Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 novembre 2015 1 09 /11 /novembre /2015 10:06

Après les parents Larère (dont l'affaire est toujours en cours et sera réouverte le 14 décembre prochain), c'est sur les Lecomte que s'acharnent cette fois les officiels avec un procès qui s'ouvre aujourd'hui même. Alors que les médias se jettent sur ces affaires pour étiqueter ces parents d' "antivaccins", nous vous rappelons que ce terme ne veut plus rien dire dans un contexte où la pression vaccinale a atteint des sommets et où les vaccins obligatoires (sans autres valences ajoutées) ont été rendus volontairement indisponibles par une collusion entre l'establishment et les firmes, celles-ci étant qualifiées de "partenaires naturels" dans un rapport du Sénat français de 2007.

Nous avons atteint le comble de l'absurde: refuser le "tout vaccin" imposé (vaccins les plus groupés, seuls restants sur le marché) est passible de poursuites en justice... les firmes peuvent se frotter les mains et l'illégalité la plus arrogante a de beaux jours devant elle si nous ne réagissons pas!

Nous avons atteint le comble de l'absurde: refuser le "tout vaccin" imposé (vaccins les plus groupés, seuls restants sur le marché) est passible de poursuites en justice... les firmes peuvent se frotter les mains et l'illégalité la plus arrogante a de beaux jours devant elle si nous ne réagissons pas!

Pour vous tenir informés sur ce dossier que vous ne connaissez peut-être pas encore, nous vous mettons ci-dessous quelques comptes-rendus médiatiques (avec la prudence qui s'impose comme toujours quand les médias mainstream traitent de ces sujets qu'ils connaissent si peu...) ainsi que les communiqués de presse de plusieurs associations citoyennes comme par exemple, la Ligue Nationale pour la Liberté des Vaccinations (LNPLV) et Infovaccins France.

 

Article du Nouvel Obs du 9 novembre 2015, "Mickaël Lecomte, un père anti-vaccins au tribunal"

 

"Ils refusent de faire vacciner leur enfant" (par la rédaction d'Allodocteurs)

 

Communiqué de presse de l'association Info Vaccins France 

 

Communiqué de la Ligue Nationale pour la Liberté des Vaccinations 

 

Pétition pour soutenir cette famille et la famille Larère dans la même situationcar il est tout bonnement impensable que des parents soient condamnés pour ne pas avoir fait administrer un vaccin obligatoire qui n'existe pas!

 

Avis à tous les parents dont les médecins essayeraient de les abuser

On ne peut imposer de force le vaccin Infanrix Tetra, Quinta ou Hexa

 

Article L122-1 du Code de la Consommation:

 

"Il est interdit de refuser à un consommateur la vente d'un produit ou la prestation d'un service, sauf motif légitime, et de subordonner la vente d'un produit à l'achat d'une quantité imposée ou à l'achat concomitant d'un autre produit ou d'un autre service ainsi que de subordonner la prestation d'un service à celle d'un autre service ou à l'achat d'un produit."  

Strasbourg : relaxe pour des parents accusés de ne pas avoir fait vacciner leur bébé

 

mis à jour le 09/11/2015

 

Le tribunal correctionnel de Strasbourg a relaxé lundi un couple poursuivi pour avoir refusé l'administration à son fils du vaccin obligatoire contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite (DT Polio), a-t-on appris auprès des avocats.

 

"Ils ont été relaxés car l'infraction n'était pas constituée au moment des faits, en raison de l'âge de l'enfant", qui n'avait alors que 14 mois, tandis que la loi impose la vaccination DT Polio avant l'âge de 18 mois, a expliqué à l'AFP Me Fabienne Hagemann, avocate de l'association Themis, désignée par le parquet pour représenter l'intérêt de l'enfant.


L'affaire avait démarré au mois de mai lorsqu'un médecin du centre de vaccination international de Strasbourg avait refusé de vacciner le bébé contre la fièvre jaune, après avoir constaté qu'il n'avait pas reçu le DT Polio. La famille était venue le consulter afin de pouvoir partir au Gabon où la mère de famille, militaire, devait être affectée. Elle est depuis partie seule au Gabon, au mois de juillet, laissant en France son compagnon et son fils, aujourd'hui âgé de 21 mois. "Il n'y a pas d'étude sur le long terme sur les effets de la vaccination", a expliqué lundi à l'AFP Mickaël Lecomte, le père de famille, présent seul au tribunal. "Eux défendent la vaccination, moi je défends mon enfant", a-t-il ajouté. L'association Info Vaccins France, qui soutient M. Lecomte, a souligné dans une lettre adressée à François Hollande que le vaccin "DTP n'est plus disponible sur le marché français depuis 2008".

