Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 juillet 2016 5 29 /07 /juillet /2016 20:23

Dites au-revoir à la science qui s’occupe de la sécurité des vaccins

 

Par Barbara Loe Fisher, Présente du NVIC, 21/07/2015

Dites « au-revoir » à la science qui s’occupe de la sécurité des vaccins

 

Il n’y a seulement que quelques semaines que le lobby partisan des vaccinations forcées a fait passer un projet de loi (SB277) dans l’état de Californie pour éliminer les exemptions pour raisons personnelles aux vaccinations des enfants. Ceux-ci devront donc recevoir les dizaines de vaccins recommandés par le gouvernement fédéral ou se voir refuser l’accès à l’école. [1]

 

Alors que la Californie a été soumise à une campagne de lobbying des plus agressives et des plus coûteuses jamais montées par l’industrie pharmaceutique en partenariat avec les associations professionnelles médicales financées par l’industrie et le gouvernement [3,4,5,6], ce même lobby se prépare à un projet plus grand encore pour le peuple de Washington D.C.

 

Voici qu’apparait le 21st Century Cures Act (H.R. 6) [7], projet de loi téléguidé par les Pharmas [8] et béni par la FDA [9]. Cette situation compromet ainsi sérieusement l’intégrité du processus d’homologation des médicaments et des vaccins. [10]

 

Ce projet de loi de 362 pages a été présenté à la Chambre des représentants le 10 juillet 2015 [11] Il réclame environ  que 9 milliards de dollars soient alloués au National Institute of Health (NIH) pour le développement de plus de médicaments et de vaccins. Il demande aussi que 550 millions de dollars soient alloués à la FDA pour accélérer la production des produits à mettre sur le marché [12]

 

Ce projet de loi abaisse les normes de licence de la FDA

 

Ce projet de loi permet à la FDA d’abaisser les normes d’octroi des licences pour les tests de médicaments expérimentaux, les dispositifs médicaux et les « produits biologiques » - une catégorie qui comprend les vaccins [13,14,15]. De ce fait, les compagnies pharmaceutiques ne seront plus tenues de procéder à de vastes essais cliniques contrôlés [16,17,18] pour évaluer l’innocuité et l’efficacité des produits. Au lieu de cela, la FDA pourra accepter de nouvelles analyses statistiques [19], ainsi que nouvelles expériences cliniques [20] comme par exemple des preuves anecdotiques provenant de patients. [21]

 

Il est intéressant de noter que l’expérience clinique et les preuves anecdotiques constitueront la « bonne science » et pourront démontrer qu’un vaccin est sans danger avant qu’il ne soit autorisé pour la commercialisation, alors que l’expérience clinique et les preuves anecdotiques n’ont jamais été suffisantes pour démontrer qu’un vaccin était dangereux après avoir reçu l’autorisation d’être mis sur le marché. [22,23,24,25]

 

 

« Lubrifier les rouages » pour pouvoir accorder la licence aux médicaments et aux vaccins

 

Le projet de loi « The 21st Century Cures Act »  a été présenté comme étant un moyen pour la FDA d’accorder rapidement une licence pour des produits pharmaceutiques expérimentaux à destination de personnes souffrant de maladies rares ou mortelles, que ces produits aient été testés adéquatement ou pas. [26]

 

Cependant, « graisser les rouages » de la FDA pour l’attribution rapide d’une licence pour des produits pharmaceutiques expérimentaux destinés à des personnes gravement malades ou sur le point de mourir, et qui choisissent délibérément de les utiliser est une chose, tandis que « graisser les rouages » pour l’octroi accéléré d’une licence pour « pousser » des vaccins expérimentaux que le gouvernement sera en droit d’exiger pour les enfants et les adultes en bonne santé, est bien sûr une toute autre chose.[27,28,29,30,31]

 

Presque tous les vaccins que crée l’industrie pharmaceutique et que la FDA approuve pour utilisation chez les enfants se retrouvent finalement recommandés pour tous les enfants, et rendus obligatoires par la gouvernement pour avoir accès à l’école. [32,33,34,35,36] Ceci sans compter tous les adultes pour lesquels les vaccins sont aussi rendus obligatoires. [37,38,39]

 

Les médicaments et les vaccins doivent avoir la toute première place dans les soins de santé aux Etats-Unis

 

Dans la foulée de la loi « Affordable Health Care Act » [40] qui garantissait que l’industrie pharmaceutique et ses produits continueraient à dominer  le système de soins de santé le plus cher du monde, [41,42,43,44,45,46], il y a tellement d’éléments à vous couper le souffle dans le « 21st Century Cures Act » qui risqueraient de mettre la santé publique en danger, qu’il est difficile de savoir par où commencer.

