Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 janvier 2017 3 11 /01 /janvier /2017 21:50

Trump nomme un Kennedy dans une commission sur l'innocuité des vaccins

Robert F. Kennedy Jr, dans le hall de la Trump Tower à New York après son entrevue avec Donald Trump. | Photo EPA

Robert F. Kennedy Jr, dans le hall de la Trump Tower à New York après son entrevue avec Donald Trump. | Photo EPA

11 janvier 2017. Ouest France.

 

Le président élu Donald Trump a demandé mardi à Robert Kennedy Junior, neveu de John Fitzgerald Kennedy, de présider une nouvelle commission sur la sûreté de la vaccination alors même que cet écologiste doute de leur innocuité.

 

Cet avocat démocrate spécialisé dans le droit de l’environnement, fils du sénateur Robert Kennedy et neveu de l’ancien président JFK, a comme Donald Trump émis de sérieux doutes sur l’innocuité des vaccins et suggéré que certains pouvaient provoquer l’autisme, des assertions unanimement démenties par les autorités médicales sur la base de nombreuses études.

 

« Il m’a demandé de présider une commission sur la sûreté des vaccins et leur intégrité scientifique », a rapporté M. Kennedy à des journalistes après une entrevue avec Donald Trump à New York. « Je lui ai dit que j’acceptais », a-t-il dit.

 

« Le président élu a des doutes […] en matière de vaccins »

 

Cette commission présidentielle a pour objectif « de s’assurer de l’intégrité scientifique dans le processus de fabrication des vaccins pour qu’ils soient efficaces et sûrs », a précisé M. Kennedy. « Le président élu a des doutes quant aux politiques actuelles en matière de vaccins et se pose des questions à ce sujet », a-t-il ajouté. « Son opinion n’a pas d’importance mais c’est la science qui compte et nous devons regarder la science et en débattre ».

 

Il a expliqué que M. Trump et lui-même étaient « très en faveur des vaccins » mais voulaient être certains qu’ils « soient aussi sûrs que possible ».

 

Kennedy fait un lien entre vaccins et autisme

 

M. Kennedy a publié un livre en 2014 dans lequel il décrit les dangers du mercure contenu dans le thimérosal, utilisé dans des vaccins pour éviter toute prolifération bactérienne et fongique. Il a également activement participé à la promotion d’un film documentaire en 2015 liant l’autisme au thimérosal dans les vaccins et attaqué les responsables sanitaires qui rejettent ce lien.

 

« On donne le vaccin à des enfants et la nuit suivante ils ont une très forte fièvre […] et trois mois après leur cerveau est détruit », a notamment déclaré au journal Sacramento Bee M. Kennedy lors de la promotion de ce film, évoquant « un holocauste ».

 

« Ces vaccins sont très sûrs »

 

M. Trump a également suggéré à plusieurs reprises un lien entre les vaccins et troubles du spectre de l’autisme. Sur Twitter en 2014 il avait écrit que « de jeunes enfants en bonne santé vont chez le médecin, reçoivent des doses massives de multiples vaccins, ne se sentent pas bien et changent » pour devenir «autistes ». « Il y a de nombreux cas comme cela », ajoutait-il.

 

Un rapport de l’Institut américain de médecine en 2014 qui portait sur huit vaccins donnés à des enfants et des adultes avait conclu « que ces vaccins sont très sûrs sauf dans quelques très rares exceptions ».

 

De plus, neuf autres études des Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC) effectuées depuis 2003 n’ont constaté « aucun lien entre des vaccins contenant du thimérosal et l’autisme ou entre des vaccins contre la rougeole, les oreillons et la rubéole et cette maladie chez les enfants ».

 

Un cauchemar pour la médecine

 

À la fin des années 1990 les laboratoires pharmaceutiques ont commencé à ne plus utiliser le thimérosal ou à en réduire très fortement la teneur dans tous les vaccins pédiatriques à l’exception de ceux contre la grippe, ont indiqué les CDC, estimant qu’il ne s’agissait là que d’une « mesure de précaution ».

 

L’annonce de la création de cette commission a semé la consternation dans le corps médical.

 

Pour la Dr Ranit Mishori, professeure à la faculté de médecine de l’Université Georgetown à Washington, c’est « un cauchemar » pour les médecins qui sont confrontés à une vague de scepticisme parmi les parents depuis plusieurs années et à une résurgence des flambées de rougeole et de coqueluche.

 

« Cela contribue à susciter beaucoup de craintes et de sentiment anti-science », a-t-elle déploré. « La science est extrêmement solide sur ce sujet », a insisté la professeure Mishori, ajoutant que « la science ne fonctionne pas en essayant de prouver des idées préconçues ».