Demandant l'"abrogation de toutes les lois d'obligations vaccinales", cette association déplore qu'on ne trouve plus dans les pharmacies françaises de vaccins trivalents (DT Polio), mais des vaccins tétravalents, pentavalents, voire hexavalents, censés protéger également contre la coqueluche, une forme de méningite et l'hépathite B, alors que la vaccination contre ces maladies n'est pas obligatoire. Daniel Floret, président du Comité technique des vaccinations, a reconnu que "la situation actuelle est intenable: il y a une vaccination obligatoire contre trois maladies, mais en pratique il est extrêmement difficile de ne recevoir que ces vaccins".

M. Floret a toutefois souligné qu'"on court beaucoup plus de risques d'avoir une coqueluche ou une hépatite à haemophilus" en Afrique, "où on ne vaccine pas contre l'haemophilus que d'avoir le diphtérie ou le tétanos".

 

Source : France3régions.fr

Partager cet article

Published by Initiative Citoyenne - dans Liberté & démocratie
commenter cet article

commentaires

LAURIANE 06/12/2015 23:47

Bonjour à tous,
Je vois que la situation de censure concernant les parti-pris anti-vaccin est évoquée un peu plus bas. J'ai justement été confrontée au phénomène il y a trois jours seulement. Il s'agissait d'un commentaire posté sur le site France 5 - Les Maternelles - au sujet de l'émission du jour dans laquelle Miss France a présenté la "généreuse" campagne UNICEF visant à éradiquer le tétanos du nourrisson dans 58 pays grâce à une vague de vaccination massive financée grâce aux donations induites par l'achat de couches pampers. Voici mon commentaire : Bonjour,
Je réagis à l'émission diffusée ce matin, et plus particulièrement à la partie qui concernait la campagne UNICEF anti-tétanique soutenu par Pampers (et ses couches écolos). Pour commencer je ne félicite pas France 5 et la rédaction de l'émission pour le joli coup de pub infligée aux téléspectateurs. Je crois que de nombreuses personnes ne se rendent pas compte de ce type de stratégie (entres autres commerciale), cependant je considère que ceux qui ont pour responsabilité de diffuser des infos et des idées ne peuvent sans cesse prétendre ignorer ces manoeuvres.
Mais à chacun sa conscience personnelle et professionnelle.
D'autant que le plus pénible lors de cette intervention (incarné par une miss France dont l'esthétique et la candeur sont manifestement au dessus de tout soupçon) ne concerne pas le coup de pub pour Pampers, mais le motif de cette apparition angélique, soit le vaccin dit "contre le tétanos".
Un vaccin préventif non immunisant. On ne soupçonne pas que ces mots puissent s'associer n'est-ce pas? Pourtant cette information est juste. C'est également une maladie non contagieuse qui fait l'objet d'une campagne de vaccination obligatoire (en tout cas en France) pour cause de santé publique. Vous n'y voyez rien de bizarre?
Je vous supplie de vous intéresser à cette maladie de plus près.
Ainsi vous comprendrez peut-être que cette mission de L’UNICEF n'a finalement pas grand chose de charitable. Même si les intentions sont bonnes, la vaccination des populations n'est pas une solution sauf s'il s'agit d'enrichir toujours plus les laboratoires pharmaceutiques. Éradiquer cette maladie nécessite d'investir l'éducation et l'hygiène dans des pays minés par la pauvreté et pillés par les lobbies économiques et financiers.
Je suis tellement déçue par Les maternelles d'avoir autorisé la diffusion d'idées aussi mensongères et potentiellement destructrices. Je vous laisse imaginer l'impact sur des milliers de spectateurs dont la plupart sont des jeunes parents en attente de conseils bienveillants pour la santé de leurs enfants. (Au passage, j'en suis de ces jeunes parents qui veulent faire au mieux.)
A Nathalie, Sidonie et son équipe: vous parliez de construire un monde meilleur... Commençons par être réalistes et avertis.Merci de m'avoir lue. Une maman et une citoyenne.

J'ai été sidérée en découvrant quelques minutes plus tard que mon commentaire avait été supprimé par les administrateurs sans même une explication. Suite à quoi je renvoie un nouveau commentaire : Rebonjour,
Je regrette que mon message au sujet de la campagne UNICEF (émission du 03-12-15) ait été supprimé de ce forum. Mon message n'était pourtant pas déraisonnable. Pourquoi cette censure?

