Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 janvier 2017 5 13 /01 /janvier /2017 13:25

Une infirmière qui a 30 ans d’expérience quitte son métier parce qu’elle ne veut plus collaborer à endommager la santé des prématurés avec des vaccins

 

Health Impact News 21 décembre 2016

Après 30 ans de métier, une infirmière plaque son job et dénonce l'empoisonnement des prématurés par les vaccins

L’équipe VAXXED vient d’interviewer une infirmière californienne qui pratique son métier depuis 30 ans.

 

Au cours de l’interview, cette dernière précise qu’elle veut quitter son métier plus tôt que prévu parce qu’elle « ne peut plus faire ce qu’on lui a appris ». Elle précise que sa philosophie sur les vaccins a changé. Elle ne croit plus aujourd’hui que les vaccins soient sans danger. Elle explique que la vaccination des bébés prématurés est devenue une pratique routinière. Bien qu’elle ait voulu apporter de la documentation, y compris des études publiées dans des journaux médicaux qui expliquent qu’il ne faut pas vacciner des bébés prématurés, les médecins n’ont pas accepté de modifier leur pratique.

 

C’est alors qu’elle a décidé de quitter son poste prématurément plutôt que de continuer à endommager la santé de ces bébé si vulnérables.

 

Source : Healthimpactnews.com

 

.... Et si vous voulez bien vous donner la peine surtout de lire ce que les zélateurs de vaccins ont avoué eux-mêmes des effets délétères des vaccins sur les prématurés dans le Journal International de Médecine, vous ne pourrez que comprendre encore 1000 x mieux la position de bon sens de cette infirmière....

 

LIRE ICI: Vaccination des prématurés in-dé-fen-da-ble (les preuves qu'ils savent!)

Partager cet article

Repost 0
Published by Initiative Citoyenne - dans Effets secondaires-risques
commenter cet article

commentaires

Dustine 15/01/2017 20:26

Merci pour cet article.mon petit-fils prématuré a reçu une injection avec un combiné de plusieurs vaccins.Nous n'étions bien sur pas d'accord, mais nous avons été fortement pousser et menacer. les hopitaux sont en relations étroites avec les services sociaux et tribunaux à l'enfance,et ils accusent vite les parents de mauvais traitements en cas de refus de vaccinations.Je suis écoeurée de ces nombreux abus de pouvoir.Personnes ne dénonces la toute puissance de ces institutions.

Initiative Rationnelle 17/01/2017 09:40

C'est un choix de société. Il semble que notre société considère que nos enfants ne sont pas notre propriété, il sont sous notre responsabilité. La différence est que nous avons tout pouvoir de décision, tant que ces décisions ne sont pas préjudiciables. Il fût un temps ou on était libre de laisser les enfants gambader sans ceinture de sécurité sur le siège arrière de la voiture. Puis, les gens ont été forcés de s'adapter. Ils ont été forcés MALGRÉ EUX de protéger LEURS enfants. C'est un exemple de la "toute puissance" des parents qui est entravée pour limiter leurs "abus de pouvoir".

g123321 14/01/2017 22:00

v

                    

Recherche

Contact

 

initiative.citoyenne[at]live.be

Courriers Aux Autorités & Autres Documents Importants

Ce site refuse de cautionner le label HONcode.

Ce site refuse de cautionner le label HONcode    

Ce site soutient Nurpa pour la liberté d'internet

Boutton de soutien à la NURPA