 

L'American Academy Of Pediatrics a réagi en réitérant l'importance médicale des vaccins et en rejetant avec force les doutes sur leur innocuité. « Les vaccins font partie de la fabrique de notre société depuis des décennies et sont l'innovation médicale la plus importante de notre temps. Ils nous protègent de maladies qui menacent la vie, y compris de certaines formes de cancers », a aussi rappelé le président de l'Académie Fernando Stein dans un communiqué.

 

Source : Ouest France

 

Voir aussi :

 

Le message de Melania Trump sur les vaccinations

 

Trump : « les vaccins causent l’autisme. La chose va être étudié de près »

Partager cet article

Repost 0
Published by Initiative Citoyenne - dans Effets secondaires-risques
commenter cet article

commentaires

Bernard 17/01/2017 20:44

Pour ce qui est des liens conduisant à Wakefield il n'y a pas beaucoup à travailler car Initiative Citoyenne a fait le boulot depuis longtemps. Il suffit de taper Wakefield pour les recherches sur le site. Par exemple :
« S'estimant injustement sali et accusé de "fraude", le gastro-entérologue britannique Andrew Wakefield, connu pour avoir cosigné une étude controversée dans le Lancet en 1998 sur le lien entre le vaccin ROR et l'entérocolite autistique, vient de déposer plainte le 3 janvier 2012  pour diffamation contre le journal British Medical Journal et contre le journaliste du Sunday Times, Brian Deer. » Sa plainte intégrale :
http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/3/27/09/71/dec-2011/Wakefild-vs-BritMedJ.pdf :

Bernard 17/01/2017 16:01

Wakefield a été accusé de manipulations. Il est donc logique que l'on puisse produire des liens internet qui en parlent de façon accusatrice. Mais qu'est-ce que cela prouve ? Jacques Benvéniste avait aussi été accusé de manipulations après qu'il eu découvert le phénomène qu'on a appelé ''la mémoire de l'eau''. J'ai même vu une émission télé où on expliquait qu'il avait dissimulé dans un faux plafond des éléments liés à son expérimentation pour les récupérer ensuite et tromper les observateurs de son expérience … Jacques Benvéniste était connu comme un remarquable scientifique. C'était a priori de sa part une action peu crédible. Par contre, l'équipe venue des USA pour observer son expérimentation était venue avec un prestidigitateur comme l'explique le documentaire diffusé sur la Cinq, « On a retrouvé la mémoire de l'eau'' et où notre prix Nobel Luc Montagnier refait devant les caméras l'expérimentation de Jacques Benvéniste dont il réhabilite la mémoire et l'honnêteté intellectuelle en termes émouvants. Bravo à Luc Montagnier pour son courage. Mais, comme il le dit, ''j'ai un gros avantage, je suis prix Nobel ! ''

Pour l'affaire Wakefield je m'interrogeais et je n'avais jamais pris sa défense ni ne l'avais critiqué comme on pourrait le constater sur mon blog. Mais depuis que j'ai vu le film « VAXXED de la dissimulation à la catastrophe » mes doutes se sont envolés. Pour moi, Wakefield et Benvéniste avaient mis le doigt sur des vérités interdites qu'ils ont voulu faire connaître après les avoir découvertes. Le second en est mort, épuisé par le laminage auquel il avait été soumis.

Le film VAXXED montre très clairement qu'au moment de l'étude lancée après la publication des résultats de Wakefield et avec l'ojectif évident d'obtenir un résultat opposé, les épidémiologistes du CDC disposaient d'un échantillon de 3000 enfants et que sur cet échantillon il y avait un signal statistique. Signal ne signifie pas automatiquement lien entre vaccination ROR et autisme mais signifie qu'il faut sérieusement se poser la question. C'est pour marquer cette nuance que Thomson a pu dire ''suggère'' et non pas ''presque significatif ''. C'est toute la différence entre ce qu'on trouve sur l'échantillon et de savoir si ce qu'on y trouve pourra être appliqué à la population source. La discussion que j'ai eu sur mon blog montre que certains ont beaucoup de difficultés pour distinguer entre ces 2 phases pourtant très différentes.

Bernard 17/01/2017 15:59

Voici ce qu'on peut lire sur un des liens gracieusement fournis :

Statement of William W. Thompson, Ph.D., Regarding the 2004 Article Examining the Possibility of a Relationship Between MMR Vaccine and Autism
August 27, 2014/
« My name is William Thompson.  I am a Senior Scientist with the Centers for Disease Control and
Prevention, where I have worked since 1998.
 I regret that my coauthors and I omitted statistically significant information  in our 2004 article published in the journal Pediatrics. The omitted data suggested that African American males who received the MMR vaccine before age 36 months were at increased  risk for autism. Decisions were made regarding which findings to report after the data were collected, and I believe that the final study protocol was not followed. »