 

Le mot « vaccins » n’a jamais été prononcé publiquement par ceux qui ont parrainé le projet de loi. Cependant, la « Biotechnology Industry Organization (BIO) qui représente quelque 1500 sociétés pharmaceutiques ou de produits de santé, est déjà occupée à réfléchir aux différentes manières d’influencer les politiciens du Capitol Hill pour incorporer l’Acte « Vaccine Access, Certainty and Innovation Act » de 2015 dans le « 21st Century Cures Act ». [47, 48]

 

Suivi accéléré pour les vaccins que l’on vous imposera à l’avenir

 

Donc, si, à la fin de cette année, le Sénat approuve, et le président signe ce projet de loi susceptible de mettre des vies en danger, que va-t-il arriver avec ces centaines de vaccins expérimentaux qui feront l’objet d’un suivi accéléré et qui seront finalement rendus obligatoires pour vous et vos enfants ? Juste pour que vous le sachiez, cette liste comprend les vaccins contre le HIV/SIDA [49,50,51], chlamidia,[52] cytomégalovirus,[53], l’hépatite C [54], l’herpès génital [55], la syphilis [56], la gonorrhée [57], l’e-coli [58], le norovirus [59], la tuberculose [60] et beaucoup d’autres [61,62].

 

Liquider le consentement éclairé et la science

 

Premièrement, la loi « 21st Century Cures Act » autorise la FDA à accélérer le processus d’obtention de licence [63,64] pour les nouveaux vaccins et élargit les domaines d’application des vaccins existants [65] sur les bases suivantes :

 

  1. Des essais cliniques plus courts et plus restreints
  2. Des conceptions d’essais non traditionnels, ainsi que les méthodes bayésiennes d’analyse des données. [66]
  3. Preuves apportées par l’expérience clinique en lieu et place  d’essais cliniques randomisés et contrôlés. [67,68]
  4. Utilisation de biomarqueurs et de critères de substitution [69] en lieu et place de paramètres cliniques réels probants. [70]

 

Deuxièmement, la nouvelle loi permettrait aux chercheurs de mener des « essais cliniques » pour des produits pharmaceutiques expérimentaux sur des personnes sans que ces dernières puissent donner un consentement libre et éclairé [71,72,73] si « l’essai clinique proposé ne présente pas plus que des risques minimes ». [74,75] On ne sait pas qui décide de ce qui constitue un « risque minime », mais on peut supposer que cette appréciation sera laissée aux représentants de l’industrie et du gouvernement. Il est également difficile de savoir si  des enfants mineurs pourront être inscrits dans des expérimentations sans le consentement éclairé de leurs parents.

 

Recours à des statistiques « de meilleure estimation » en lieu et place d’une véritable science

 

Juste pour le plaisir, j’ai recherché la définition de  « bayésienne » pour voir ce qui se passerait si la FDA permettait aux compagnies pharmaceutiques d’utiliser cette méthode en lieu et place d’essais cliniques randomisés [77,78,79,80] afin de déterminer si un vaccin expérimental est sûr ou non.

 

Voici ce que dit le dictionnaire à propos de « bayésienne » :

 

Entité concernant, ou impliquant des méthodes statistiques qui attribuent des probabilités à des événements ou des paramètres basés sur l’expérience ou les meilleures conjectures possibles avant l’expérimentation et la collecte de données, et qui appliquent le théorème de Bayes pour réviser les probabilités et les distributions après l’obtention de données. » [81]

 

