Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juin 2012 3 06 /06 /juin /2012 21:06

L’allaitement peut transmettre de dangereux virus vaccinaux aux nourrissons

 

Ethan A. Huff, 6 juin 2012

 

Maman-enfant-Nat.-newss.jpg

Les mamans qui ont reçu des vaccins à virus vivants pourraient transmettre ces virus à leurs enfants par l’allaitement. Une nouvelle étude publiée par le Journal de l’Association Médicale Canadienne (CMAJ) met en évidence le cas particulier d’un jeune garçon qui a été infecté par une souche de vaccin contre la fièvre jaune par le lait de sa mère. Il s’agit du deuxième cas connu où le lait maternel semble être responsable de la transmission d’une maladie qui trouverait son origine dans la vaccination.

 

Le Dr Susan Kuhn et collègues ont examiné le cas d’un petit garçon canadien de cinq semaines qui était en parfaite santé et qui brusquement a fait des crises d’épilepsie, une congestion nasale ; il a présenté des paramètres anormaux du liquide cérébro-spinal, une numération anormale des plaquettes et des leucocytes peu de temps après que sa mère ait été vaccinée contre la fièvre jaune. Le petit garçon et sa mère s’étaient rendus au Venezuela, et avant leur départ, la maman s’était fait vacciner contre la fièvre jaune.

 

Les investigations ont montré qu’il a finalement été précisé que le petit garçon avait vraisemblablement fait une méningo-encéphalite, une inflammation du cerveau qui ressemble à la fois à la méningite et à l’encéphalite; cette maladie est accompagnée de fortes fièvres. Sur base des circonstances, ainsi que de l’évolution de la maladie, il fut déterminé que la seule cause logique de cette infection ne pouvait être que le lait infecté de la maman vaccinée.

 

Les auteurs ont précisé  que « l’aspect clinique, la relation temporelle avec la vaccination de la maman, l’absence d’autres agents pathogènes, ainsi que la preuve de ceci, tant dans le sérum que dans le liquide cérébro-spinal de l’enfant, suggèrent fortement une infection aiguë du système nerveux central par la souche vaccinale de la fièvre jaune. Etant donné l’absence de toute histoire de vaccination de l’enfant, la seule explication possible est que cet enfant ait été infecté via l’allaitement, après que la maman ait été vaccinée. »

 

L'intégralité de cette publication scientifique peut être lue ICI.

 

Un cas semblable s’est produit il y a quelques années au Brésil, où un garçonnet d’environ cinq ans avait fait des convulsions qui avaient nécessité une hospitalisation. Comme le petit canadien de cinq semaines, le garçonnet Brésilien avait fait une méningo-encéphalite alors que sa mère qui avait reçu le vaccin contre la fièvre jaune lui avait transmis les éléments du virus par le lait. (Ce qui fait que le Ministère brésilien de la Santé recommande à présent de différer la vaccination des femmes allaitantes jusqu’à ce que l’enfant ait au moins atteint l’âge de 6 mois)

    

La fièvre jaune n’est pas le seul virus vivant qui ait pu être transmis à un enfant par l’allaitement. La Food And Drug Administration (FDA) reconnaît que le virus du vaccin contre la rubéole peut parfois être transmis de la mère à l’enfant par l’allaitement après que la mère ait été vaccinée contre la rubéole ou avec un vaccin combiné comme le ROR.

 

La morale de cette histoire est qu’il y a intérêt à faire bien attention aux vaccins que vous décidez de vous faire injecter. Serait-il prudent de choisir de se faire vacciner alors que l’allaitement est en cours ? Beaucoup de vaccins contiennent des virus vivants qui peuvent être transmis à l’enfant par le lait maternel et qui pourraient provoquer des dommages potentiellement irréversibles.

 

Source: Naturalnews 

 

 

Qu’en est-il des conseils donnés aux femmes enceintes en Belgique ?

 

Partager cet article

Published by Initiative Citoyenne - dans Effets secondaires-risques
commenter cet article

commentaires

                    

Recherche

Contact

 

initiative.citoyenne[at]live.be

Courriers Aux Autorités & Autres Documents Importants

Ce site refuse de cautionner le label HONcode.

Ce site refuse de cautionner le label HONcode    

Ce site soutient Nurpa pour la liberté d'internet

Boutton de soutien à la NURPA