Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 août 2017 3 30 /08 /août /2017 21:50

Le gouvernement fédéral américain publie les chiffres des règlements financiers pour les dommages liés aux vaccins, réduisant ainsi à néant les fausses affirmations des médias qui prétendent que les vaccins ne font jamais de mal à personne.

Par Mike Adams, 11 mai 2017 (Extraits)

Si les vaccins étaient si sûrs, les autorités ne dépenseraient pas des sommes folles en indemnisations!

Natural News)

Même si les médias continuent de mentir au public avec des affirmations aussi peu scientifiques que ridicules affirmant que « les vaccins sont sûrs » - lisez par exemple le WashPost, The Atlantic, le NYT, ou USA Today qui sont dans le déni par rapport aux dégâts produits par les vaccins, - le gouvernement fédéral Américain vient néanmoins de rendre publics les chiffres ayant trait au dédommagement des victimes de vaccins. Ces chiffres prouvent que les vaccins endommagent la santé des enfants ou provoquent leurs décès partout en Amérique.

Le propre document du gouvernement que l’on peut trouver sur le lien ci-dessous, fait état de plus de 18.000 requêtes d’indemnisation déposées par les familles d’enfants dont la santé a été gravement endommagée, qui ont été handicapés ou sont décédés aux seuls Etats-Unis.

Une copie de sauvegarde du document a également été publiée par Natural News, au cas où le gouvernement tenterait d’en faire disparaître la trace :

http://www.naturalnews.com/files/monthlywebsitestats04_01_17.pdf

Si les vaccins étaient si sûrs, les autorités ne dépenseraient pas des sommes folles en indemnisations!

Le document révèle le chiffre choquant de 633 requêtes de dédommagement pour atteintes graves à la santé ou décès attribués aux vaccins au cours de la seule année 2017. Ces requêtes font suite aux 1.120 autres requêtes de l’année 2016.

Le nombre de requêtes déposées constitue cependant une petite fraction du nombre total d’enfants gravement atteints dans leur santé à la suite de vaccinations, car les médecins continuent de conditionner agressivement les parents en leur faisant croire que les convulsions, l’autisme, et autres graves problèmes ne sont jamais causés par les vaccins. En outre, les parents d’un enfant victime des vaccinations doivent payer un avocat pour introduire une requête auprès du gouvernement Américain, et attendre de deux à dix ans la décision d’un « tribunal spécial » (« Kangaroo Court »). C’est ainsi que, dans presque tous les cas de dommages causés par les vaccins, on parvient à faire croire aux parents que les vaccins n’ont rien à voir avec l’état de l’enfant ou que c’est une pure perte de temps de vouloir se retourner contre le gouvernement. On peut dire qu’en conséquence de tout cela, le nombre réel d’enfants dont la santé a été endommagée par les vaccins en Amérique est au moins 100 fois plus élevé ; on pourrait raisonnablement dire 1000 fois plus élevé quand on prend en compte les dégâts cérébraux « mineurs », les convulsions de courte durée et autres problèmes de santé qui, cependant, traumatisent les parents.

En d’autres termes, on pourrait dire qu’à partir de 2017, il y a au moins 63.000 enfants dont la santé aurait été endommagée par les vaccins en Amérique. Ceci montrerait que les dommages de santé causés par les vaccins constitueraient une des principales causes  de troubles de santé chez les enfants. Tout ceci est bien entendu caché et nié par les médias contrôlés par l’industrie pharmaceutique ; ceux-ci préfèrent attirer l’attention sur les 48 enfants qui ont fait une rougeole au Michigan plutôt que d’évoquer les 63.000 enfants dont la santé aurait été endommagée par les vaccins partout en Amérique.