La phrase clé  sur laquelle se concentrer est la suivante : « paramètres basés sur l’expérience ou les meilleures conjectures possibles avant l’expérimentation et la collecte de données ». Alors que nous savons que les organismes fédéraux ont aussi « deviné » depuis longtemps que les vaccins sont sûrs et efficaces, alors que des lacunes existaient depuis longtemps dans la science des vaccins. [82,83,84,85,86], il est irresponsable de la part du Congrès de se plier aux desiderata de Big Pharma et de faire passer dans la loi le droit pour les fonctionnaires de la FDA d’utiliser les fragiles méthodes statistiques de « meilleure estimation » , ainsi que des critères de substitution peu fiables pour appuyer les allégations qu’un nouveau vaccin soit sûr et efficace, au lieu d’exiger des fabricants de vaccins qu’ils mènent des recherches en profondeur et bien conçues grâce à de vastes essais cliniques sur les mécanismes biologiques.

 

Jouer avec des chiffres sur un ordinateur constitue un pauvre substitut pour prouver effectivement qu’un vaccin expérimental ne tue pas, n’endommage pas la santé avant qu’il ne reçoive l’autorisation d’être mis sur le marché.

 

Le Congrès et Big Pharma : des amis et des bénéfices

 

En 1986, le Congrès a accepté de se soumettre à un chantage de l’industrie pharmaceutique et a accepté qu’en matière de vaccins, la responsabilité civile des fabricants soit supprimée. [87]

 

En 2011, la Cour Suprême des Etats-Unis a déclaré que les vaccins  étaient « inévitablement dangereux » et a complètement éliminé toute responsabilité de l’industrie par rapport aux vaccins approuvés par le FDA. [88,89,90] En Amérique, plus personne ne peut plus poursuivre les compagnies pharmaceutiques lorsque des vaccins sous licence de la FDA provoquent des dommages aux personnes ou entrainent leur décès.

 

Non satisfaite d’une protection totale par rapport à ses produits, tout en ayant accès  aux milliards de dollars des contribuables américains pour construire de nouveaux centres de production [91,92,93] en vue de créer de nouveaux vaccins [94 ,95,96] tout en bénéficiant d’une publicité payée par le gouvernement [97] et d’un marché prévisible d’obligations vaccinales « sans  exceptions », l’industrie pharmaceutique insiste maintenant pour que le Congrès lui accorde également un libre laissez-passer sur la Science.

 

Le pire cauchemar du consommateur

 

Le partenariat financier public-privé que le Congrès a poussé le gouvernement à créer avec l’industrie par le biais d’une série de lois fédérales crées au cours des 30 dernières années [98,99,100,101,102,103,104,105,106] est le rêve même des actionnaires des firmes pharmaceutiques, mais aussi le pire cauchemar des consommateurs. Ce partenariat lucratif, qui utilise la raison du « plus grand bien »  pour violer les droits civils du peuple américain au nom de « la guerre contre la maladie » hautement politisée, a le potentiel de détruire plus de vies que n’importe quelle guerre au cours de laquelle notre pays a jamais participé.

 

« the 21st Century Cures Act » est la prescription pour un désastre. La recherche sur les vaccins, leur développement et  le « suivi rapide » ne devraient nullement en faire partie.

 

Références :

 

1 Fisher BL. California Enacts Vaccine Law That Forces Law Forces Parents to Choose Between Human Rights and Civil RightsNVIC Newslettter July 1, 2015.

 

2 Miller J. Drug companies donated millions to California lawmakers before vaccine debateSacramento Bee June 18, 2015.

 

3 Biocom. Membership List 2015 that includes Pfizer, Merck, GSK, Novartis, Sanofi, Monsanto, Kaiser Permanente and support for state legislation of interest (SB 277).

 

4 California Immunization Coalition, a project of the Immunization Action Coalition that is funded by Astra Zeneca, BioCSL, Merck, Novartis Vaccines, Pfizer and Sanofi Pasteur and CDC.

 

5 American Academy of Pediatrics, California chapter. AAP is funded by the pharmaceutical industry.  

 

6 California Medical Association. California Medical Association Foundation corporate sponsors include Pfizer, Astra Zeneca, Lilly and Kaiser Permanente.

