Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 octobre 2016 6 15 /10 /octobre /2016 22:09

Une maman évoque l’horreur des vaccinations et décide de ne pas vacciner sa fille

Une maman évoque l’horreur des vaccinations et décide de ne pas vacciner sa fille

Bonjour, je m’appelle Carmen Estel. Je suis la maman d’une petite fille de quatre ans qui n’a pas été vaccinée. Je voudrais vous dire comment j’en suis arrivée à prendre cette décision de ne pas la faire vacciner.

 

Une fois que j’ai commencé à faire des recherches approfondies, ma peur a commencé à s’évanouir. Je me suis principalement basée sur des études et articles scientifiques. J’adore les faits. A l’école, mes cours favoris étaient la biologie et les mathématiques.

 

Comme j’aime beaucoup la science, je voulais être certaine de pouvoir envisager tous les aspects de la question. Je me méfiais de ce que racontaient les médias qui m’auraient fait courir vacciner ma fille et tout cela à cause de la peur qu’ils instillaient. Je voulais faire ce qui était tout à fait juste pour ma fille. 

 

J’ai donc consulté pas mal de médecins amis; j’ai lu pas mal de journaux scientifiques, quantité d’articles, d’études. Mon mari et moi avons regardé plusieurs documentaires sur la question. Par contre, à la télévision, nous n’arrêtions pas de voir des publicités qui nous faisaient paniquer, par exemple à propos de la coqueluche. J’ai donc poursuivi mes recherches et me suis demandé quel était le risque que ma fille attrape la coqueluche ou en décède.

 

En 2010, en Californie, on a relevé 10 décès par coqueluche. En 2011, il n’y a eu aucun décès en Californie. J’ai donné naissance à ma fille en 2011 et j’étais à ce point terrifiée que j’ai vraiment pensé que je pourrais peut-être lui faire administrer ce vaccin contre la coqueluche.

 

J’ai donc commencé à étudier la question du vaccin DTCa et me suite vite rendu compte qu’on ne pouvait pas obtenir le seul vaccin contre la coqueluche parce qu’à ce vaccin on avait ajouté diphtérie et tétanos. J’ai aussi vite appris que ce vaccin comportait pas mal de risques.

 

Suite à toute l’information que j’avais rassemblée, je me suis vite rendu compte que les risques du vaccin étaient beaucoup plus importants que le risque que ma fille fasse, un jour, une coqueluche et encore moins qu’elle en décède. C’est grâce à toutes les recherches que j’avais effectuées que ma peur a finalement disparu.

 

Quand j’ai réalisé que je n’avais plus peur, j’ai commencé à étudier les autres vaccins. J’ai commencé mes recherches sur la polio et j’ai pensé : wow, tout le monde dit que la polio est la maladie la plus meurtrière et la plus effrayante du siècle dernier, et comme tout le monde a peur de la polio, je me suis documentée sur les statistiques pour savoir combien de personnes attrapaient en fait la polio. J’ai voulu savoir en quoi consistait la maladie et quels étaient les effets secondaires du vaccin. Après avoir comparé ces diverses données j’ai, une fois de plus, constaté que ma peur de la polio avait disparu. Le CDC (Centres Américains de Contrôle et de Prévention des Maladies) lui-même précise sur son site qu’il n’y a plus eu aux Etats-Unis de cas de polio sauvage depuis 1979, et que les seuls cas de polio avaient été provoqués par le vaccin.

 

Il m’a aussi fallu apprendre qu’il n’était pas possible de poursuivre un fabricant de vaccins en justice en cas de dommages de santé ou même en cas de décès. Le gouvernement a accordé l’immunité juridique à ces firmes pour qu’elles puissent continuer à produire des vaccins, car elles avaient tellement de procès sur le dos qu’elles ne voulaient plus produire de vaccins. La véritable raison est que les vaccins sont « inévitablement dangereux » (Cour Suprême des Etats-Unis). Les vaccins comportent des ingrédients extrêmement toxiques et dangereux. Les autorités de santé disent qu’elles ont enlevé le Thimerosal des vaccins. Le Thimerosal n’a pas été enlevé des vaccins. C’est en 2001 qu’il a été suggéré de retirer le Thimerosal des vaccins. Ce produit a, de fait, été retiré de certains vaccins, mais pas de tous. Le vaccin contre la grippe en contient encore.

