Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mars 2014 6 22 /03 /mars /2014 18:45

Après le Gardasil :

«  Vais-je retrouver une vie normale ? »  

 

Helena-Anderson.jpg

 

J’ai 15 ans, je suis danoise. J’ai malheureusement eu la santé endommagée par le vaccin HPV comme des milliers d’autres jeunes-filles dans le monde. Je n’avais pas la moindre idée que le vaccin aurait pu changer ma vie à pareil point et m’enlever toute mon énergie. Depuis la vaccination, j’ai eu de plus en plus d’effets secondaires. Au début, nous ne pensions pas que mes problèmes de santé avaient été causés par le vaccin.

 

Avant de me faire injecter le Gardasil, j’étais toujours remplie d’énergie ; j’étais très positive. Je jouais handball 3 ou 4 fois par semaine. J’étais toujours très active dans mes temps libres. Je consacrais mes week-ends à des tournois, à faire des courses etc. J’avais toujours hâte de voir arriver le week-end pour partager mon temps avec mon ami.

 

Avril/Juin/Novembre 2011 :

 

C’est en sixième année que j’ai reçu tous les vaccins Gardasil. J’ai aussi reçu le vaccin ROR (Rougeole, Oreillons, Rubéole) avec la première injection de Gardasil. Je ne m’inquiétais nullement de me faire injecter ce vaccin étant donné que les autorités nous encourageaient à nous faire vacciner au cours des nombreuses campagnes d’information qui circulaient à cette époque. Je n’étais pas au courant que d’autres filles au Danemark avaient fait de graves réactions après le Gardasil et l’infirmière qui faisait la vaccination ne m’avait pas informée qu’il pouvait y avoir un risque. J’ai donc accepté et reçu les trois vaccins.

 

En décembre, j’ai commencé à vomir et à me sentir mal comme si j’avais le mal de mer. J’avais aussi des problèmes avec une de mes oreilles. Brusquement je ne pouvais plus rien entendre et cette situation a duré une semaine. C’est aussi à cette époque que mes maux de tête ont commencé. Je ne pensais toujours pas que ces problèmes pouvaient être reliés au vaccin. Nous avons alors pensé que tout cela pouvait être dû à une espèce de virus.

 

2012 :

 

Brusquement, toutes sortes de maladies ont commencé à me pourrir la vie. Tous les jours, je souffrais de crampes et de douleurs à l’estomac. Pendant une période de 3 à 4 mois, je n’ai pratiquement rien pu manger. Tous les jours j’avais la nausée. A cette époque je ne pensais toujours pas qu’il pouvait y avoir un lien avec le vaccin. J’ai dû m’absenter de l’école pendant 35 jours. Comme je pouvais, j’essayais de ne plus penser à mes douleurs d’estomac et à mes maux de tête en espérant que tous ces symptômes ne tarderaient pas à disparaître.

 

Janvier – Mai 2013 :

 

Au cours de cette période, je me suis sentie beaucoup plus mal avec toujours ces nausées, ces maux de tête et ces ballonnements. Je ne parvenais plus à dormir. La plupart des nuits, j’arrivais à m’endormir vers 3, 4 heures du matin. J’ai ensuite commencé à me sentir très anxieuse, j’avais peur. J’avais aussi l’impression d’être comme paralysée, de ne plus savoir bouger. J’ai consulté un médecin pour mes maux d’estomac. Le médecin a pensé que ces problèmes pouvaient être dus à une espèce de stress.

 

Au printemps 2013, j’ai commencé à avoir des problèmes avec mes jambes. Avant le Gardasil je pouvais courir au moins 5 kilomètres, mais tout à coup  j’ai senti que mes jambes étaient comme des pierres et mes muscles me faisaient mal.  Avant de jouer handball, je ne parvenais plus à me réchauffer comme avant. Après un match, j’étais complètement épuisée et je devais de suite rentrer à la maison pour pouvoir m’allonger pour le restant de la journée. Parfois, j’avais l’impression que mes jambes brûlaient de l’intérieur et certains jours, je pouvais à peine marcher.

 

A cette époque, j’ai réalisé que mes mains et mes pieds devenaient violets, alors qu’il ne faisait pas froid du tout.

 

Juin- Août 2013 :

 

La période de vacances avait commencé. J’avais une envie folle d’aller en vacances en Turquie et à Malte. Le jour où nous sommes partis à Malte, j’avais à peine pu dormir la nuit et me sentais intérieurement très frileuse. Je continuais aussi à avoir des nausées. Ma mère a failli annuler le voyage tant elle était inquiète par rapport à mon état de santé. Nous sommes finalement partis et je me suis endormie au cours du trajet vers l’aéroport pour finalement me sentir un peu mieux, malgré que les douleurs à l’estomac ne cessaient jamais. J’étais obligée de marcher très lentement quand nous nous déplacions.