 

7 U.S. House of Representatives. 21st Century Cures Act (July 2, 2015).

 

8 Lazar A.  PhRMA companies push hard on House bill to ease testing of new drugsOpen Secrets June 16, 2015. 

 

9 Woodcock J. 21st Century Cures: Modernizing Clinical Trials and Incorporating Patient Perspective. Testimony for Subcommitee on Health, Committee on Energy and Commerce, U.S. House of Representatives July 11, 2014.

 

10 Hodsden S. 21st Century Cures Act Set to Overhaul FDA Regulatory ProcessMedDevice Online July 10, 2015.

 

11 Clarke T. U.S. House passes 'C21st Cures' bill to speed new drugs to marketReuters July 10, 2015.

 

12 Ross S. House overwhelmingly passes 21st Century Cures ActModern Healthcare July 10, 2015.

 

13 Federal Food, Drug and Cosmetic Act. 42USC262. Sec. 262. Regulation of Biological Products. (i) Biological product definedThe term ''biological product'' means a virus, therapeutic serum, toxin, antitoxin, vaccine, blood, blood component or derivative, allergenic product… applicable to the prevention, treatment, or cure of a disease or condition of human beings.

 

14 U.S. Public Health Service Act. Part F – Licensing- Biological Products and Clinical Laboratories. Subpart 1 – Regulation of Biological Products. Sec. 351,Pg. 282. The term “biological product” means a virus, therapeutic serum, toxin, antitoxin, vaccine, blood, blood component or derivative, protein….”.  

 

15 H.R. 6 – The 21st Century Cures Act. (2) Use of a Drug Development Tool (A) and (B). Pg. 80. July 2, 2015.

 

16 Kabesch M, Ruckes C, Seibert-Grafe M, Blettner M. Randomized Controlled TrialsDtsch Arztebl Int 2011; 108 (39): 663-668.

 

17 Sibbald B, Roland M. Understanding controlled trials: Why are randomized controlled trials important? BMJ 1999; 316: 201.

 

18 Clinicaltrials.gov. Vaccine Clinical Trials.

 

19 U.S. House of Representatives. 21st Century Cures Act. Subtitle D – Modern Trial Design and Evidence Development. Broader Application of Bayesian Statistics and Adaptive Trial Designs. Pg. 97-98. July 2, 2015.

 

20 U.S. House of Representatives. 21st Century Cures Act. Sec. 2062. Utilizing Evidence from Clinical Experience. Pg. 100-101. July 2, 2015.

 

21 Belluz. J. This new bill would add $9 billion for medical research. Here are 5 reasons why critics are terrifiedVox July 14, 2015.

 

22 Fisher BL. Public Perspective on Assessment of Studies of Health Outcomes Related to the Recommended Childhood Immunization ScheduleInstitute of Medicine Feb. 9, 2012.

 

23 Tomlijenovic L, Shaw CA. Human papillomavirus (HPV) vaccine policy and evidence-based medicine: are they at odds? Annals of Medicine 2013; 45(2): 182-193.

 

24 Goldman A. Scientific consensus finds the HPV vaccine safeWomen’s Health Dec. 6, 2013.

 

25 English K. Public editor criticizes the Star’s Gardasil storyThe Star Feb. 13, 2015.

 

26 U.S. House of Representatives. 21st Century Cures Act. Subtitle E - Expediting Patient Access. Sec. 2081 – Sense of Congress. Pg. 111-112.  July 2, 2015.

 

27 National Vaccine Information Center. Merck’s Gardasil Vaccine Not Proven Safe for Little Girls: National Vaccine Information Center Criticizes FDA for Fast Tracking Licensure. NVIC Press Release June 27, 2006.

 

28 Zimm A, Preston D. Merck Gets First U.S. Cancer-Shot Mandate, From TexasBloomberg News Feb. 2, 2007.

 

29 Gardner A. Drugmaker Assists in Pushing for Mandate for HPV VaccinationWashington Post Feb. 11, 2007.

 

30 Immunization Act Coalition. HPV Vaccine Mandates for Children in Secondary Schools. Feb. 2, 2015.

 

31 National Conference of State Legislatures. HPV Vaccine Legislation (2006-2015). June 2015.

 

32 Centers for Disease Control (CDC). Recommended schedule for active immunization of normal infants and children 1983.

 

33 American Academy of Pediatrics (AAP).Policy Statement – Increasing Immunization CoveragePediatrics 2010; 125(6): 1295-1304.

