Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 novembre 2012 3 07 /11 /novembre /2012 21:49

VACCIN SI, Bickel

Les Drs Dettman & Kalokerinos du Biological Institute australien qui ont pu observer et suivre des milliers d’enfants concluent :

 

 «Selon des recherches sophistiquées (…) les effets produits par les programmes vaccinaux de l’enfance sur les lymphocytes T (…) montrent que le système immunitaire s’avère substantiellement endommagé à la suite des vaccinations de routine. Une part importante des lymphocytes T est mobilisée par les antigènes spécifiques présents dans les vaccins. Une fois ainsi mobilisés, ces lymphocytes T deviennent immunologiquement inertes, incapables de réagir ou de se défendre contre d’autres antigènes, infections ou maladies. Ces découvertes tendraient à montrer que le capital immunologique se trouve substantiellement amoindri chez les nombreux enfants soumis aux programmes vaccinaux courants. »

 

 « Les vaccinations en bas âge ne peuvent pas aider car elles ont des effets dangereux sur le système immunitaire de l’enfant laissant peut-être ce système tellement atteint qu’il ne peut plus protéger l’enfant durant sa vie, ouvrant la voie à d’autres maladies suite à une dysfonction immunitaire. »

Drs. H. Buttram et J. Hoffmann

 

 «Le système immunitaire s'avère particulièrement endommagé à la suite de vaccinations de routine... » « ...Le capital immunologique se trouve substantiellement amoindri chez les nombreux enfants soumis aux programmes vaccinaux courantsLe Concours Médical, 20 janvier 1974

 

« J’appelle ça de la vaccinnomanie. Nous sommes arrivés à un point qui n’est plus défendable sur le plan scientifique. Introduire de nouveaux vaccins dans le corps sans savoir comment ils pourront affecter dans le temps les fonctions du système immunitaire frise la criminalité. » Nicholas REGUSH, journaliste médical

 

(illustration de René Bickel. www.bickel.fr )

 

Partager cet article

Published by Initiative Citoyenne - dans Effets secondaires-risques
commenter cet article

commentaires

cumulus 10/11/2012 09:59

Peut-être devriez-vous préciser que le Dr Dettman est décédé en 1993 et que son confrère Kalokerinos est aujourd'hui un vieux monsieur de 85 ans.Ceci permettrait de compendre que leurs travaux ne
sont sans doute pas les plus récents qu'on peut trouver sur le sujet. Merci.

Initiative Citoyenne 10/11/2012 12:00



Pour votre info, le Dr Kalokerinos est mort il y a peu.


Ce genre de détails n'a absolument AUCUNE importance compte tenu que:


- jamais leurs travaux n'ont été scientifiquement démentis (puisque ces aspects sont complètement occultés par les tenants de l'idéologie des vaccins à tout prix; ça aurait été différent si ce
n'était pas le cas)


- Si déjà les vaccinations de routine de l'enfance faisaient écrire ça au Concours Médical en...1974, que dire alors aujourd'hui avec deux fois plus de vaccins administrés aux enfants (en effet,
comme déclaré par ce journaliste médical Regush, c'est vraiment criminel d'aller vacciner avec autant de vaccins sans rien connaître scientifiquement des effets sur le système immunitaire à long
terme de ces enfants... et on voit le résultat, la santé des enfants n'a cessé de se dégrader depuis plus de 30 ans si on regarde l'évolution des maladies chroniques, allergies, auto-immunité,
cancers etc dans cette tranche d'âge.)


Vos propos sont donc plus que probablement le fait soit d'un manque d'information, soit d'une volonté de blanchir les vaccins à tout prix (?)... car sinon, nous
supposons que vous avez des données concrètes, indépendantes et solides pour démentir scientifiquement ce qui a été exposé sur ce site à ce sujet? Car il ne suffit pas de dire qu'un travail n'est
pas "le plus récent" pour le démentir ou le décrédibiliser valablement. A moins que par données récentes et crédibles, vous entendiez par là les propos, en effet plus récents du très contesté Dr
Paul Offit, soi-disant "grand expert"(lié aux pharmas) qui a osé prétendre un jour que les enfants pouvaient même recevoir 10 000 vaccins en un jour sans que cela "surcharge leur système
immunitaire" (sic!) et bien sûr, cette phrase fut reprise en choeur par toutes les instances nationales et internationales comme "LA" grande référence scientifique contemporaire sur le sujet,
sans jamais avoir bien entendu vérifié son bienfondé dans les faits, que du contraire!


Bien à vous.



Benoit Fournier 07/11/2012 22:38

Bonjour
Ca m'intéresse... Y a moyen de voir cette étude ?

Initiative Citoyenne 09/11/2012 00:47



il y a plusieurs études qui évoquent les effets immunosupresseurs des vaccins, encore récemment dans la Lettre du Médecin, il était signalé une baisse des CD4 des patients séropositifs après
vaccination antigrippale notamment, avec hausse temporaire de la charge virale...


Nous avons aussi repris les références de plusieurs d'entre elles au point (18) en page 16/22 de ce document (cfr partie "annexes"):


http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/3/27/09/71/Notre-reponse-a-la-reponse-de-Mme-Onkelinx.pdf


Par ailleurs, nous venons encore de découvrir ceci dans une publication de 2009 qui va dans le même sens, en termes de constatation:


"In other words, multiple vaccinations lead to an immunosuppressive status and can be harmful, and reducing Treg activity [...]."


En français cela signifie donc: "En d'autres mots, les vaccinations multiples mènent à un statut d'immunodépression qui peut être dommageable et qui se marque par une réduction des lymphocytes T
régulateurs."


http://clincancerres.aacrjournals.org/content/15/22/6745.full


Bien à vous.



                    

Recherche

Contact

 

initiative.citoyenne[at]live.be

Courriers Aux Autorités & Autres Documents Importants

Ce site refuse de cautionner le label HONcode.

Ce site refuse de cautionner le label HONcode    

Ce site soutient Nurpa pour la liberté d'internet

Boutton de soutien à la NURPA