Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 septembre 2014 6 06 /09 /septembre /2014 21:25

Rixensart: GSK rejette 45 litres de liquide contaminé par le virus polio dans la Lasne


Publié le Samedi 6 Septembre 2014 à 13h06

 

Deversoir-riviere.jpgCe mardi 2 septembre, 45 litres de liquide contaminé par le virus polio ont été déversés dans la Lasne. Il n’y aurait pas de risques pour la santé d’après l’Institut Scientifique de la Santé Publique et le Conseil Supérieur de la Santé.


Suite à une erreur humaine survenue lors du processus de production des vaccins, environ 45 litres de liquide contaminé par le virus polio ont été rejetés depuis le site de production GSK de Rixensart vers la station d’épuration locale de Rosières et par la suite dans la Lasne. Les faits survenus ce mardi 2 septembre vers midi sont rapidement remontés jusqu’au ministère de la Santé publique qui a pris toutes les mesures nécessaires.

 

L’Institut Scientifique de Santé Publique et le Conseil Supérieur de la Santé ont effectué une analyse des risques et confirment qu’il n’existe aucun risque de santé publique pour la population. « Le risque de développer une poliomyélite pour les personnes ayant été exposées à l’eau contaminée (nageurs et pêcheurs de la rivière Lasne, professionnels travaillant dans la station d’épuration…) est également très limité étant donné le haut niveau de dilution et le haut niveau de vaccination de la population (le vaccin contre la polio est obligatoire en Belgique) », précise encore le SPF Santé publique dans un communiqué qui poursuit : « Des échantillons ont été prélevés lors de l’incident et seront analysés. Par mesures de précaution, des échantillons de boues et d’eaux de la station d’épuration, de la Lasne et de la Dyle seront prélevés afin de permettre d’évaluer la persistance du virus. En attendant ces résultats, il est conseillé d’éviter tout contact avec l’eau en aval de la station d’épuration de Rosières, jusqu’à la confluence de la Lasne avec la Dyle. »

 

Un audit va être réalisé afin de voir si toutes les normes de sécurité sont respectées sur le site. Il a été également demandé aux services concernés d’examiner l’éventuel dépôt d’une plainte en vue d’étudier les responsabilités dans cet incident.


Source : La Capitale

 

Pascal Lizin de GSK

"La direction de la station d'épuration a été directement avertie. Le personnel qui aurait pu être en contact avec le liquide a été tout de suite pris en charge par des médecins et vacciné", insiste M. Lizin (infoRTL)... 

Amusant comme aveu car sur un plan purement logique cela ne peut signifier que deux choses possibles qui, l'une comme l'autre ne sont nullement en faveur des vaccins : 1. Soit le personnel de GSK n’était pas vacciné (selon les recommandations officielles), ce qui traduit un manque de confiance envers le genre de produits qu'ils fabriquent 2. Même en ayant été vaccinés quelques mois ou quelques années auparavant, l’efficacité de ces vaccins n’est pas aussi glorieuse et fiable que ce qu’on veut bien dire au public ! 

 

Incroyable comme tous ces « incidents » en tous genres se multiplient ces derniers temps… voir aussi ici au sujet d’autres « incidents » récents avec des virus de variole, de grippe ou des coronavirus responsables du SRAS.


Le vaccin polio est-il si sûr et si efficace? Voir ICI un aperçu qui coupe court aux diverses approches simplistes du problème. Plus de 60 000 paralysies flasques aiguës, deux fois plus meurtrières que la polio naturelle ont été directement causées par le vaccins vivant (donc le type de virus largué par GSK dans la rivière) en Inde rien que pour la seule année 2011...

 

virus-echappes-des-labos.png

Partager cet article

Published by Initiative Citoyenne - dans Industrie pharmaceutique
commenter cet article

commentaires

                    

Recherche

Contact

 

initiative.citoyenne[at]live.be

Courriers Aux Autorités & Autres Documents Importants

Ce site refuse de cautionner le label HONcode.

Ce site refuse de cautionner le label HONcode    

Ce site soutient Nurpa pour la liberté d'internet

Boutton de soutien à la NURPA