole que leur enfant pouvait naître horriblement déformé. Il a fallu examiner les fœtus de 27 femmes pour en trouver un seul qui avait été contaminé. Il a donc fallu avorter 26 bébés parce qu’on avait dit aux mères qu’elles risquaient de donner naissance à un enfant malformé. Les autres bébés n’étaient nullement infectés par la rubéole. Le RA273 est le nom du virus qui est utilisé dans le vaccin ROR"

On imagine, à lire cet article, un scientifique malveillant (pléonasme) qui à force de mensonges forcerait contre son gré une jeune femme à avorter. Aussitôt il se jetterait sur le fétus à la recherche du virus. Ne le trouvant pas, il jetterait alors le fétus à la poubelle en disant: "et de 26, faites entrer la 27eme mère, maintenant".

En 1964-1965, avant que n'existe le moindre vaccin, une épidémie de rubéole a dévasté les états-unis. Durant cette brève période, il y a eu 12.5 millions de cas de rubéole. 20.000 sont nés avec une rubéole congénitale évolutive (11.000 sourd, 3.500 aveugle, 1.800 avec un retard mental). Il y a eu 2.100 décès à la naissance et plus de 11.000 avortements (certains résultant spontanément d'une infection de la mère, et d'autres pratiqués en cas de risques sérieux d'exposition de la mère à la rubéole. - http://www.historyofvaccines.org/content/articles/rubella

La souche "RA 23/7" provient de l'un de ces 11.000 avortements pratiqués durant une épidémie ayant causé 20.000 cas de rubéole congénitale évolutive. - http://jamanetwork.com/journals/jamapediatrics/article-abstract/503157



"Il y a eu en tout 80 avortements pour produire le vaccin contre la rubéole."

Bien que les militants anti-avortement et anti-vaccin essaient souvent de faire croire que les scientifiques avortent des fœtus à droite et à gauche pour les réduire en poudre et en faire des vaccins (probablement en faisant rouler leur moustache dans un rire sardonique pendant qu'ils les découpent en petits cubes), il est faux, et lamentable, d'affirmer qu'il s'agit d'enfants que l'on a volontairement avorté pour produire un vaccin. Il n'y a en réalité que deux lignées cellulaires utilisées, et elles sont si éloignées de l'avortement original que même l'église catholique estime que c'est non seulement acceptable d'utiliser ces vaccins, mais que la vaccination des enfants est une nécessité. - https://sciencebasedmedicine.org/aborted-fetal-tissue-and-vaccines-combining-pseudoscience-and-religion-to-demonize-vaccines-2/

«Il ne semble pas y avoir de motif valable pour refuser la vaccination contre une maladie contagieuse dangereuse, par exemple la rubéole, surtout à la lumière de la préoccupation que nous devons avoir pour la santé de nos enfants La santé et le bien commun [...] Il devrait être évident que l'utilisation des vaccins dans ces cas ne contribue pas directement à la pratique de l'avortement car LES RAISONS DE L'AVORTEMENT NE SONT PAS LIÉES À LA PRÉPARATION DU VACCIN » - http://www.immunize.org/concerns/vaticandocument.htm



"On y explique que 50% des bébés avortés étaient vivants et qu’on les disséquait immédiatement sans anesthésie."

L'association anti-avortement "children of god for life" affirme que pour isoler la souche "RA 23/7" on a pratiqué des dissections sur des fœtus vivants. C'est un mensonge (Ce qui est affirmé sans preuves peut être nié sans preuves).

Louve 06/02/2017 23:13

J ai une question. Si un Pere et une mere ont recu des vaccins tels que ceux cités au dessus, ces deux personnes ont un bebe ensemble qu il ne vaccinerons jamais, se peut il que le bebe est tout de même une partie infime des vaccins que les parents avaient reçus ?

Louve 06/02/2017 23:11

Merci pour ces informations très intéressantes et inquiétantes

                    

Recherche

Contact

 

initiative.citoyenne[at]live.be

Courriers Aux Autorités & Autres Documents Importants

Ce site refuse de cautionner le label HONcode.

Ce site refuse de cautionner le label HONcode    

Ce site soutient Nurpa pour la liberté d'internet

Boutton de soutien à la NURPA