Nouvelle suppression (encore plus rapide que la précédente)! Persévérante j'en remet alors une couche: "De façon catégorique, nous supprimons les messages qui contiennent des
coordonnées, de la publicité et des thématiques ou des mots hors propos." C'est une des réponses donnée à un maternaute pur justifier la suppression de son message.
Ce qui m'amène à me demander : En quoi mon message a t-il été jugé hors propos? D'autant qu'il s'agissait de votre thématique à laquelle je me suis contenté de réagir.
Peut-être n'ai-je pas pensé comme il faudrait? Je demande s.v.p des explications et une réponse digne de ce nom. Merci

Même réponse, c'est à dire RIEN... le silence des couards. Quel désespoir!

Gérard 14/11/2015 15:16

Voici ce que j'ai lu mais je n 'ai pas d'autres précisions. Un bon début peut-être. En tout cas une bonne réflexion au sujet des médicaments.
http://www.7sur7.be/7s7/fr/1502/Belgique/article/detail/2518763/2015/11/09/Maggie-De-Block-veut-investir-dans-la-recherche-clinique.dhtml

Cumulus: Evidemment qu'on ne détruit pas la médecine allopathique, les techniques, la chirurgie... mais je pense qu'il est nécessaire de parfois se remettre en cause.
Je crois que les médecins, les pédiatres.... ont tellement le nez sur le guidon (trop de travail) qu'ils ne prennent plus le temps de trop réfléchir. Ils se laissent trop guider par les labos et leurs normes "parfois?" biaisées.
Mais il faut pourtant le faire.
Ce n'est pas l'argent qui doit diriger la santé.
Mais non Barbara, ces gens ne se lèvent pas en se disant ou se demandant combien de personnes ils vont tuer aujourd'hui, mais je pense que certains se lèvent, allument leur ordinateur et vont voir les cours de la bourse!!
Tout le monde il n'est pas beau, tout le monde il n'est pas gentil comme je le croyais autrefois. Surtout quand un membre de sa famille est touché.

Gérard 13/11/2015 11:46

N'étant pas expert, je demande des études totalement indépendantes des labos ( mais il faudra payer) pour savoir si les vaccins peuvent causés ces inconvénients et parfois la mort. Idem pour les médicaments. La ministre de la santé belge veut en tout cas mettre sur pieds ces études. Espérons qu'elle réunira les fonds et que ces experts ne seront influencés par personne.
N'empêche qu'à une époque on a trop abusé des antibiotiques. On en voit le résultat. Ce n'est pas pour ça que je demande à ce qu'on supprime les antibiotiques. Il y a des limites. Ils sauvent encore des vies.
La pétition du professeur Joyeux est juste. Pourquoi cumuler toutes ces souches ? Par facilité ou par intérêt?
Comme je l'ai déjà écrit sur ce site, je déteste les extrémistes, les sectes. Mais je ne fais plus confiance aveugle non plus. Remettre en question est souvent utile sans nécessairement renier tout ce qui a été fait avant. C'est vrai dans l'enseignement ( secteur dont je suis maintenant pensionné) mais aussi dans la médecine.
J'imagine Barbara et Cumulus que vous rejetez l'homéopathie, l'acupuncture....
Douteriez-vous qu'il est nécessaire d'abord de s'occuper de l'immunité de chacun par un comportement adapté( alimentation, sport....)?
Un autre fou aussi sévit sur le net. Celui-là est contre les statines. A-t-il raison? A-t-il tort? Ce n'est pas à moi qu' il faut le demander. N'empêche que certaines de mes relations ont bel et bien les symptômes très désagréables ( musculaires, déprime...) des ces médicaments. Et s'ils sont inutiles, à qui profite ce marché? Pas à moi car je n'ai pas la possibilité de placer mon argent dans les labos!
Recherches indépendantes et sérieuses, c'est tout ce que je demande. Si c'est encore possible!!!!!

Initiative Citoyenne 14/11/2015 11:34

Tout à fait d'accord avec votre analyse de bon sens Gérard; pourriez-vous détailler un peu plus ce que vous vouliez dire au sujet de la position de la "ministre belge de la santé": sources et précisions? Merci à vous!

cumulus 13/11/2015 16:00

Non Gérard, je ne rejette ni l'homéopathie ni l'acupuncture. Je les vois comme parfaitement complémentaires à la médecine dite allopathique. J'ai seulement peur que l'on ne jure que par ces approches en prenant le risque de négliger des affections graves que l'on peut soigner et même guérir par des traitements proposés par la médecine classique (et non par les médecines "alternatives"). Par ailleurs, je ne considère personne comme "fou".

