Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 octobre 2013 7 13 /10 /octobre /2013 12:15

Indemnité refusée pour un petit garçon 

de 7 ans victime de vaccins :

                                             

L’enfant n’est pas suffisamment handicapé !

 

Enfant-triste-au-pied-d-un-arbre.jpg

 Photo Credit

 

Christina England, Vactruth, 11.10.2013 (Extraits)

 

Le 25 septembre 2013, le Daily Mail a rapporté l’histoire d’un petit garçon de sept ans, Josh Hadfield, dont les parents se sont vus refuser le dédommagement par le gouvernement britannique, alors que l’enfant avait été atteint de narcolepsie grave après avoir reçu le vaccin contre la grippe porcine en 2010.

 

Josh avait quatre ans et était en parfaite santé jusqu’à ce qu’il reçoive le vaccin Pandemrix H1N1. Deux semaines après avoir reçu ce vaccin, sa vie a basculé pour toujours. Il ne savait plus marcher, jouer, nager ou même rire sans tomber endormi. Josh reçoit maintenant tout un cocktail de médicaments juste pour le maintenir éveillé.

 

Malgré cette tragédie, Josh s’est vu refuser le dédommagement du gouvernement britannique parce qu’il n’était pas suffisamment handicapé. [1]

 

Toutefois, la page 44 du Guide pour les vaccinations jusqu’à l’âge de 13 mois (Service National de Santé Publique, HHS) précise bien :

 

Programme de dédommagement pour effets secondaires des vaccins

 

La plupart des vaccins sont administrés sans aucun problème, bien que très rarement des problèmes puissent apparaître. Le Programme de dédommagement pour effets secondaires vaccinaux est conçu pour subvenir aux fardeaux financiers des personnes et des familles dont un membre aurait été victime de la vaccination. Ce programme couvre tous les vaccins repris dans le livret à l’exception du vaccin contre l’hépatite B. [2]

 

Ces déclarations indiquent que ce système a été mis en place pour aider des enfants comme Josh. Alors, pourquoi un enfant aussi handicapé que Josh a-t-il été laissé tomber par le gouvernement britannique qui avait précisément été mis ce programme en place pour accorder cette aide ?

 

Ces victimes de vaccins vont-elles être indemnisées ?

 

L’histoire de Josh a été publiée quelques jours après que la BBC ait annoncé que l’on avait accordé le droit de réclamer une indemnisation à quatre familles (dont les enfants avaient été victimes du Pandemrix).

 

La BBC avait précisé :

 

« Quatre familles ont été informées qu’elles pouvaient prétendre à une indemnisation de la part du gouvernement au sujet des effets secondaires du Pandemrix contre la grippe porcine.

 

Des études ont montré que le vaccin augmentait de dix fois le risque de narcolepsie. Si les familles peuvent prouver que le handicap est  « grave », elles pourraient avoir droit à £ 120.000 de dédommagement.

 

Si ces familles ne réussissent pas dans leur démarche, elles pourraient avoir recours aux tribunaux pour demander réparation. » [3]

 

Quelques jours plus tard, The Pulse avait rapporté une histoire similaire. Ils avaient signalé que le Département des Travaux et des Pensions avait contacté quatre familles qui réclamaient un dédommagement pour dommages attribués au vaccin ; ce département leur avait précisé qu’il reviendrait sur leur cas. [4]

 

S’agissait-il des mêmes familles dont avait parlé la BBC ? Si oui, pourquoi ont-elles initialement essuyé un refus ?

 

Si ces demandes ont été rejetées parce que les enfants n’étaient pas suffisamment handicapés pour correspondre aux critères du programme d’indemnisation, alors rien n‘a changé. Mais si, dans la suite, on leur accorde une indemnisation, la chose risquerait d’ouvrir les portes à d’autres familles qui se trouvent dans le même cas.

 

Katie Stephen, une autre victime des vaccinations, s’est retrouvée complètement et définitivement sourde de l’oreille gauche après avoir reçu le vaccin ROR Pluserix qui a maintenant été retiré du marché. Malgré son handicap, Katie s’est aussi vue refuser un dédommagement parce que, comme Josh, le VDPU avait estimé que son handicap n’était pas suffisamment grave pour pouvoir correspondre à leurs critères. [5]

 

Les personnes qui introduisent une demande de dédommagement doivent prouver que leur handicap est de 60% ou plus.

 

Pourquoi parle-t-on d’un programme de dédommagement ?

 

Il ne s’agit sûrement pas du régime d’indemnisation que le Député Jack Ashley avait envisagé en 1977 quand il s’est battu avec tant de force à la Chambre des Communes pour les droits des enfants victimes des vaccinations.

