Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mai 2017 1 22 /05 /mai /2017 22:59

LA SUEDE INTERDIT LES VACCINATIONS OBLIGATOIRES

 

Notamment en fonction de « graves problèmes de santé » et le fait que pareilles lois violeraient les droits constitutionnels des citoyens qui doivent avoir leur mot à dire dans leurs soins de santé (Extraits)

Bawter Dimitry News, 12 mai 2017

Pourquoi la Suède refuse les obligations vaccinales: des raisons dérangeantes pour Big Pharma!

La Suède a rejeté les vaccinations obligatoires, après avoir évoqué « de graves problèmes de santé », ainsi que le fait que l’obligation violerait les droits constitutionnels des citoyens de choisir ce qui peut ou non convenir à leur propre santé.

 

Le 10 mai 2017, le Parlement Suédois a rejeté sept motions qui auraient inclus des vaccinations obligatoires dans la loi. Le Parlement a fait savoir « Si nous introduisions des vaccinations obligatoires ou forcées, cela violerait notre [Constitution Suédoise] »

 

Notant également « la résistance massive à toute forme de coercition en matière de vaccination », le Parlement a aussi fait référence aux « réactions indésirables graves et fréquentes » chez les enfants qui reçoivent les vaccinations.

 

« Le NHF Suède a fait parvenir une lettre au Comité en expliquant que l’introduction de vaccinations obligatoires ou forcées telles qu’elles ont été soumises dans la requête d’Arkelsten violerait la Constitution. De nombreuses autres personnes ont fait parvenir une correspondance au Parlement et interpellé les politiciens et le Parlement. Les politiciens n’ont pu faire que remarquer qu’il existait une résistance massive à toutes les formes de coercition en matière de vaccination.

Pourquoi la Suède refuse les obligations vaccinales: des raisons dérangeantes pour Big Pharma!

« Le NHF Sweden a également fait ressortir à quel point les réactions indésirables peuvent être fréquentes au cours d’une année de vaccination. […] En outre, il convient de tenir compte que chaque groupe d’âge recevra deux fois le vaccin ROR, de sorte que les effets secondaires seront multipliés par deux. Il convient aussi de ne pas oublier, qu’en outre des réactions indésirables similaires s’appliquent à d’autres vaccins.

 

« Dans la lettre, nous avons même inclus une liste exhaustive d’additifs trouvés dans les vaccins – substances qui ne sont pas des aliments pour la bonne santé et ne doivent certainement pas se retrouver dans le corps des bébés ou des enfants. Nous avons également inclus pour les législateurs une très importante liste d’études qui démontrent que la vaccination est une mauvaise idée.

 

On pourra trouver ci-dessous le rapport complet :

http://www.thenhf.se/riksdagen-rostade-nej-till-alla-vaccinmotioner/

 

La décision judicieuse du Parlement Suédois fait fi, et va à l’encontre de ce qui se passe aux Etats-Unis comme dans les autres pays occidentaux. Big Pharma tient les législateurs sous sa coupe ; elle leur dicte sa politique en utilisant les médias corrompus pour calmer les dissidents.

 

Robert F. Kennedy Jr. s’est récemment manifesté dans le Show Tucker Carlson où il a courageusement exposé « l’état de cette mafia  sans loi » que représente Big Pharma et leur « très lucrative » escroquerie vaccinale.

 

« L’industrie pharmaceutique est si puissante, a expliqué RFK Jr. Elle donne 5,4 milliards de dollars par an aux médias. Elle s’est débarrassée des avocats… Elle a été réellement capable de contrôler le débat et de réduire des gens comme moi au silence. »

 

Quand on lui a demandé comment il était possible que la situation soit à ce point si mauvaise, Robert F. Kennedy Jr. a expliqué : « que le Congrès accordait à Big Pharma une immunité légale globale » lorsqu’il s’agit des vaccins.

 

Big Pharma est devenue la loi après que le président Reagan ait signé la loi sur les dommages liés aux vaccins infantiles. Ces gens peuvent ainsi mettre des ingrédients toxiques dans les vaccins. Ces éléments peuvent gravement endommager la santé de vos enfants- mais il est impossible de les poursuivre en justice.

 

« Ce que vous devez comprendre, c’est que le régime des vaccins a considérablement changé depuis 1989. La raison pour laquelle il a changé, c’est que le Congrès sous l’influence de l’industrie pharmaceutique, a fait ce qui n’a jamais été réalisé pour aucune autre industrie – le Congrès a accordé une immunité légale générale pour tous les fabricants de vaccins.

