Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mai 2012 1 07 /05 /mai /2012 19:09

Christina England du site Vactruth, rapporte dans un article de ce jour, que les spectateurs comme les athlètes sont pressés de se faire vacciner contre la rougeole à l'occasion du grand rassemblement des JO de Londres, en juillet prochain.

 

Avec la perspective des centaines de milliers de touristes attendus à Londres à cette occasion, les experts canadiens et américains en maladies infectieuses craignent que ces touristes ne rapportent comme "souvenir" la rougeole dans leurs bagages et exhortent donc les voyageurs à s'assurer qu'ils sont en ordre de vaccination.

 

Etant donné que GlaxoSmithKline est le sponsor n°1 des Jeux Olympiques 2012, il apparaît assez évident que les vaccinations constituent une des principales priorités inscrites à l'agenda.

 

GSK a donc dû être au septième ciel lorsqu'ils ont signé le contrat avec les JO pour les tests anti-dopage.

 

Andrew Witty, le Directeur exécutif de GlaxoSmithKline, a déclaré:

 

"Les Jeux Olympiques et paralympiques constituent pour GSK une énorme opportunité de faire partie de l'organisation d'un évènement remarquable d'ampleur mondiale. Je suis ravi de l'alliance que nous avons conclue avec le King's College de Londres afin de garantir ensemble cette excellente science qui peut jouer un rôle clé, de façon à s'assurer que les Jeux se déroulent sous les meilleurs standards éthiques et que les athlètes puissent mener des vies plus saines."

 

Cependant, Andrew Witty n'a-t-il pas bien d'autres choses à l'esprit lorsqu'il ne fait qu'évoquer la question des tests anti-dopage?

 

Pour plusieurs professionnels de santé, dont le Dr Jane Donegan, médecin généraliste homéopathe, nous vaccinons inutilement contre un tas de maladies infantiles alors que "les décès liés à maladie comme la rougeole avaient déjà baissé de 95% avant l'introduction du vaccin."

 

Plusieurs épidémies ont déjà éclaté dans des populations hautement vaccinées et qui avaient reçu toutes les doses recommandées.

 

Par ailleurs, comme l'estime Cynthia Cournoyer, une autre analyste des questions vaccinales, "Les maladies infectieuses vont et viennent; elles font partie de la biosphère. Penser que nous pouvons simplement les éliminer par le biais de moyens techniques est d'une incroyable témérité."

 

Une fois encore, les conseilleurs ne sont pas les payeurs et il est clair que des milliers de spectateurs ou d'athlètes sont susceptibles de souffrir de graves effets secondaires vaccinaux dont on ne leur parle jamais, parmi lesquels des troubles neurologiques, de l'autisme, du diabète, des allergies invalidantes etc

 

Au lieu de constituer une merveilleuse occasion d'unité des nations autour du sport, ce que les Jeux Olympiques sont censés permettre, les JO de 2012 ne seront qu'une occasion de plus pour les pharmas de s'en mettre plein les poches.

 

 

Partager cet article

Published by Initiative Citoyenne - dans Conflits d’intérêts -experts
commenter cet article

commentaires

                    

Recherche

Contact

 

initiative.citoyenne[at]live.be

Courriers Aux Autorités & Autres Documents Importants

Ce site refuse de cautionner le label HONcode.

Ce site refuse de cautionner le label HONcode    

Ce site soutient Nurpa pour la liberté d'internet

Boutton de soutien à la NURPA