Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 février 2013 7 10 /02 /février /2013 21:43

Incapable de répondre à ses propres exigences, l'Etat préfère exclure Luna de l'école...

LUNA

Depuis 2008, le vaccin obligatoire DTP n'est plus en vente en France. L’État a peur de libérer les Français de l'obligation vaccinale. De plus, l’État s'est dégagé de toute responsabilité en cas d'accident vaccinal si vous avez accepté d'utiliser un vaccin avec une valence non obligatoire, comme celle contre la coqueluche par exemple. Donc, comme pour les enfants Guéret en Isère, l'académie de Nantes, en bon petit soldat, exclut les enfants qui ne sont pas dans la possibilité de satisfaire à une obligation vaccinale rendue impossible. À quand l'ouverture des centres de détention pour les non vaccinés? Il faut savoir que seuls les enfants scolarisés sont soumis à une telle obligation; les enseignants, les personnels travaillant dans les établissements scolaires n'ont aucune obligation vaccinale.

 

Il est évident qu'en France, les virus atteignent uniquement les élèves, ils ont trop peur des adultes.

 

L' U.N.A.C.S a décidé de soutenir ces parents qui ont choisis de ne pas faire de faux certificat de vaccination, comme cela se fait de plus en plus dans notre Pays. Les parents de LUNA n'ont pas d'autres choix que d'aller en justice pour faire respecter le droit de liberté thérapeutique voté par des politiques qui refusent encore de modifier les textes d'obligation vaccinale, par peur, par lâcheté où par intérêt personnel... à vous de voir...

 

Alors aidez LUNA à retrouver le chemin de l'école. Vous pouvez écrire à M. le RECTEUR, Rectorat de Nantes 4, rue de la Houssinière - BP 72616 - 44326 Nantes CEDEX 03.

 

Envoyez vos dons : U.N.A.C.S, soutient LUNA , 4 rue des haut pavés 44000 Nantes

 

Source: Info Santé Pays d'Auge

 


 
Pour l'heure, le tribunal administratif a lâchement botté en touche en répondant aux parents sur 5 pages que l'école n'était obligatoire qu'à partir de 6 ans et qu'il n'y avait donc pas d'urgence. Devant ce refus de statuer, les parents assignent le Ministère de la Santé. Ils ont courageusement déclaré:  «On aurait pu faire comme d'autres, et trafiquer le carnet de santé de Louna en collant une étiquette de vaccin dessus, ou photocopier le carnet du petit voisin qui a le même âge, indique encore la maman. Mais nous, on lui apprend à ne pas mentir, on ne va donc pas faire un faux… Et on veut que l'État réagisse».  Les parents affirment également avoir reçu «de nombreux appels de soutien de parents qui nous racontent que leur enfant est en fauteuil roulant depuis un vaccin…». (Source: le Figaro)

 

En France, en effet, l’ancien vaccin DTP (diphtérie-tétanos-polio) sans aluminium a été retiré du commerce en 2008 sous de fallacieux prétextes d’allergies, de façon à forcer la main aux parents pour qu’ils acceptent des vaccins plus chers et donc plus intéressants pour les pharmas mais aussi plus combinés, c'est-à-dire avec plus de valences. Comme le vaccin DTP Revaxis est riche en aluminium et qu’il n’a pas d’autorisation de mise sur le marché pour les enfants de moins de 6 ans, les parents de jeunes enfants se retrouvent donc obligés d’accepter au minimum le vaccin tétravalent (avec la coqueluche) s’ils veulent satisfaire à l’obligation « légale ». On se retrouve donc face à un énorme chantage et un énorme abus de droit auquel les politiques ne font rien et qui ferait de facto tomber sur le champ le moindre gouvernement s’il s’agissait de n’importe quel autre domaine !!

 

 

Partager cet article

Published by Initiative Citoyenne - dans Liberté & démocratie
commenter cet article

commentaires

Aurelie 25/02/2013 16:24

Bonjour,
Que pensez-vous d'une pétition sur AVAAZ ?
- pour accepter la scolarisation de Luna,
- et en même temps, ré-ouvrir la possibilité d'acheter le DTP sans aluminium (et éviter les effets secondaires connus sur la santé, notamment affaiblissement des défenses immunitaires des jeunes
enfants).

Pour la santé de nos enfants !

çoisFran 14/02/2013 21:37

Le directeur de l'école ne doit pas connaitre correctement la loi, pour ce qui concerne la maternelle, certes ce n'est pas obligatoire, mais le vaccin non plus.

Contrairement à ce que disent beaucoup, tant que la France fera partie de l'Europe, aucun vaccin n'est obligatoire, en effet les lois Européennes prévalent des lois françaises.

Sans aller si loin, pour rappel :

Toute obligation serait anticonstitutionnelle :
Art. 3 de la Déclaration Universelle des Droits de l'homme, du 10-12-1948 :Tout individu a droit à la vie, à la liberté et à la sûreté de sa personne.

Deuxièmement :

Loi du 4 mars 2002, modifiant Art. L-1111-4 du Code de la Santé Publique : Aucun acte médical ni aucun traitement ne peut être pratiqué sans le consentement libre et éclairé de la personne et ce
consentement peut être retiré à tout moment.

J'en profite pour dire que le vaccin contre l'hépatite B possède une assurance intégrée pour ceux qu'on appelle vulgairement les sacrifiés pour la cause commune, il faut savoir que les conséquences
sont tout de même très grave, cherchez un instant la maladie suivante sur internet : myofasciite à macrophages. Vous comprendrez rapidement que de se retrouver du jour au lendemain avec un enfant
incapable de marcher et qui inévitablement se retrouvera paralysé puis mort en quelques années est plutôt décourageant !

                    

Recherche

Contact

 

initiative.citoyenne[at]live.be

Courriers Aux Autorités & Autres Documents Importants

Ce site refuse de cautionner le label HONcode.

Ce site refuse de cautionner le label HONcode    

Ce site soutient Nurpa pour la liberté d'internet

Boutton de soutien à la NURPA