 

« Donc peu importe les protocoles, peu importe l’absence de contrôle de la qualité, peu importe la toxicité des ingrédients ou les dommages graves qui peuvent être causés aux enfants, il vous est impossible d’entamer des poursuites à leur encontre.

 

« Il n’y a donc pas de témoignage, pas de découverte, pas de recours collectifs et… tout à coup les vaccins deviennent éminemment rentables. »

 

Les énormes profits de cette industrie non réglementée ont fait en sorte que les compagnies Big Pharma se sont engagées à produire de nouveaux vaccins parfois inutiles qui sont injectés dans le corps des jeunes enfants – souvent plus de dix à la fois.

 

« C’est devenu une véritable ruée vers l’or pour l’industrie pharmaceutique d’ajouter de nouveaux vaccins au schéma de vaccinations. »

 

Mais à quel prix ? L’industrie du vaccin, en vertu de ses propres règles – ou plutôt en vertu de l’absence de règles –  nous rend impossible l’accès aux faits. Depuis longtemps, le Président Trump demande une enquête indépendante sur la sécurité des vaccins. Robert F Kennedy Jr. a fait la même demande.

 

[…] « J’ai reçu trois vaccins et j’étais donc tout à fait en ordre. J’ai maintenant 63 ans. Pour pouvoir être en ordre mes enfants ont dû recevoir 69 doses de 16 vaccins.

 

Nombre de ces vaccins ne concernent même pas les maladies transmissibles. Prenons l’exemple de l’hépatite B qui s’attrape par des rapports sexuels non protégés ou chez des personnes qui partagent des aiguilles. – Pourquoi donc administrons-nous ce vaccin à un enfant  le premier jour de sa vie ? Et, en outre, il contient du mercure ! »

 

Tucker demande : « Nous administrons vraiment ce vaccin à des enfants ? »

 

« Nous continuons à leur administrer ce vaccin. Le mercure a été retiré de trois vaccins, mais il reste présent dans le vaccin contre la grippe et on en trouve encore dans plusieurs vaccins distribués dans le monde. Il faut savoir qu’il s’agit de la plus puissante neurotoxine non radioactive connue.

 

« Comment est-il possible que nous injections pareil produit à des enfants ?

 

Robert F. Kennedy Jr. a essayé de mettre cette situation scandaleuse dans un contexte.

 

« Si vous prenez un flacon de ce vaccin et qu’il vous arrive de le briser, vous devez vous en débarrasser selon les règles légales qui sont d’application pour les produits dangereux. Vous devez, en outre évacuer le bâtiment où l’accident s’est produit. Pourquoi auriez-vous l’audace d’injecter ce produit dans le corps d’un enfant ? »

 

VIDEO : RFK Jr. My meeting with President Trump on vaccines

 

Source: Yournewswire

Parmi toutes les formes de tyrannies, celle qui est sincèrement mise en place pour le bien de ses victimes peut être la plus oppressive qui soit. C.S. Lewis

Parmi toutes les formes de tyrannies, celle qui est sincèrement mise en place pour le bien de ses victimes peut être la plus oppressive qui soit. C.S. Lewis

Partager cet article

Repost 0
Published by Initiative Citoyenne - dans Liberté & démocratie
commenter cet article

commentaires

Aoris 12/08/2017 00:57

- Le thiomersal est un dérivé du mercure... sauf qu'il a été retiré, non en raison d'une toxicité avérée mais par principe de précaution, de TOUS les vaccins disponibles en France depuis 2009. Il n'est plus utilisé non plus aux états unis et dans la plupart des pays européens.
Etant donné que les entreprises pharmaceutiques visent la rentabilité comme toute entreprise, elles cherchent elles aussi à ne produire QUE le vaccin le plus vendu, c'est a dire celui sans thiomersal

- Source OMS :
"L’OMS a suivi de près pendant plus de 10 ans les données scientifiques concernant l’utilisation du thiomersal comme agent conservateur pour les vaccins, notamment par le biais de son groupe consultatif d’experts indépendants, le Comité consultatif mondial sur la sécurité des vaccins. Ce comité est parvenu toujours à la même conclusion : il n’existe pas d’élément laissant à penser que la quantité de thiomersal employée dans les vaccins présente un risque pour la santé. D’autres groupes d’experts (les U.S. Institute of Medicine, American Academy of Pediatrics, United Kingdom Committee on Safety of Medicines, et European Agency for the Evaluation of Medicinal Products) sont parvenus à des conclusions similaires."


- Quelle était la quantité de mercure contenue dans une injection? Quelle est la quantité reconnue comme ayant un impact sur l'organisme? Il est dommage que ces chiffres ne soient jamais cités.

