Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 avril 2013 4 25 /04 /avril /2013 13:05

Voici un très bon exemple d'une pédiatre qui nous débite le calendrier vaccinal appris par coeur et qui récite aussi le catéchisme habituel concernant les effets secondaires des vaccins, réduits à une fièvre ou aussi souvent, à une douleur au point d'injection.

 

Une vidéo relayée par Doctissimo, site pro-vaccins sur lequel les fabricants de vaccins font régulièrement de la pub et qui n'hésite pas à censurer plusieurs messages dérangeants sur ses forums lorsqu'il s'agit de vaccins....

 

 

Où est l'esprit critique chez cette pédiatre? Comment encore accorder sa confiance à des praticiens qui jouent aux perroquets, alors qu'ils ne font sûrement pas part aux parents d'informations pourtant cruciales et vitales comme par exemple le fait que GSK liste 825 effets secondaires possibles au vaccin "6 en 1" Infanrix Hexa (dont l'autisme, la mort subite du nourrisson et le syndrome de l'enfant maltraité/secoué) ou encore que la co-administration de l'Infanrix hexa et du Prevenar lors d'une même consultation multiplie par 3 le risque d'effets secondaires neurologiques?

 

Ces données émanent pourtant de documents confidentiels des fabricants eux-mêmes!

 

Seuls 1 à 10% des effets secondaires graves des vaccins sont effectivement comptabilisés (Revue du Praticien, novembre 2011). Comment dès lors peut-on affirmer que leur bénéfices/risques est de toute façon positif? Et la vérité c'est que nombre de médecins s'en doutent, le savent ou le sentent bien puisque lors d'une enquête menée par l'INPES et l'Institut de Sondage BVA en 2005, 31% des médecins pédiatres et généralistes interrogés (anonymement) ont déclaré se poser des questions sur la sécurité de ces vaccins faits aux enfants. "Comme par hasard", ces résultats n'ont jamais été publiés contrairement à ceux d'autres enquêtes qui indiquent que 98% du corps médical soutiendrait la vaccination! Hélas, ces médecins qui savent ou qui se doutent qu'il y a problème, n'osent tout simplement pas répercuter leurs doutes et leurs interrogations "à visage découvert" devant leurs patients.

 

On le voit, les enfants sont les premières victimes de cette médecine sourde et aveugle aux signaux d'alarme pourtant les plus criants. Vos enfants n'ont QUE vous, parents, pour les protéger des actes inconscients de médecins trop lâches, ou ceux,  désinformés et ignorants des données confidentielles-clés, jalousement gardées par les pharmas dont le chiffre d'affaires en dépend!

 

Utile aussi à comparer: le discours édulcoré et simpliste du Dr Balzamo et la façon ci-dessous dont l'Afssaps représente "la sous-notification inévitable" des effets secondaires de vaccins dans un document de 2007 sur la pharmacovigilance des vaccins....

 

AFSSAPS sous notification

 

Le Dr Balzamo, qui est encore jeune, n'est sans doute pas au courant non plus des résultats obtenus par le Pr Marc Tardieu, neuropédiatre de la Pitié Salpétrière, dont l'étude a montré un sur-risque significatif de sclérose en plaques chez les enfants vaccinés avec l'Engerix B (= vaccin inclus dans l'Infanrix hexa) et ce, plus de 3 ans après avoir été vaccinés! Le Dr Balzamo sait-elle seulement que le Pr Tardieu a été purement et simplement interdit de conférence de presse, selon le journal Libération du 14 octobre 2008?? Cela ne lui pose-t-il pas question?

 

Ironie du sort, le Dr Balzamo répondait notamment dans une interview à Doctissimo en septembre 2010 sur les objectifs de son livre "Guide de santé pour les enfants de 0 à 14 ans" que « depuis quelques années, des parents viennent paniqués par ce qu'ils ont lu des informations angoissantes sur internet, notamment sur les forums» Peut-être que si le Dr Balzamo avait passé davantage de temps sur Internet à vérifier la validité des affirmations vaccinales des instances officielles dont elle se revendique (OMS, HAS, etc), cela lui aurait permis de ne pas s'enliser dans un ton aussi surréaliste qu'inadapté face au matraquage vaccinatoire actuel.

 

Partager cet article

Published by Initiative Citoyenne - dans Médecins
commenter cet article

commentaires

Éric G. Delfosse 26/04/2013 21:13

Tous les espoirs ne sont heureusement pas perdus, Docteur X...

Docteur X 26/04/2013 20:56

Je pense que mes confrères évoluent, malgré tout ce qu'on tente de faire croire.
Convoqué par le conseil de l'ordre de mon département à la suite d'une dénonciation d'un confrère cardiologue à propos des propos désobligeants que j'avais tenus sur les vaccins sur le forum de
Marianne, je n'ai eu pour sanction que des conseils de modération, et l'une des conclusion de mes "juges" et confrères était semblable à la mienne: on vaccine trop et trop tôt. J'ai bien senti que
le ver était dans le fruit.
Ne désespérez pas de cette profession, qui compte nombre d'esprits ouverts et dévoués, et comptez sur le temps pour que les choses évoluent progressivement.
Mais nous sommes depuis le début de nos études l'objet de formidables pressions des lobbies, et il est bien difficile d'admettre que nous avons été trompés, difficile aussi de reconnaître que nous
faisons depuis des années du mauvais boulot.
Mais la bonne foi est la règle: la plupart d'entre nous n'ont pas compris, et ils pensent en toute sincérité qu'ils œuvrent pour le bien. C'est juste un problème d'information, mais ça rentre, trop
lentement certes, mais ça rentre.
Renoncer aux vaccins est une lourde perte financière, mais aussi une remise en question très douloureuse. Cela prend du temps.

Éric G. Delfosse 25/04/2013 14:38

Doctissimo ?
Rien que le nom du site veut tout dire : "Vive les docteurs de la médecine conventionnelle et leurs discours inféodés aux industries pharmaceutiques"...
Quand un client me parle d'une "information" repérée sur Doctissimo, je lui demande s'il trouverait normal d'aller à la recherche de recettes végétariennes sur le site d'une grande boucherie...
Bon, ok, "ils" ne disent pas QUE des conneries... Pas que... Mais il faut savoir trier...

                    

Recherche

Contact

 

initiative.citoyenne[at]live.be

Courriers Aux Autorités & Autres Documents Importants

Ce site refuse de cautionner le label HONcode.

Ce site refuse de cautionner le label HONcode    

Ce site soutient Nurpa pour la liberté d'internet

Boutton de soutien à la NURPA