 

A l’époque à laquelle Lord Ashley est intervenu, il n’existait aucun programme de dédommagement des victimes de vaccinations.

 

Dans un de ses nombreux discours sur le sujet, Lord Ashley a fait clairement part de ses sentiments quand il a dit que le gouvernement britannique avait fait preuve de négligence pour ne pas avoir prévu un programme de dédommagement des victimes de vaccinations. Il a alors déclaré :

 

« Ce qui justifie les demandes d’indemnisation des victimes de vaccinations, c’est une histoire d’incompétence, de négligence et même de tromperie de la part du gouvernement. Les enfants qui étaient en parfaite santé et dont les vies ont été brisées par la cécité, la surdité, les paralysies ou les convulsions ont tout simplement été balayés par les gouvernements successifs. On a caché aux parents les risques des vaccinations. Et des familles sans méfiance sont devenues les victimes tragiques de l’incompétence crasse officielle. »…

 

Lord-ASHLEY--Depute-britannique.jpg

  Lord Ashley, Député britannique

 

Personne dans sa génération n’a été un militant aussi audacieux et tenace pour que Justice soit rendue  ...

 

Il a commencé à soulever la question des dommages vaccinaux des enfants en 1977. et a voulu que l’on mette sur pied une enquête sur les  300 enfants dont le cerveau aurait été endommagé par la vaccination contre la coqueluche. -The Telegraph 22 avril 2012.

 

D’après mes recherches, il semble que rien n’a vraiment changé. Le gouvernement Britannique continue de se soustraire à ses responsabilités envers les enfants victimes des vaccinations. […]

 

Si votre enfant est victime d’une vaccination ou s’il en décède avant l’âge de deux ans, vous perdez  tout droit à un dédommagement.

 

Pour introduire une demande de dédommagement VOUS DEVEZ ATTENDRE que l’enfant ait deux ans.

 

Comme la majorité des vaccinations infantiles sont administrées avant l’âge de deux ans, tout dommage qui se serait produit avant l’âge de deux ans ne pourrait donner droit à un dédommagement que ce soit pour un traitement, une thérapie, un équipement ou des soins. [8]

 

Cela veut dire aussi que si votre enfant DECEDE à la suite de vaccinations avant l’âge de deux ans, il ne vous est pas possible d’introduire une demande de dédommagement…

 

Conclusion

 

Quand il s’agit d’indemnisation, de nombreux gouvernements du monde entier se dérobent quant à leurs responsabilités et se détournent des familles qui sont dans la souffrance.

 

Ce sont précisément des familles comme celle des Hadfields qui ont le plus besoin d’aide et de soutien financier. Josh a clairement été victime d’une vaccination recommandée par le gouvernement, et sa famille n’a pu recevoir d’indemnisation parce que le handicap du petit garçon n’était pas suffisamment grave !

 

Il est possible que Josh aura besoin de soins à vie à la suite de cette complication vaccinale. Josh ne peut plus être laissé seul. A la suite de son handicap, Il n’est plus en sécurité quand il traverse la route, quand il descend des escaliers, quand il joue avec des amis … Mais ne nous dit-on pas que ces vaccins qui sont recommandés par nos gouvernements sont sûrs et efficaces ?!

 

Références :

 

1.http://www.dailymail.co.uk/health/article-2431811/Boy-7-developed-narcolepsy-swine-flu-jab-denied-compensation-ill–sleeps-19-hours-day.html

2.www.nhs.uk/…/vaccinations/…/A%20guide%20to%20immunisations%20…

3.http://www.bbc.co.uk/news/health-24172715

4.http://www.pulsetoday.co.uk/clinical/therapy-areas/immunisation/swine-flu-vaccine-caused-narcolepsy…

5.http://vactruth.com/2011/09/02/mmr-victim-refused-compensation-for-not-being-disabled-enough/

6.https://www.gov.uk/vaccine-damage-payment/eligibility

7.http://hansard.millbanksystems.com/commons/1977/feb/17/vaccine-damaged-children

8.http://www.vaccineriskawareness.com/Vaccine-Damage-Payments-Unit

9.http://www.jabs.org.uk/forum/topic.asp?TOPIC_ID=569

 

Source : Vactruth

Partager cet article

Published by Initiative Citoyenne - dans Effets secondaires-risques
commenter cet article

commentaires

                    

Recherche

Contact

 

initiative.citoyenne[at]live.be

Courriers Aux Autorités & Autres Documents Importants

Ce site refuse de cautionner le label HONcode.

Ce site refuse de cautionner le label HONcode    

Ce site soutient Nurpa pour la liberté d'internet

Boutton de soutien à la NURPA