Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 mai 2013 1 20 /05 /mai /2013 16:10

Alors que le vaccin contre la fièvre jaune (aussi appelé "vaccin anti-amarile") est imposé aux voyageurs internationaux pour toute une série de destinations tropicales, avec des rappels tous les 10 ans - en vertu du Règlement Sanitaire International (RSI) qui a force obligatoire dans tous les 194 Etats membres de l'OMS - on apprend à présent sur un site vaccinaliste, après près de 80 ans d'utilisation du vaccin, que les rappels obligatoires tous les 10 ans sont superflus!

 

Hélas, on ne peut pas en dire autant des risques qu'ils font encourir à chaque fois aux patients qui les reçoivent! Mais ces rappels demeureront cependant obligatoires tant que l'OMS n'aura pas révisé la durée de validité des certificats de vaccination internationaux.

 

Cette vaccination est aussi imposée aux nombreux enfants vivant dans les pays pauvres où la maladie est endémique, avec là aussi, des rappels effectués. Alors que les vaccinations à virus vivants (comme c'est le cas du vaccin contre la fièvre jaune) sont normalement contre-indiquées chez les personnes immunodéprimées et donc aussi celles atteintes de SIDA, on peut se rendre compte, selon ce qui est expliqué sur ce site vaccinaliste, qu'en réalité, dans ces pays-là, on ne se soucie guère de doser le taux de lymphocytes T CD4 des enfants et des gens qu'on vaccine, on vaccine tout le monde en présumant que chacun pourra supporter ce vaccin, c'est ainsi beaucoup plus simple!

 

Autre élément "croustillant" mais ô combien tragique, il est aussi précisé qu' "il est formellement contre-indiqué de vacciner (contre la fièvre jaune) un enfant âgé de moins de 6 mois: dans ce cas, le risque d'effet indésirable grave et de décès du nourrisson est majeur."

 

En effet, si un risque aussi grave existe avec un tel vaccin à virus vivant chez des enfants aussi jeunes, on voit d'une part assez mal comment il pourrait dès lors être si sûr et si anodin chez l'adulte et, d'autre part, on voit aussi mal comment tous les autres vaccins administrés en cocktails à des enfants encore plus jeunes dès l'âge de 2 mois pourraient, eux, ne pas entraîner des risques similaires d'effets secondaires graves et de décès. Mais on se trouve ici au coeur même de l'idéologie vaccinale, qui est par définition, aveugle et donc souvent contradictoire et incohérente!

 

Enfin, autre élément et non des moindres, qui démontre qu'on se fout vraiment de la gueule du monde, et ici en l'occurence des voyageurs à qui on administre classiquement de nombreux vaccins à la fois dans les Travel Clinics, c'est qu'on peut aussi lire sur ce même site vaccinaliste, qu'il existe en réalité si peu pour ne pas dire pas de données suffisantes sur l'administration simultanée d'autres vaccins, en même temps que celui contre la fièvre jaune...

 

Quel voyageur d'une destination lointaine n'a pourtant pas reçu le vaccin contre la fièvre jaune, en même temps que celui contre la typhoïde, et/ou celui contre l'hépatite A et/ou B, et/ou un rappel de vaccin ROR ou DTP???

 

Sources: OMS et le site vaccinaliste mesvaccins.net

 

Voir aussi:

 

Fin du rappel obligatoire de la fièvre jaune pour les habitants de Guyane

Partager cet article

Published by Initiative Citoyenne - dans Europe & International
commenter cet article

commentaires

Éric G. Delfosse 20/05/2013 21:51

Déjà qu'en Europe, on m'a assez piqué comme ça, alors pas question que je mette le pied en Afrique ou en Asie : trop de vaccinations obligatoires !

                    

Recherche

Contact

 

initiative.citoyenne[at]live.be

Courriers Aux Autorités & Autres Documents Importants

Ce site refuse de cautionner le label HONcode.

Ce site refuse de cautionner le label HONcode    

Ce site soutient Nurpa pour la liberté d'internet

Boutton de soutien à la NURPA