 

34 CDC. Recommended Immunization Schedule for Persons Aged 0 Through 18 Years – United States, 2015.

 

35 CDC. Vaccines and Immunizations: State Vaccination Requirements. Apr. 7, 2015.

 

36 NVIC. org. State Law and Vaccine Requirements.

 

37 CDC. Recommended Adult Immunization Schedule – United States, 2015.

 

38 Fisher, BL. Women, Vaccines & Bodily IntegrityNVIC Newsletter Jan. 14, 2013.

 

39 Wrangham T. Adults Targeted as Federal Government Prepares to Track the Unvaccinated. NVIC Newsletter Mar. 18, 2015.

 

40 DHHS. About the Affordable Care Act Law. Nov. 14, 2014.

 

41 Hamburger T. Obama gives a powerful drug lobby a seat at healthcare tableLos Angeles Times Aug. 4, 2009.

 

42 The Medicare Newsgroup. What Is the Pharmaceutical Research and Manufacturers of America (PhRMA) and How Is It Involved in Lobbying for Health Care Reform?

 

43 Milne CP, Kaitlin KI. Impact of the New US Health-Care-Reform Legislation on the Pharmaceutical Industry: Who Are the Real Winners? Clin Pharmacol Ther 2010; 88(5): 589-592.

 

44 DHHS. Preventive Services Covered Under the Affordable Care Act.  Sept. 27, 2012.

 

45 Coleman K, Geneson J. Drug coverage & the Affordable Care Act: 34% increase in drug copayments and coinsurance fees compared to the pre-reform market. Health Pocket Feb. 13, 2014.

 

46 Tan LJ. Vaccine Financing, the Affordable Care Act (ACA) and ImmunizationsNational Adult and Influenza Immunization Summit May 12, 2015.

 

47 Biotechnology Industry Organization. BIO Praises Vaccine Access, Certainty, and Innovation Act of 2015. BIO Press Release Feb. 6, 2015. List of BIO members, including AstraZeneca, BioCSL, GlaxoSmithKline, Johnson & Johnson, MedImmune, Merck, Monsanto, Novartis, Pfizer, Sanofi Pasteur.

 

48 U.S. House of Representatives. 21st Century Cures Act. Subtitle H – Vaccine Access, Certainty, and Innovation. Sec. 2131 - Timely Review of Vaccines by the Advisory Committee on Immunization Practices. Sec. 2142 – Review of Processes and Consistency of ACIP Recommendations. Sec. 2143 – Meetings Between CDC and Vaccine Developers. P. 152-158. July 2, 2015.

 

49 National Institutes of Health (NIH). HIV Vaccine ResearchNIAID June 8, 2015.

 

50 HIV Vaccine Trials Network. An HIV Vaccine: The World’s Best Long Term Hope for Ending AIDS. What’s Next for HIV Vaccines: From Design to Efficacy Testing. July 19, 2015.

 

51 NIH. Dr. Fauci at IAS 2015: Comprehensive global prevention can end HIV/AIDS pandemicEurekAlert! July 21, 2015.

 

52 Harvard Medical School. Safeguarding against chlamydia: vaccine generates double protection in animalsScience Daily June 18, 2015.

 

53 University of California – Davis Health System. Novel vaccine approach to human cytomegalovirus found effective. Science Daily Sept. 18, 2013.

 

54 Swadling L, Capone S, Antrobus RD et al. A human vaccine strategy based on chimpanzee adenoviral and MVA vectors that primes, boosts, and sustains functional HCV-specific T cell memoryScience Translational Medicine 2014; 6(26).

 

55 NIH. NIH launches trial of investigative genital herpes vaccineNIAID Press Release Nov. 8, 2013.

 

56 Cameron CE, Lukehart SA. Current status of syphilis vaccine development: Need, challenges, prospects. Vaccine 2014; 32(14): 1602-1609.

 

57 Zhu W, Chen CJ, Thomas CE et al. Vaccines for Gonorrhea: Can We Rise to the Challenge? Frontiers in Microbiology 2011; 2(124).