- "Nombre de ces vaccins ne concernent même pas les maladies transmissibles. Prenons l’exemple de l’hépatite B qui s’attrape par des rapports sexuels non protégés ou chez des personnes qui partagent des aiguilles"

D'abord on parle de maladie non transmissible et on cite en exemple une maladie transmissible.
Ensuite dans la liste des modes de transmission de l'hépatite B, je lis très clairement sur toutes les sources "de mère à enfant pendant l'accouchement ou par allaitement"
D'ailleurs comment expliquer les nombres d'enfants africains (qui ne peuvent s'offrir le luxe de la vaccination) atteints d'hépatite B?

- Un législateur n'est pas un scientifique. Autant demander un diagnostique médical à un avocat.

- "les compagnies Big Pharma se sont engagées à produire de nouveaux vaccins parfois inutiles qui sont injectés" Des sources de l'inutilité de ces vaccins? Des études? Des chiffres?

braun 09/08/2017 12:23

Je suis pour le vaccin bcg mais pour les autres. Non. Nos enfants ne sont pas des cobayes. Pour le plaisir des politiques et les laboratoires qui s en mettent. Plain. Les poches.

François 01/06/2017 11:09

Pour les auteurs de ce blog, l'interdiction de la vaccination obligatoire en Suède est probablement une immense victoire. Cependant, ce n'est pas pour autant que vous avez "gagné la guerre".
En effet, parallèlement à l'interdiction de la Suède, l'Italie a rendu obligatoire la vaccination des enfants, et ce sans aucun doute après énormes discussions avec des médecins et des spécialistes ! Cela ne prouve-t-il pas la nécessité absolue des vaccins ? Nous vous invitons à lire ces deux articles:
http://citadelle-infos.over-blog.com/2017/06/italie-la-vaccination-des-enfants-devient-obligatoire.html
http://citadelle-infos.over-blog.com/2017/03/lettre-ouverte-au-blog-de-l-initiative-citoyenne.html

Initiative Rationnelle 18/08/2017 15:38

Comment savez-vous VOUS ce qui est obligatoire pour TOUS les médicaments ?

Une recherche rapide sur le site de l'agence européenne du médicament permet de constater que des dizaines de médicaments, qui n'ont rien à voir avec les vaccins, ne sont pas évalués pour les critères que vous citez alors qu'il existe des vaccins ou des adjuvants qui le sont. Pas de test de cancérogénèse pour ce traitement de l'ostéoporose (http://www.ema.europa.eu/docs/en_GB/document_library/EPAR_-_Product_Information/human/001120/WC500093526.pdf), pas de test de mutagénèse pour ce traitement contre le chorestérol (http://www.ema.europa.eu/docs/en_GB/document_library/EPAR_-_Product_Information/human/003766/WC500191398.pdf), mais pharmacocinétique pour ce vaccin (https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/22990210) ou cet adjuvant (https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/27498239), les exemples ne manquent pas et on peut en trouver des dizaines d'autres, pour peu qu'on se donne la peine de vérifier.


Cette question est récurente et montre bien que le mensonge et la manipulation font partie intégrante des méthodes de propagation de la réthorique anti-vaccination qui ne fait rien d'autre que dire des inepties équivalentes à "Si la terre tourne vraiment autour du soleil, dans ce cas comment expliquez-vous qu'on puisse voir tous les jours le soleil se lever à l'est et se coucher à l'ouest ?". On en vient facilement à soupçonner les scientifiques d'être idiots et/ou corrompus quand une question heurte apparemment le bon sens. Il existe cependant une réponse claire, rationnelle, scientifique à cette question, la réponse est connue et on sait depuis des années que la terre tourne autour du soleil. Pourtant, si un groupe de personnes continue à poser encore et toujours cette question résolue depuis longtemps tout en feignant d'ignorer l'existence d'une réponse, IL FAUT se demander quels sont ses intentions réelles. Puisque que ce n'est pas pour informer, ce doit être pour manipuler. L'ignorance d'un sujet n'est pas problème en soi. Tout le monde, tout les jours, a quelque chose de nouveau à apprendre. Le problème survient lorsque l'ignorance devient une stratégie et est activement recherchée. La tentative de manipulation en l'absence d'arguments rationnels est alors flagrante.

