Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juin 2017 4 01 /06 /juin /2017 12:09

Un médecin pro-vaccin examine les deux aspects du débat avec un esprit ouvert. Il finit par changer de position

Un médecin pro-vaccin examine les deux aspects du débat et finit par changer de position

Vaccine Impact, 8 avril 2017

 

L’équipe du film VAXXED vient d’interviewer le Dr Douglas Mackenzie de Californie.

 

Le Dr Mackenzie est  actuellement chirurgien plasticien. Précédemment, il travaillait dans la division « immunologie » de l’armée américaine. A l’origine, il était pro-vaccin parce qu’il n’avait aucune idée qu’un médecin puisse s’interroger sur la question des vaccins étant donné qu’il ne s’était jamais donné la peine d’approfondir ses recherches sur la question.

 

Comme il envisageait de devenir papa, il s’est décidé à approfondir ses connaissances sur les vaccins. Dans son interview, il précise qu’il n’avait aucun grief contre quiconque ou quoi que ce soit. La seule chose qui le préoccupait était de vraiment chercher la vérité.

 

Il a voulu lire les livres du Dr Andrew Wakefield, ainsi que ceux du Dr Suzanne Humphries. Il a aussi voulu lire les livres de ceux qui s’occupaient de promouvoir la vaccination, comme ceux du Dr Paul Offit.

 

Le Dr Mackenzie déclare :

 

Tout médecin qui acceptera de réaliser sa propre recherche, qui acceptera d’approfondir la science, qui étudiera les deux faces du débat, qui prendra conscience des préjugés, de la mauvaise épidémiologie, ne pourra finalement que revoir complètement ses positions initiales. Cela suppose aussi que pareils médecins n’aient pas grand-chose à perdre.

 

Source: Vaccine Impact

Partager cet article

Repost 0
Published by Initiative Citoyenne - dans Médecins
commenter cet article

commentaires

michmich 21/07/2017 14:47

Les étudiants en médecine ont en moyenne 1 à 2 heures de cours sur chaque sujet, et ça dure quand même 10 ans. C'est triste pour les parents de la petite Orianne et pour la petite Orianne elle-même, mais comment les parents peuvent-ils être sûr que c'est le vaccin qui est incriminé, et pas les ondes du téléphone portable, l'aluminium du pain de mie, les pesticides, ou une maladie de Lyme, ou les métaux lourds du diesel, ou n'importe quelle autre cause ??

Claude 08/07/2017 07:57

1 - Témoignage du Dr Bernard Izard, victime des vaccins : "On m'a dit que c'était psy !"
https://www.youtube.com/watch?v=ifOPWe-FAaI&feature=youtu.be

Source : Table ronde à l'Assemblée nationale le 22 mai 2014 :
"Les adjuvants vaccinaux" Discours d'ouverture de Marisol Touraine.
http://videos.assemblee-nationale.fr/video.2349500_5559968dd8b53

2 - Témoignage de Marie Lochu, infirmière, dont la fille Orianne est victime du vaccin Gardasil : "On devient suspecte d'avoir osé déclarer un effet secondaire grave d'un vaccin"
https://www.youtube.com/watch?v=i3qEkybYrUQ&feature=youtu.be

- Thierry Lochu, médecin anesthésiste, le père d'Orianne : « On a induit une maladie en souhaitant protéger notre fille »
http://www.20minutes.fr/societe/802654-20111010-on-induit-maladie-souhaitant-proteger-fille

- Que demandez-vous aux agences de santé publique ?
« Remplacer l'aluminium vaccinal incriminé scientifiquement depuis 1998 et qui fait courir un risque à la population, ce que, bien que médecin, j'ignorais. L'information ne circule pas. En possession de ces données, nous n'aurions pas vacciné Orianne. Combien d'autres jeunes filles sont dans le même cas ?»