Il fait ici clairement allusion à la manipulation ayant consisté à modifier a posteriori les critères d'inclusion des cas afin de n'en conserver que 1800 pour lesquels le signal disparaît. Il s'agit là d'une fraude sur les données. Nous en avons beaucoup parlé (inutilement trop mais c'est lié à votre entêtement obstiné) à propos d'une étude Tardieu sur la SEP chez les enfants après vaccination hépatite B. Il s'agissait de savoir si les 143 SEP de l'étude Tardieu 2007 étaient ou non toutes incluses dans les 151 SEP de l'étude Tardieu 2008. Si une seule de ces 143 SEP n'avaient pu être incluse dans les 151, les auteurs (les mêmes dans les 2 publications) avaient le devoir ABSOLU de le dire et d'en donner les raisons. Il n'y a rien à ce sujet dans la publication 2008. En conclusion, sauf à accuser les auteurs de tentative de fraude sur les données, on peut affirmer que les 143 SEP 2007 sont incluses dans les 151 SEP 2008.

Les auteurs d'études épidémiologiques n'ont évidemment pas le droit de jouer avec les données en conservant ou écartant certaines en modifiant à volonté les critères d'inclusion. C'est d'ailleurs le point principal qu'étudient les comités de lecture avant d'autoriser la publication. Si cela n'avait pas été le cas pour l'étude de Wakefield où si ses données avaient été trop partielles et donc partiales, la revue très sérieuse qui l'avait publiée dans un premier temps ne l'aurait sans doute pas acceptée. D'ailleurs il doit être pratiquement impossible d'avoir un résultat significatif avec seulement 12 cas.

Quand je lis qu'on lui a par la suite reproché ceci :
« S'appuyer sur 12 cas seulement est peu sérieux, mais cacher que plusieurs enfants ont eu leurs symptômes avant la vaccination, ou que certains n'étaient même pas autistes, c'est de la falsification. »
je dis qu'il appartenait au comité de lecture de la revue de vérifier ces points avant d'autoriser la publication. De la part d'une revue aussi sérieuse, ce ne serait vraiment pas sérieux, ou alors à quoi servirait un comité de lecture ? Je ne suis pas un enquêteur et n'ai pas les moyens pour cela mais de telles accusations ne sont pas crédibles et ressemblent fort à celles lancées contre Jacques Benvéniste et qui avaient été fabriquées par un magicien selon le documentaire avec Luc Montagnier.

Sur de telles questions il est impossible de tout vérifier soi-même. Chacun est amené à faire confiance aux uns ou aux autres. Pour ma part, je le dis très clairement et sans ambiguïtés, je place et maintiens ma confiance en Luc Montagnier, Jacques Benvéniste, Andrew Wakefield et Wlliam Thomson pour les affaires qui les concernent. Par contre je n'ai aucune confiance dans ceux qui ont organisé des attaques contre Jacques Benvéniste et Andrew Wakefield ni dans ceux qui soutiennent ces attaques.

Bernard 17/01/2017 11:56

Je n'ai fait que citer le film.
On mentionne aussi dans VAXXED le ROR utilisé d'abord au Canada qui provoque des méningites. On l'arrête. Il revient sous un autre nom en Angleterre. Il déclenche des méningites. On l'arrête. On le retrouve dans d'autres pays dont le Brésil où il déclenche des méningites.
C'est ce qu'on voit dans le film. Avez-vous des indications contraires à ces affirmations, ce serait intéressant ?

Initiative Rationnelle 17/01/2017 12:40

Vous faites donc une réponse de la forme "Si le film n'est pas honnête sur ce que j'ai dit tout à l'heure, en tous cas il dit la vérité sur ce que je dis maintenant". Il est irrationnel de se fier aveuglément à une source dont on a pu montrer qu'elle n'était pas crédible.

Si vous souhaitez vous exprimer sur un argument précis, n'hésitez pas. En revanche, comme il est d'usage, VOUS devrez fournir les éléments et non pas simplement dire "z'avez qu'à lire/voir/chercher ça, ça vous en bouchera un coin". Vous avez fait une citation précise et je vous ai montré qu'elle était utilisée dans un contexte malhonnête. Citez, sourcez, et ENSUITE posez-moi vos questions. Ne comptez pas me voir rechercher POUR VOUS les informations sur un sujet que VOUS voudriez aborder (Il est irrationnel de se fier à une source dont on a pu montrer qu'elle n'était pas crédible).

Bernard 16/01/2017 10:36

Je découvre cette discussion sur Trump. Obama est évidemment infiniment plus sympathique que Trump. Cependant, dans le film "VAXXED De la dissimulation à la catastrophe" on peut voir et entendre Obama s'adresser aux Américains en leur disant avec son plus beau sourire "Faites vous vacciner, écoutez ce que disent les CDC, ils disent la Science, faites-vous vacciner" (de mémoire, sans reproduire ici la suite exacte des mots, mais c'est ça).