Gérard 13/11/2015 12:21

Quand je parle de "fou" qui sévit sur le net, c'est en guise de boutade. C'est PEUT-ETRE ce que pense Cumulus et Barbara
Parce que j'aurais tendance à croire ce que dis et écrit ce professeur.
Irène Frachon est aussi une de ces "folles" au sujet du Médator

zabou 12/11/2015 00:30

mais c'est quoi cette association Thémis ??? de quoi se mêlent-ils ? c'est scandaleux à la fin ! qu'ils s'occupent des parents qui sont vraiment maltraitants et pas de ceux qui, à juste raison, refusent la vaccination par choix de santé ! au nom de quoi doit-on faire subir à nos gosses ces empoisonnements ?? quels c .... !!

Initiative Citoyenne 12/11/2015 10:00

En effet Zabou, cette association, on se demande vraiment qui elle sert? Finalement, pas à pas, les parents sont dépossédés de leurs prérogatives eu détriment des enfants, cela se voit dans des tas de dossiers tragiques au quotidien, prenez par exemple le cas tout à fait odieux de la petite Cindy Cheron bloquée à Clairs Vallons par une décision de justice qui approuve tout ce que dit cette institution dans laquelle la petite reçoit des hormones de croissance dangereuses pour elle sans l'accord de sa maman qu'elle ne peut avoit en ligne que ... deux fois par mois! http://www.lavoixdunord.fr/region/fresnes-sur-escaut-la-maman-de-cindy-placee-en-ia27b36919n3145405
http://affaire-cindy-clairs-vallons.over-blog.com/2015/11/l-usage-de-l-hormone-de-croissance-synthetique1-chez-les-enfants-de-petite-taille-previsible-est-il-justifie-et-depourvu-de-danger.h?utm_source=_ob_share&utm_medium=_ob_facebook&utm_campaign=_ob_sharebar
Ce cas est tristement exemplaire car on a un establishment tyrannique qui a donc décidé que cette petite devait avoir ces hormones, qui est dispensé par la justice d'apporter les preuves de la nécessité d'un tel traitement dangereux et les parents qui sont de plus en plus privés de contacts avec leur fille, ce sera des années perdues irratrappables et tout cela continue. Et ce qui se fait pour les vaccins, ces hormones et d'autres a un même terreau:
http://initiativecitoyenne.be/article-dr-lee-hieb-m-d-l-hysterie-vaccinale-actuelle-pourrait-declencher-un-cauchemar-totalitaire-125521767.html

Barbara 10/11/2015 19:10

Vous avez raison Cumulus...A croire que c'est la nouvelle mode de penser que tout est mal dans ce monde et que la conspiration veut qu'on nous empoisonnent tous...Mais, oui, c'est peine perdue, ils vous noient toujours dans des tonnes d'arguments pour vous faire pensez que c'est vous le fou...Cependant, je suis comme vous, j'essaie parfois de commenter tellement ca m'enerve de lire ceci et que si des gens qui veulent s'informer sur les vaccins viennent s'echouer sur ce site et bien au moins ils liront quelques commentaires contre les anti-vaccins. Le but etant qu'ils ne prennent pas pour paroles d'evangile tout ce qu'il est dit sur ce blog...pas pour convaincre cette initiative de quoi que ce soit, comme je le disais, nous savons que c'est peine perdue...Les sectes ont toujours existees, seulement maintenant, il suffit de quelques cliques...

Initiative Citoyenne 12/11/2015 10:10

@ Barbara: Refuser de voir comment marche la science actuellement, de voir qu'elle est profondément prostituée avec des entraves grosses comme des maisons, c'est votre droit, mais voilà, si vous êtes scientifique, cela n'est pas agréable de devoir faire ce constat, reconnaître que la liberté des chercheurs n'est pas vraiment en eux mais clairement à l'extérieur... La notion de "consensus" scientifique est une fabrication sociale et économique qui se fait et se défait. Lisez donc les enquêtes faites auprès des médecins quand ceux-ci peuvent se lâcher dans le confort de leur anonymat et vous comprendrez que votre discours ne convainct pas car il est théorique et déconnecté de la réalité:
http://initiativecitoyenne.be/article-ce-que-les-medecins-pensent-de-la-vaccination-l-enquete-choc-non-publiee-de-l-inpes-70545268.html
Vous avez une vision simpliste du problème qui vous arrange: essayer de taxer les parents de "paranos", "membres de sectes" etc. alors que ces parents n'estiment pas tous ni forcément que le but de la vaccination est d'empoisonner volontairement, une majorité de médecins croient sans doute sincèrement au bien-fondé de l'idéologie qu'ils véhiculent et qu'ils appliquent à la lettre (sans compter les aspects opportunistes et financiers) mais cela n'empêche ni n'exclut que la vaccination généralisée soit un drame mondial silencieux et qu'elle fasse au final infiniment plus de dégâts et de malheurs qu'elle ne sauve des gens (dont personne ne peut dire que sans vaccins ils seraient forcément morts ou infirmes!). Si on regarde ce qui s'est passé dans l'histoire, on se rend compte que la banalité du mal et du mauvais était surtout l'oeuvre de "robots" qui rejetaient chaque fois la responsabilité sur leur hiérarchie et se protégeaient par des recommandations venues d'en haut or c'est exactement la nature de ce qui se passe en médecine aujourd'hui où la liberté thérapeutique se réduit à peau de chagrin (écoutez les vidéos de Dr Nicole Delépine, elle l'explique très bien, mais vous la prendrez sûrement aussi pour une parano ou vous direz abitrairement que ça ne concerne surtout pas les vaccins )