 

58 Michigan State University. Vaccine Developed for E.Coli Diarrheal Diseases That Kill Millions of Children. Science Daily Apr. 14, 2009.

 

59 Cashin-Garbutt A. Norovirus vaccines: an interview with Dr. Benjamin Lopman, Centers for Disease Control and PreventionNews Medical July 28, 2014.

 

60 Fletcher HA, Hawkridge T, McShane H. A New Vaccine for Tuberculosis: The Challenges, Development and Deployment. Journal of Bioethical Inquiry 2009; 6(2): 219-228.

 

61 Fisher BL. Vaccination Costs IncreasingReforming Vaccine Policy & Law: A Guide. National Vaccine Information Center (NVIC) 2014.

 

62 Fisher BL. Many New Live Virus and Virus Vectored Vaccines Coming Soon. Pg. 11. The Emerging Risks of Live Virus and Virus Vectored Vaccines: Vaccine Strain Virus Infection, Shedding and Transmission. National Vaccine Information Center (NVIC) 2014.

 

63 U.S. House of Representatives. 21st Century Cures Act. Sec. 592. Precision Medicine Regarding Orphan Drug and Expedited Approval Programs. Pg. 95-96. July 2, 2015.

 

64 U.S. House of Representatives. 21st Century Cures Act. Sec. 2063. Streamlined Data Review Program. Pg. 107-108. July 2, 2015.

 

65  U.S. House of Representatives. 21st Century Cures Act. Subtitle H – Vaccine Access, Certainty, and Innovation. Sec. 2131 - Timely Review of Vaccines by the Advisory Committee on Immunization Practices. Sec. 2142 – Review of Processes and Consistency of ACIP Recommendations. Sec. 2143 – Meetings Between CDC and Vaccine Developers. Pg. 152-158. July 2, 2015.

 

66 U.S. House of Representatives. 21st Century Cures Act. Subtitle D – Modern Trial Design and Evidence Development. Broader Application of Bayesian Statistics and Adaptive Trial Designs. Pg. 97-98. July 2, 2015.

 

67 U.S. House of Representatives. 21st Century Cures Act. Sec. 2062. Utilizing Evidence from Clinical Experience. Pg. 100-101. July 2, 2015.

 

68 Federal Food, Drug & Cosmetic Act Chapter V Sec. 505 (b) (21 U.S.C. 355c) Research into pediatric uses for drugs and biological products.

 

69 Hudgens NG, Gilbert PB, Self SG. Endpoints in vaccine trialsStatistical Methods in Medical Research 2004; 13: 1-26.

 

70 U.S. House of Representatives. 21st Century Cures Act. Sec. 2021. Qualifications and Use of Drug Development Tool. (9) Surrogate Endpoint (A) and (B). Pg. 86. July 2, 2015.

 

71 Council of Europe. Convention for the Protection of Human Rights and Dignity of the Human Being with regard to the Application of Biology and Medicine: Convention on Human Rights and Biomedicine. Apr. 4, 1997.

 

72 Fisher BL. The Moral Right to Conscientious, Philosophical and Personal Belief Exemption to Vaccination. Presentation to National Vaccine Advisory Committee May 2, 1997.

 

73 Nir E. Informed ConsentThe Stanford Encyclopedia of Philosophy 2011 (Fall Edition).  

 

74 U.S. House of Representatives. 21st Century Cures Act. Subtitle O – Streamlining of Clinical Trials. Sec. 2263- Alteration or Waiver of Informed Consent for Clinical Investigations. Pg. 224. July 2, 2014.

 

75 Avorn J, Kesselheim AS. The 21st Century Cures Act – Will It Take Us Back in Time? N Engl J Med 2015; 372(26): 2473-2475. 

 

76 Jefferson T. Influenza vaccination: policy versus evidenceBMJ 2006; 333(7574): 912-915.

 

77 Jacobsen RM, Targonski PV, Poland GA. Why is evidence-based medicine so harsh on vaccines? Why is evidence-based medicine so harsh on vaccines? An exploration of the method and its natural biasesVaccine 2007; 25(16): 3165-3169.

 

78 Osterholm M, Kelley NS et al. Efficacy and effectiveness of influenza vaccines: a systematic review and meta-analysisThe Lancet 2012; 12(1): 36-44.