Comme l’a commenté « Waking Times » :

Les personnes qui affirment toujours que les vaccins sont « sûrs et efficaces », que les seuls problèmes qu’ils puissent provoquer sont vraiment mineurs ont ainsi encaissé un fameux choc. Ces personnes ont bien été obligées d’admettre que le gouvernement des Etats-Unis pour l’Administration des Ressources et des Services de Santé a récemment publié une feuille de compte pour à peine la demi année fiscale de 2017 concernant les dommages vaccinaux indemnisables. Ces dépenses dépassent actuellement 142 millions de dollars. Ceci concerne 377 cas qui ont obtenu un dédommagement en 2017 par le biais d’un système prétendument mis en place pour indemniser les dommages causés par les vaccins aux Etats-Unis.

Au rythme où vont les choses, nous pourrions nous attendre à ce que le Programme d’indemnisation des accidents vaccinaux dépasse quelques 220 millions de dollars ou davantage avant la fin de l’exercice financier 2017. Pour être précis, l’exercice financier 2017 des Etats-Unis s’étend du 1er octobre 2016 au 30 septembre 2017 – il reste encore quelques mois pour que grandisse encore ce carnage.

Selon le site du CDC, il existe des « limites à notre connaissance des risques associés aux vaccins ». Les vaccinations n’en présentent pas moins les problèmes suivants :

1. Compréhension limitée des processus biologiques qui sous-tendent les effets indésirables des vaccins.

2. Information incomplète et incohérente des rapports individuels.

3. Etudes et recherches mal construites (manque de personnel).

4. Systèmes inadéquats pour suivre les effets secondaires des vaccins.

5. Peu d’études expérimentales ont été publiées dans la littérature médicale.

[…] A ce jour, le gouvernement des Etats-Unis a versé près de 3,6 milliards de dollars en dédommagement aux victimes de vaccins. Ce fait met à mal les mensonges et les fausses nouvelles des grands médias (The Atlantic, CNN, WashPost, NYT, etc. qui persistent à soutenir stupidement que les vaccins  ne provoquent aucun dégât. (Les journalistes médicaux de tous ces médias avec toute leur science ne seraient-ils pas, eux-mêmes, victimes de dégâts vaccinaux ?) […]

 

 

Partager cet article

Repost 2
Published by Initiative Citoyenne - dans Effets secondaires-risques
commenter cet article

commentaires

Slimani 03/09/2017 07:29

Nous sommes très mal informés. Prière de divulguer ces informations à plus grande échelle et de proposer des palliatifs voire des solutions aux parents soucieux de protéger leurs enfants contre les maladies sans les mettre en danger.

Bernard 31/08/2017 12:07

Oui, à vouloir aller trop loin les yeux qui ne se sont pas encore ouverts vont finir par s'ouvrir. Ce réveil se fait et se fera malheureusement dans la douleur mais il se fera.

Ils jouent à quitte ou double. Ce sera peut-être double dans un premier temps mais après ?

François 31/08/2017 08:43

Voilà ce qui arrive en France à des professionnels de santé qui sont victimes des vaccins :

Témoignage du Dr Bernard Izard, victime des vaccins, lors d'une table ronde à l'Assemblée nationale : "On m'a dit que c'était psy!"
https://www.youtube.com/watch?v=ifOPWe-FAaI&feature=youtu.be

Témoignage de Marie Lochu, infirmière, dont la fille Orianne est atteinte d’une myofasciite à macrophages, une maladie dégénérative suspectée d’être induite par l’aluminium utilisé comme adjuvant dans le Gardasil : "On devient suspecte d'avoir osé déclarer un effet secondaire grave d'un vaccin"
https://www.youtube.com/watch?v=i3qEkybYrUQ&feature=youtu.be

Thierry Lochu, médecin anesthésiste, le père d'Orianne victime du vaccin Gardasil : « On a induit une maladie en souhaitant protéger notre fille »
http://www.20minutes.fr/societe/802654-20111010-on-induit-maladie-souhaitant-proteger-fille

                    

Recherche

Contact

 

initiative.citoyenne[at]live.be

Courriers Aux Autorités & Autres Documents Importants

Ce site refuse de cautionner le label HONcode.

Ce site refuse de cautionner le label HONcode    

Ce site soutient Nurpa pour la liberté d'internet

Boutton de soutien à la NURPA