Une maman évoque l’horreur des vaccinations et décide de ne pas vacciner sa fille

A l’époque où ils ont commencé à retirer le Thimerosal des vaccins pour enfants, ils ont recommandé que toutes les femmes enceintes reçoivent le vaccin contre la grippe. Ainsi aujourd’hui, vous avez des femmes enceintes qui reçoivent un vaccin qui contient du Thiomersal ! Le Thiomersal avait été retiré pour les enfants mais avait été maintenu pour les femmes enceintes alors qu’il est connu que la barrière hémato-encéphalique du fœtus n’est pas encore complètement formée. Ces fœtus qui sont exposés à un taux important de Thiomersal n’ont aucune possibilité de le filtrer, de le neutraliser. La chose est très grave. On a dit à l’époque aux femmes enceintes de ne pas manger du thon et autres produits contenant du mercure, mais on autorise que du mercure soit injecté dans le corps !

 

Comment se fait-il que des gens ingèrent pratiquement tous les jours du mercure et n’en meurent pas ? Il semble qu’il soit beaucoup plus dangereux de l’injecter que de l’ingérer. Si vous faites des recherches sur la question, vous comprendrez facilement que si vous pouvez avaler du venin de serpent sans que cela ne vous tue, par contre si ce même venin vous est injecté, il peut effectivement vous tuer. Dans ce cas, votre corps n’a pas la possibilité de filtrer ou de neutraliser le venin parce qu’il ne passe pas par vos mécanismes naturels de défense. Le poison qui passe par votre système digestif peut être neutralisé ou vous pousser à le vomir. Si le venin est injecté directement dans votre corps, ce dernier ne possède pas les moyens de le neutraliser en grande partie. C’est la raison pour laquelle le Thimerosal et autres ingrédients des vaccins sont extrêmement dangereux.

 

Il y a des gens qui me disent que quand ils mangent du thon, ils ne sentent rien, bien qu’ils avalent probablement plus mercure que ce qu’ils recevraient avec un vaccin. A cela, je réponds que le fait d’injecter du Thimerosal n’a jamais été véritablement testé. On n’a jamais pu prouver que la chose était sans danger. Nous savons qu’une infime quantité de venin d’abeilles peut provoquer une réaction anaphylactique et parfois la mort. Mais si vous avalez la même quantité de poison, votre corps pourra la neutraliser, la filtrer et l’éliminer. Cela fait toute la différence !

 

Une autre raison qui m’a empêchée de faire vacciner ma fille est que notre gouvernement a déjà payé 3,1 milliards de dollars de dédommagement aux familles dont des enfants ou des adultes ont eu la santé endommagée par les vaccins ou en sont morts. Ces chiffres, à eux seuls, devraient pouvoir effrayer n’importe qui.

 

Si les vaccins sont vraiment si sûrs, comment se fait-il que notre gouvernement dédommage des familles pour des cas de décès ou de dommages ayant fait suite à des vaccinations ?

 

Pourquoi avons-nous aux USA une mortalité infantile aussi élevée, Nous administrons la quantité de vaccins la plus élevée au monde et nous avons aussi le taux de mortalité infantile le plus élevé de tous les pays industrialisés.

 

Pourquoi avons-nous aux USA 3 fois plus de décès d’enfants avant l’âge d’1 an que dans des pays comme le Japon ? Cela n’a aucun sens !

 

Je voudrais vous prier de faire votre propre recherche jusqu’à ce que vous soyez certains à 100%.- Je voudrais aussi vous prier de ne pas pousser les gens à prendre une décision médicale. Ne me poussez pas non plus à faire vacciner ma fille pour qu’elle puisse fréquenter l’école.

Partager cet article

commentaires

                    

Recherche

Contact

 

initiative.citoyenne[at]live.be

Courriers Aux Autorités & Autres Documents Importants

Ce site refuse de cautionner le label HONcode.

Ce site refuse de cautionner le label HONcode    

Ce site soutient Nurpa pour la liberté d'internet

Boutton de soutien à la NURPA