Si la réponse à cette question vous intéresse VRAIMENT, vous pouvez vous reporter aux préconisations de l'agence européenne du médicament et de l'OMS concernant les tests cliniques et non cliniques des vaccins et des adjuvants. Vous constaterez que rien n'est affirmé d'autorité, mais que lorsqu'une décision est prise, on y explique également pourquoi. Par exemple, la raison de l'absence de tests de carcinogénèse est la suivante: "Comme les adjuvants sont destinés à être utilisés à quelques reprises avec de faibles doses, le risque d'induction de tumeurs par ces composés de manière directe est négligeable. En outre, l'action de l'adjuvant est de stimuler le système immunitaire et de ne pas agir comme immunosuppresseur général, ce qui réduit le risque de formation spontanée de tumeurs lymphoïdes. Par conséquent, les études de cancérogénicité ne sont pas nécessaires". Je ne vais pas détailler ici tout ce qui y est dit, d'autres l'ont fait, souvent, régulièrement (Par exemple: http://lacoupedhygie.fr/index.php/2017/07/13/levaluation-clinique-des-vaccins-pour-les-nuls/ ). Les réponses existent depuis des années et sont ignorées depuis des années par une minorité d'individus particulièrement bruyants. Ils ne contestent pas ces arguments, ils les nient, laissent passer quelques temps avant de reposer exactement les mêmes questions comme si la réalité n'avait pas de prise sur eux.

http://www.ema.europa.eu/docs/en_GB/document_library/Scientific_guideline/2009/09/WC500003875.pdf
http://www.ema.europa.eu/docs/en_GB/document_library/Scientific_guideline/2009/09/WC500003809.pdf
https://www.who.int/biologicals/publications/nonclinical_evaluation_vaccines_nov_2003.pdf

Claude 02/06/2017 18:45

@François
Pourquoi les vaccins ne sont-ils pas testés avec les mêmes protocoles, et les mêmes procédures de sécurité que les médicaments ?

Un biologiste explique comment la "sécurité" des vaccins est testée.
https://www.youtube.com/watch?v=wW0VpbU1ZHk

Exemples :

13.1 Carcinogenesis, Mutagenesis, Impairment of Fertility : INFANRIX has not been evaluated for carcinogenic or mutagenic potential, or for impairment of fertility.
Notice GSK du vaccin Infanrix Pentavalent - (page 13/16)
http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/3/27/09/71/2012-2013/Infanrix-notice-US.pdf

5.2 Pharmacokinetic properties : Evaluation of pharmacokinetic properties is not required for vaccines.
Notice GSK du vaccin Infanrix Hexavalent - (page 12/51)
http://www.ema.europa.eu/docs/en_GB/document_library/EPAR_-_Product_Information/human/000296/WC500032505.pdf

Incompatibilities : In the absence of compatibility studies, this medicinal product must not be mixed with other medicinal products.
Notice GSK du vaccin Infanrix Hexavalent - (page 13/51)
http://www.ema.europa.eu/docs/en_GB/document_library/EPAR_-_Product_Information/human/000296/WC500032505.pdf

François 01/06/2017 11:10

(Nous remettons les liens, peu clairs, ici:)
1) http://citadelle-infos.over-blog.com/2017/06/italie-la-vaccination-des-enfants-devient-obligatoire.html

2) http://citadelle-infos.over-blog.com/2017/03/lettre-ouverte-au-blog-de-l-initiative-citoyenne.html

Claude 31/05/2017 15:57

En France, la loi dit que : « Une intervention dans le domaine de la santé ne peut être effectuée qu'après que la personne concernée y a donné son consentement libre et éclairé. »

(Décret n° 2012-855 du 5 juillet 2012 - Chapitre II : Consentement - Article 5)

http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000026151968

Donc, les vaccins obligatoires sont contraires à ce texte de loi !

Aoris 12/08/2017 01:03

Il y a une différence majeure entre un médicament ou une opération et le vaccin.
Si vous voulez ne pas prendre de médicament ou vous faire opérer et mourir, c'est votre droit, mais le vaccin ne vise pas seulement à protéger VOTRE santé à vous mais celle de tout le monde. Là c'est comme vous réclamiez le droit de conduire en état d'ivresse sous prétexte que c'est uniquement avec votre vie que vous jouez.

Henry Cornil 31/05/2017 12:06

Les Suédois ont-ils également refusé l'obligation du port de la ceinture de sécurité en voiture ou du casque en moto ? Car il s'agit aussi de laisser chacun décider de comment il va protéger sa propre santé...

                    

Recherche

Contact

 

initiative.citoyenne[at]live.be

Courriers Aux Autorités & Autres Documents Importants

Ce site refuse de cautionner le label HONcode.

Ce site refuse de cautionner le label HONcode    

Ce site soutient Nurpa pour la liberté d'internet

Boutton de soutien à la NURPA