Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 avril 2014 5 18 /04 /avril /2014 09:57
   
 

Voir aussi cet article qui détaille les études ayant montré un lien entre vaccin anti-hépatite B et sclérose en plaques (SEP). ( & + d'infos sur la pharmacovigilance du vaccin ici)

NB: Il y a aussi un lien CLAIR entre vaccin hépatite B et risque accru d'affections démyélinsantes du système nerveux central chez les enfants (en dépit du déni officiel!)

 

Notice du vaccin hépatite B Engerix B (= valence identique incluse dans le Twinrix!) stipulant à la page 6/13 que l'évaluation des effets secondaires a eu lieu sur 4 jours (et non 5!)

 

Voir également ici une liste non exhaustive des effets secondaires du vaccin hépatite B tels que recensés dans la littérature médicale internationale.

 

Comme le vaccin anti-hépatite B est un vaccin fabriqué par génie génétique (donc via des cultures OGM), il présente un risque de malignité donc un risque de cancer, tel que l'a d'ailleurs reconnu l'OMS depuis 1987 dans son rapport technique n°747 sur l'acceptabilité des substrats cellulaires

 

"Même s'il est possible d'indiquer une limite supérieure de contamination d'un produit fini par de l'ADN hétérogène, et même si toutes les expériences indiquent que des quantités d'un tel ADN de l'ordre de quelques picogrammes sont biologiquement inactives dans un grand nombre d'épreuves, on ne peut pas plus affirmer l'absence totale d'ADN et du risque qui lui est lié dans les produits obtenus en lignées cellulaires continues que dans les produits issus de cultures primaires de cellules et de cultures de cellules diploïdes. [...] Un des grands problèmes soulevés (à cette conférence) est le risque de malignité que pourrait présenter à long terme un ADN contaminant hétérogène, en particulier s'il s'avère qu'il contient des séquences codantes ou régulatrices potentiellement oncogènes. Ce point est réellement préoccupant, car de nombreuses personnes en bonne santé, notamment des nourrissons, seront peut-être vaccinées avec des produits issus de lignées cellulaires continues, ou les recevront de toute autre manière."

 

Voir aussi ici en vous reportant à la table des matières de ce document du Dr Pilette, pour avoir une idée de la composition plus précise des vaccins hépatite B et hépatite B+ hépatite A. (cf. Noms "Engerix B", "Twinrix", HB Vax Pro, GeneVac)

 

Voir aussi: " La rage d'un père: le vaccin anti-hépatite B a fichu la vie de ma ville en l'air!"

 

" Scientifiquement prouvé: le vaccin  anti-hépatite B détruit les cellules du foie...un comble!"

 

"Vaccin hépatite B: une affaire de racaille" (Pr Pierre Cornillot sur Agoravox)

 

 

"Hépatite B: un tribunal américain admet que le vaccin hépatite B a entraîné une maladie auto-immune fatale chez un nourrisson"

 

Encore une vidéo de victime:

 

 

La Justice reconnaît le lien entre sclérose en plaques et vaccination hépatite B:

 

  

Un médecin condamné à payer 3000 euros à un patient pour ne pas l'avoir informé avant la vaccination anti-hépatite B du risque de sclérose en plaques...

 

Visionnez aussi ces deux vidéos-ci... ça en vaut la peine (= extrait de "Silence, on vaccine"):

 

 

Les dessous de la propagande vaccinale: une affaire de gros sous, pas de santé!

 

 

Il est URGENT de lever cette obligation vaccinale, d’arrêter de faire du chantage aux infirmières, aux aides-soignants, aux étudiants et de les laisser pratiquer le métier qu’ils aiment EN TOUT SECURITE, en instituant par exemple des dépistages obligatoires annuels ou bisannuels pour l’hépatite B en lieu et place d’une dangereuse vaccination transgénique que certains payeront toute leur vie pour avoir simplement voulu exercer leur métier avec passion !!

 

Commentaire posté par Initiative Citoyenne sur le site Infirmiers.com

 

vaccin-HB-commentaire-d-IC-sur-l-obligation-vaccinale.JPG

Partager cet article

Published by Initiative Citoyenne - dans Liberté & démocratie
commenter cet article

commentaires

Docteur X 19/04/2014 12:51

J'ai déniché cet article qui expose bien qu'on ne peut rien attendre de sérieux des autorités de santé en ce qui concerne le rapport entre la vaccination contre l'Hépatite B et la sclérose en
plaque.
Tout est instruit à décharge.
Cet article émanant d'un statisticien, qui a fait un remarquable travail. On y verra que la gravité des conséquences des vaccins augmente quand leur nombre augmente.
On y verra aussi le ridicule des études à 4 jours, quand les affections démyélinisantes des enfants sont décalées dans les temps de plusieurs années par rapport à leur causes.
Ce que l'auteur illustre bien par cette évidence:
D'une part on ne voit pas en quoi un délai de plus d'un an serait un argument s'opposant à l'existence d'un lien biologique entre la vaccination et la SEP : chez les éléphants la gestation dure 3
ans; va-t-on soutenir qu'il n'y a pas de lien entre l'acte sexuel procréateur et la naissance du petit éléphanteau sous prétexte que le délai serait trop long ?
http://langinieux.ouvaton.org/Pharmacovigilance%20vaccin%20HB.pdf

Initiative Citoyenne 19/04/2014 13:03



Merci, document en effet fort intéressant, on l'a rajouté en lien dans l'article!


 


 



Docteur X 18/04/2014 15:15

C'est pour moi une terrible souffrance, cette vaccination anti-hépatite B obligatoire pour le personnel médical.
Une de mes proches est astreinte à cette vaccination que je sais particulièrement dangereuse, parce qu'elle est étudiante en médecine.
Je sais donc que cette vaccination peut lui occasionner une ou l'autre de nombreuses maladies neurologiques qui pourraient ruiner sa vie. Et je suis son médecin traitant. Et c'est à moi de
pratiquer cet acte barbare et inutile, pour respecter une loi scélérate, contre toutes mes convictions.
Alors, je fais quoi, à votre avis?
Pas besoin de vous raconter les détails.
Mais le problème est que ces gros fumiers qui décident des lois, qu'ils soient stupides ou engraissés par l'industrie pharmaceutique, en tous cas très ignorants, exigent une sérologie positive
après trois vaccins. Si c'est négatif, ils imposent une quatrième injection, une cinquième et une sixième si les nouvelles sérologies sont encore négatives, avant de foutre la paix à la victime,
qui devra gérer son aluminium, son polysorbate 80 et son formaldéhyde.
Moi, j'en ai marre de ruser, je voudrais traduire tous ces vendus incompétents devant un tribunal.
Or, pour l'instant, c'est moi qui dois prendre le risque d'être poursuivi, ou d'accepter le risque de rendre invalide une jeune fille qui m'est chère.
Choisir entre la peste et le choléra, donc.
Il faudrait publier une étude comparative entre la population courante et celle des personnels médicaux, policier et de l'armée, concernant leurs pathologies neurologiques. Nul doute qu'on aurait
quelques surprises.

                    

Recherche

Contact

 

initiative.citoyenne[at]live.be

Courriers Aux Autorités & Autres Documents Importants

Ce site refuse de cautionner le label HONcode.

Ce site refuse de cautionner le label HONcode    

Ce site soutient Nurpa pour la liberté d'internet

Boutton de soutien à la NURPA