Initiative Rationnelle 02/07/2017 12:56

"C'est un chirurgien plasticien. Il a peu ou pas d'expertise en immunologie, épidémiologie, statistiques, autisme, neurobiologie ou d'autres sciences pertinentes aux vaccins. Sa pratique consiste principalement en chirurgie esthétique. Il n'est pas un médecin de soins primaires; Il ne fait pas de pratique familiale. Pourtant, il se sent assez confiant pour rejeter le consensus scientifique parce qu'il a «fait ses propres recherches» (les quatre mots les plus dangereux du lexique médical, après «selon mon expérience») pour en arriver à la conclusion que ses collègues médecins ont subi un "lavage de cerveau depuis le premier jour de l'école de médecine". Il dénigre fondamentalement ses collègues professionnels, dit que ce sont des zombies insensés qui acceptent et font ce qu'on leur dit, tout en se disant tellement mieux qu'eux. C'est ce à quoi cela se résume en fait. Ce sont des traits de personnalité communs chez tous les médecins qui en arrivent à être séduits par des absurdités antivaccins, tout comme ceux qui sont enclins au créationnisme, au déni de la science du climat et à une grande variété d'autres croyances anti-science. Le docteur Mackenzie peut être un chirurgien plastique parfaitement compétent, un excellent, même, mais sa connaissance des vaccins, de l'immunologie et de l'autisme est superficielle à l'extrême.

Malheureusement, il ne le reconnaît pas. Malheureusement, il y a un grand nombre de médecins comme le Dr Mackenzie."

http://scienceblogs.com/insolence/2017/04/20/what-makes-a-physician-become-an-antivaxer/

Initiative Rationnelle 10/07/2017 16:47

"Pourquoi les futurs médecins n'ont-ils pas de formation sur les vaccins ?"


Si le message que vous voulez faire passer est que parce que les médecins manquent de formation en sortie d'école ce serait la preuve que les vaccins ne sont pas sûrs, vous faites erreur. C'est un sophisme (un non-sequitur).

Dans cet entretien, et dans de très nombreux du même auteur, il est dit sans ambiguité qu'une mauvaise formation est LA CAUSE du manque de confiance de certains médecins dans la vaccination. Utiliser cette citation pour insinuer l'inverse n'est pas très honnête.

On notera que les médecins les plus favorables à la vaccination sont ceux qui ont eu accès à une formation médicale continue au cours des 12 derniers mois. (Un médecin est censé apprendre tout au long de sa vie professionnelle), alors que les médecins les plus défavorables à la vaccination, qui sont une minorité, sont généralement des médecins agés qui pratiquent les médecines douces.

https://www.mesvaccins.net/web/news/6819-la-confiance-des-medecins-dans-la-vaccination-point-clef-pour-l-application-des-recommandations-vaccinales

Que les médecins s'informent mieux et se basent uniquement sur des données factuelles plutôt que de promouvoir homéopathie et autres pseudo-sciences est souhaitable. J'aimerais que ce soit déjà le cas, mais la méthode scientifique est un processus, et il est plutôt lent.

pierrot 08/07/2017 09:56

@Initiative Rationnelle : Pourquoi les futurs médecins n'ont-ils pas de formation sur les vaccins ?

Interview du professeur Pierre Bégué, président de l’Académie de médecine :

« L’enseignement des vaccins est devenu nul, ou optionnel, ou très faible. Quand cela existe, c’est 2 heures, dans un cursus de 10 ans d’études médicales ... »

https://www.pourquoidocteur.fr/Articles/Question-d-actu/13976-L-Academie-de-medecine-veut-rendre-des-vaccins-exigibles

                    

Recherche

Contact

 

initiative.citoyenne[at]live.be

Courriers Aux Autorités & Autres Documents Importants

Ce site refuse de cautionner le label HONcode.

Ce site refuse de cautionner le label HONcode    

Ce site soutient Nurpa pour la liberté d'internet

Boutton de soutien à la NURPA