 

79 Every-Palmer S, Howick J. How evidence-based medicine is failing due to biased trials and selective publicationJournal of Evaluation in Clinical Practice 2014; 908-914.

 

80 Greenhaugh T, Howich J, Maskrey N. Evidence based medicine: a movement in crisis? BMJ 2014; 348.

 

81 Merriam-Webster Dictionary. Definition of Bayesian.

 

82 Institute of Medicine Vaccine Safety Committee. Adverse Effects of Pertussis and Rubella Vaccines: Executive Summary, Research Needs (p. 8) and Afterword on Research Needs (p. 206-207). Washington, DC. National Academy Press 1991.

 

83 Institute of Medicine Vaccine Safety Committee. Adverse Events Associated with Childhood Vaccines: Evidence Bearing on Causality: Need for Research and Surveillance (p. 305-308). Washington, D.C. National Academy Press 1994.

 

84 Institute of Medicine Vaccine Safety Forum. Summaries of Two Workshops: Detecting and Responding to Adverse Events Following Vaccination and Research to Identify Risks for Adverse Events Following Vaccination: Biological Mechanisms and Possible Means of PreventionNational Academies Press 1997.

 

85 Institute of Medicine Committee to Review Adverse Effects of Vaccines. Adverse Effects of Vaccines: Evidence and Causality: Evaluating Biological Mechanisms of Adverse Events (p. 57-102), Increased Susceptibility (p. 82), and Concluding Comments (p. 629-632).  Washington, DC: The National Academies Press 2012. 

 

86 Institute of Medicine Committee on the Assessment of Studies of Health Outcomes Related to the Recommended Childhood Immunization Schedule. The Childhood Immunization Schedule and Safety Stakeholder Concerns, Scientific Evidence and Future Studies: Summary: Health Outcomes (p. 5-6) and Conclusions About Scientific Findings (p. 11) and Review of Scientific Findings (p. 75-98). Washington, D.C. The National Academies Press 2013.

 

87 Fisher BL. The Vaccine Injury Compensation Program: A Failed Experiment in Tort Reform? Presented to Advisory Commission on Childhood Vaccines Nov. 18, 2008.

 

88 Holland MS, Krakow RJ. Brief of Amici Curiae National Vaccine Information Center, Its Co-Founders and 24 other organizations in support of petitioners. In: Bruesewitz v. Wyeth filed with Supreme Court of the United States June 1, 2010.

 

89 Supreme Court of the United States. Bruesewitz v. Wyeth No. 09-152. Justice Sotomayor with whom Justice Ginsberg joins, dissenting Feb. 22, 2011.

 

90 NVIC. NVIC Cites “Betrayal” of Consumers by U.S. Supreme Court Giving Total Liability Shield to Big Pharma. NVIC Press Release Feb. 23, 2011.

 

91 Homeland Security News Wire. Sanofi Pasteur to open new flu vaccine plant. Aug. 14, 2007.

 

92 Palmer E. GSK gets OK for $91M vaccine plant with Texas A&MFierce Pharma Manufacturing Mar. 27, 2013.

 

93 Palmer E. FDA approves Novartis U.S. vaccine plant it is trying to sell: Feds have invested about $500M into the $1B complexFierce Pharma Manufacturing June 16, 2014.

 

94 NIH. NIH funding development of three biodefense vaccinesNIAID Press Release Oct. 7, 2010.

 

95 PharmaBix.com. US BARDA extends contract with Protein Sciences to support development of flu vaccines. June 19, 2014.

 

96 Gomstyn A. Two N.J. pharma companies leading search for Ebola vaccineThe Record Dec. 14, 2015.

 

97 CDC. Vaccines and Immunizations: Campaign Materials. Aug. 20, 2014.

 

98 1984 Drug Price Competition and Patent Term Restoration Act. What is Hatch-Waxman Act? Regulatory One Dec. 30, 2011.

 

99 1986 National Childhood Vaccine Injury Act.

 

100 1992 Prescription Drug User Fee Act (PDUFA). The Prescription Drug User Fee Act: Structure and Reauthorization Issues. Congressional Research Service Oct. 7, 2002.