Ils disent la Science alors que le film montre la révélation de William Thomson, un des 5 épidémiologistes des CDC (Centre de surveillance des maladies transmissibles) qui disposaient de données sur 3000 enfants donnant un signal très en faveur d'un lien entre ROR et autisme. Ils ont alors décidé de modifier les critères d'inclusion afin de n'en conserver que 1800 bien sélectionnés pour éliminer le signal. Plus tard ils détruiront des documents.

Ce résultat permettra ensuite d'affirmer que Wakefield était un falsificateur, lui qui avait trouvé un signal en Angleterre...

Constatant que l'autisme flambe aux USA et dans le monde, 1 nouveau cas toutes les 7 minutes aux USA, William Thomson dira : "Je ne peux pas croire que nous ayons fait cela, mais nous l'avons fait !"

Initiative Rationnelle 17/01/2017 11:43

"Constatant que l'autisme flambe aux USA et dans le monde, 1 nouveau cas toutes les 7 minutes aux USA, William Thomson dira : "Je ne peux pas croire que nous ayons fait cela, mais nous l'avons fait !""

Cette affirmation est fausse.

La citation originale est “Oh my God, I can’t believe we did what we did!”. On peut donc faire dire ce qu'on veut à cette citation, comme vous vous y employez. Par exemple:

"Constatant la flambée de craintes irrationnelles à l'égard de la vaccination dans le monde, William Thomson dira : "Je ne peux pas croire que nous ayons fait cela, mais nous l'avons fait !""


Pour savoir à quoi il fait réellement référence, plutôt que de s'en remettre à un montage on peut trouver la transcription complète de ces conversations ( "Vaccine Whistleblower: Exposing Autism Research Fraud at the CDC", Kevin Barry )

On pourra y lire toute la phrase (http://imagebucket.net/ep4xgn1eralk/thompson.png) et constater que la véritable formulation est plus proche de:

Au sujet de résultats qu'il considère comme PRESQUE (donc non) significatifs, William Thomson dira : "Je ne peux pas croire que nous ayons fait cela, mais nous l'avons fait !"




William Thomson se montre critique au sujet d'UNE étude, et comme il le dit lui même: Des scientifiques raisonnables peuvent diverger, et le font, dans leur interprétation de l'information. Il ajoute qu'il est absolument clair que les vaccins ont sauvé d'innombrables vies, continuent de la faire et que les risques sont très largement compensés par les bénéfices tant du point de vue individuel que collectif. - http://morganverkamp.com/statement-of-william-w-thompson-ph-d-regarding-the-2004-article-examining-the-possibility-of-a-relationship-between-mmr-vaccine-and-autism/



"Plus tard ils détruiront des documents"

Qu'est-ce qui a été détruit exactement ? Quand on lui pose la question, A. Wakefield est incapable de répondre. William Thomson mentionne la destruction de copies papier qui existaient et existent encore sur les serveurs. Il ne parle pas de documents qui auraient définitivement disparu. - https://violentmetaphors.com/2016/02/15/an-interview-with-andrew-wakefield/



"Ce résultat permettra ensuite d'affirmer que Wakefield était un falsificateur, lui qui avait trouvé un signal en Angleterre..."

Ce qui permet d'affirmer que Wakefield était un falsificateur, ce sont les falsifications de Wakefield. S'appuyer sur 12 cas seulement est peu sérieux, mais cacher que plusieurs enfants ont eu leurs symptômes avant la vaccination, ou que certains n'étaient même pas autistes, c'est de la falsification. - http://www.bmj.com/content/342/bmj.c5347.full

Ces données factuelles existent. Wakefield a attaqué en vain et en diffamation (zeugma) journaliste, chaîne de télévision, et même le British Medical Journal ou il a été en outre condamné à payer les frais de justice. Ces falsifications de données, ces intérêts financiers secrets et ces condamnations pour mauvais traitement précèdent de près de 20 ans le résultat des cette étude.

Vous faites une inversion de causalité.

Lack of Association between Measles Virus Vaccine and Autism with Enteropathy: A Case-Control Study - http://journals.plos.org/plosone/article?id=10.1371/journal.pone.0003140



D'autres exemples de l'utilisation "créative" des citations dans ce documentaire: https://leftbrainrightbrain.co.uk/2016/03/22/andrew-wakefield-releases-the-trailer-for-his-william-thompson-video-slick-production-and-dishonesty/

                    

Recherche

Contact

 

initiative.citoyenne[at]live.be

Courriers Aux Autorités & Autres Documents Importants

Ce site refuse de cautionner le label HONcode.

Ce site refuse de cautionner le label HONcode    

Ce site soutient Nurpa pour la liberté d'internet

Boutton de soutien à la NURPA