 

Quand les cours ont repris, je souffrais de fatigue chronique, de crampes, de constipation/diarrhée. A cette époque, mon monde s’est effondré, je me sentais terriblement mal tout le temps.

 

Septembre-Décembre 2013 : Tout à fait par hasard, ma mère a, un jour, entendu parler d’une fille qui avait souffert d’effets secondaires après le Gardasil. Il ne lui fallut pas longtemps pour apprendre qu’il y avait d’autres filles qui avaient présenté des réactions négatives au vaccin. Les effets secondaires dont ces filles souffraient ressemblaient fort aux souffrances que j’endurais.


Elle s’est empressée d’appeler le médecin pour avoir une discussion avec elle. Mais ce médecin n’a rien voulu entendre. Elle a dit : « pareils effets secondaires n’existent pas. »

 

Ma mère a ensuite contacté une autre maman danoise dont la presse avait parlé pour discuter de la question. Nous sommes maintenant certains à 100% que tous les effets indésirables dont je souffre sont dus à la vaccination.


Ma mère a rejoint un groupe sur Facebook (réactions indésirables au vaccin HPV). Nous avons ainsi pu recevoir de nombreux conseils d’autres filles. Elles nous ont indiqué les modifications que nous devions apporter à notre style de vie pour pouvoir améliorer la situation. Nous avons éliminé le lactose et le gluten de notre alimentation. Et bien que j’aie aussi suivi le traitement d’un homéopathe, je me sentais toujours trop faible pour pouvoir jouer handball.

 

Janvier-Février 2014 :

 

Je souffre maintenant de constipation. Cette situation peut durer plusieurs jours malgré le fait que je m’alimente d’une manière plus saine.

 

Les effets indésirables que j’ai connus :

 

Maux de tête (tous les jours)

Saignements de nez

Douleurs abdominales

Constipation chronique

Allergie au gluten  et aux produits laitiers

Vertiges

Insomnies

Mauvais équilibre

Tremblements intérieurs

Prise de poids

Problèmes de mémoire

Douleurs dorsales

Crampes dans les mains et les jambes

Douleurs au cou

Douleurs dentaires

Douleurs au genou

Incapacité à se concentrer

Ballonnements, nausées

Mains et pieds froids virant au violet

Fatigue

Peau tachetée par moments

Crises de panique, peurs

Espèce de décharge électrique dans le corps et dans la tête

Douleurs thoraciques

Problèmes respiratoires

Evanouissements (4 fois)

Impression que le cœur va sortir de la poitrine

Impression d’être fiévreuse sans avoir de la fièvre

Douleurs dans les doigts.

 

Comme je suis maintenant en contact avec beaucoup d’autres filles qui ont reçu le Gardasil et qui ont souffert de problèmes très semblables aux miens, je suis déterminée à faire l’impossible pour rechercher tous les moyens qui pourraient me permettre d’améliorer ma santé. Je ne pense pas que mes médecins pourront vraiment m’aider du fait qu’ils ne semblent pas reconnaître que c’est ce vaccin qui a causé tous ces problèmes chez des jeunes-filles, pas seulement au Danemark mais dans beaucoup d’autres pays où le vaccin a été administré.


Ma famille comme moi savons que j’ai fait une mauvaise réaction au Gardasil. Ce que nous espérons c’est que les médecins finiront par reconnaître que des choses étranges se sont passées, non seulement pour moi, mais aussi pour d’autres jeunes et qu’ils se décideront finalement à mener une enquête approfondie sur ce problème.


Tous ce que nous demandons, c’est d’être en mesure de retrouver une vie normale, celle que nous avions avant de nous faire vacciner, et que les médecins nous aideront à atteindre cet objectif.

 

Source: SaneVax

Partager cet article

Published by Initiative Citoyenne - dans Col de l'utérus-HPV
commenter cet article

commentaires

dee 22/03/2014 21:43

J'ai exactement les mêmes symptômes que vous décrivez, je suis tombee malade apres le rappel DTPolio et H1N1 en 2009, confirmation par biopsie du deltoides droit de myofasciite à macrophages.

Initiative Citoyenne 26/03/2014 18:40



Courage à vous, il y a des milliers de personnes dans votre cas. Au mieux les gens seront informés, au mieux ce sera pour les individus comme la collectivité. Essayez de vous tourner vers des
méthodes plus naturelles qui agissent sur l'ensemble des systèmes par des méthodes de détox, renforcement du foie (= organe aux premières loges lors d'un afflux de poisons dans le corps)



                    

Recherche

Contact

 

initiative.citoyenne[at]live.be

Courriers Aux Autorités & Autres Documents Importants

Ce site refuse de cautionner le label HONcode.

Ce site refuse de cautionner le label HONcode    

Ce site soutient Nurpa pour la liberté d'internet

Boutton de soutien à la NURPA