 

101 Barlas S. Pharmacy Group Wants to Change the FDA’s REMS AuthorityPharmacy & Therapeutics 2012; 37(1): 39-40.

 

102 1997 FDA Modernization Act. FDA Modernization Act of 1997 – The Provisions. Congressional Research Service Mar. 13, 1998.

 

103 2004 Project Bioshield Act. Impact of Public Law 108-276Office of Legislative Policy and Analysis.

 

104 Fisher BL. Letter to Co. Robert P. Kadlec, M.D. (USAF, ret.), Subcommittee on Bioterrorism and Public Health Preparedness, on the Biodefense and Pandemic Vaccine and Drug Development Act of 2005. Nov. 15, 2005.

 

105 CNBC-TV. Debate on “Vaccine Liability Protection” with Christopher-Paul Milne, DVM, MPH, JD and Barbara Loe FisherClosing Bell Dec. 22, 2005. (Begins at 1:20)

 

106 2006 The Pandemic and All-Hazards Preparedness Act. PL 109-417 Provisions and Changes to Preexisting Law. Congressional Research Service.

 

Source: NVIC

 
Voir aussi:
 
Alarme dans les comités d'éthique hospitaliers (car en Belgique aussi, tout est fait pour rendre l'évaluation des essais cliniques encore plus laxiste...)
 
 
 

Partager cet article

Published by Initiative Citoyenne - dans Effets secondaires-risques
commenter cet article

commentaires

Bernard 02/08/2016 20:03

Quitte ou double !

"Ils" jouent à quitte ou double tout simplement mais en ont-ils conscience ?

En procédant ainsi et si un tel projet s'implante aux USA, il y aura tant et tant d'accidents graves et très graves que la population n'acceptera plus. Que se passera-t-il alors ?

Chez nous aussi, en France du moins, avec ce qui est nommé "concertation vaccinale", "ils" jouent à quitte ou double. Le site officiel [1] de cette "concertation" affiche en messages clignotants "Transparence", "Indépendance" ... Des mots, encore des mots, toujours des mots ... comme le chantait Dalida.

S'il était possible de tout mettre sur la table il faudrait qu'elle soit en chêne renforcé et encore. Non, la "transparence" est tout simplement IMPOSSIBLE, il s'agit seulement de tenter de le faire croire.

C'est ce que le renard dit au corbeau dans une version légèrement modifié :

" Apprenez que tout mystificateur
Vit aux dépens de celui qui l'écoute.
Cette leçon vaut bien un fromage sans doute."

Si le projet français réussi, à savoir la suppression des obligations vaccinales légales (fini les menaces d'amende et de prison) pour être remplacées par des vaccinations exigibles en collectivités avec, pour commencer, hexavalent, prévenar, ROR voire méningite les accidents graves vont se multiplier. Là les yeux vont s'ouvrir beaucoup plus nombreux. Ce sera dans la souffrance mais ce sera.

Souvenons-nous de l'affaire de la vaccination hépatite B. En 1995, la marée qui se pressait pour se faire vacciner ("j'ai demandé au laboratoire de doubler les cadences de fabrication" dira le ministre à la télé) montrait que les opposants avaient perdu. Que fut la suite ?

[1] http://concertation-vaccination.fr/

Initiative Citoyenne 03/08/2016 18:02

100% d'accord avec Bernard, Dalida est de rigueur et le disque peut être repassé des fois et des fois en matière vaccinale, le pipot des vaccinalistes c'est vraiment DES MOTS, RIEN QUE DES MOTS, TOUJOURS DES MOTS, ô que oui!!!

La suite du scandale hépatite B a été le scandale des vaccins HPV et surtout aussi celui de la fausse pandémie de H1N1, ou s'arrêteront ces infâmes bonimenteurs qui ruinent tant de vies sans plus-value (que du contraire) sur la santé publique générale??

Dr Vaccide 30/07/2016 07:53

Effrayant!

                    

Recherche

Contact

 

initiative.citoyenne[at]live.be

Courriers Aux Autorités & Autres Documents Importants

Ce site refuse de cautionner le label HONcode.

Ce site refuse de cautionner le label HONcode    

Ce site soutient Nurpa pour la liberté d'internet

Boutton de soutien à la NURPA