barbara 12/11/2015 01:16

Zabou : voila, encore une fois, c'est nous qui vaccinons nos enfants qui n'avons rien compris... Vous preferez croire ce blog et ses articles aux chiffres manipules plutot que la medecine et ses articles scientifiques. Croyez vous vraiment que le but de la vaccination est vraiment de nous empoisonner tous...Mais dans quel but ? Vous pensez vraiment qu'avoir la moitie de la population autistes ou autres maladies (puisque toutes les maladies sont a cause des vaccins) arrangera les finances d'un pays ? Pourquoi les rendre obligatoire, car plus une couverture vaccinale est grande plus les chances qu'une maladie disparaisse est grande..et ca a deja ete prouve... Par contre, que les vaccins provoque l'autisme, non. Ce que vous refusez de voir, c'est que il y a une majorite de scientifique qui font bien leur boulot et que leur but n'est absolument pas de nous empoisonner, au contraire...Maintenant que les Big Pharma s'en mettent plein les poches, je dis pas le contraire...Mais les fabriquants de remedes naturelles ou produits bio s'en mettent aussi pleins les poches. Le monde est dirige par l'argent et le sera toujours, malheureusement...Mais nous les scientifiques, je vous assures qu'on est pas des empoisonneurs...Mais bon, il y aura toujours des anti-tout.

zabou 12/11/2015 00:21

Barbara vos leçons de morale sanitaire n'engage que vous ! bien des parents savent de quoi il retourne en matière d'effet secondaire grave des vaccins ! et puis caser les anti vaccins dans la rubrique secte vous savez c'est passé de mode, trouvez autre chose comme argument bidon !!! les anti vaccins ne font partie d'aucune secte, au contraire ils se dédouanent de tout ce qui s'en rapproche.. La secte big pharma existe bel et bien elle, mais elle semble encore intouchable pour certains. Moi ça m'irrite au plus haut point qu'on oblige nos gosses à être vaccinés !! obligation qui n'existe pratiquement plus en Europe faut-il le rappeler ?? alors si on veut s'informer et bien oui je préfère encore venir ici que lire les idioties du dogme vaccinal qu'on nous impose aussi bien chez les médecins que dans les médias, eux-mêmes à la botte de big pharma d'ailleurs. Et puis jouer les hypocrites en disant qu'on n'efface pas vos commentaires ça c''est fort de café !! vous auriez préféré le contraire ?? parce qu'ailleurs, je peux vous dire que les propos anti vaccins sont très souvent censurés eux !!! alors ne vous plaignez pas qu'on vous laisse la parole !!

Barbara 10/11/2015 19:39

Il est vrai que au moins vous ne censurez pas. Mais c'est parce que vous adorez contre argumenter en essayant de nous faire passer pour les imbeciles qui n'ont rien compris !

InitiativeCitoyenne 10/11/2015 19:29

Tiens, cumulus a été chercher sa copine Barbara car ça devenait un peu trop gênant ces commentaires d'internautes qui démontrent l'échec de leur pipot qui n'intéresse pas grand monde ; -)... à part parler de "sectes", il y a pas grand chose d'autre que vous avez à dire, c'est triste. Comme cumulus qui parle de censure mais des commentaires comme les vôtres seraient censurés si on inversait la situation sur les sites officiels à la gloire des vaccins. Ici vous n'êtes pas censuré donc on peut vous inverser la situation et dire que c'est vous qui en arrivez à voir des complots partout ; -) bonne soirée à tous sur ce!

                    

Recherche

Contact

 

initiative.citoyenne[at]live.be

Courriers Aux Autorités & Autres Documents Importants

Ce site refuse de cautionner le label HONcode.

Ce site refuse de cautionner le label HONcode    

Ce site soutient Nurpa pour la liberté d'internet

Boutton de soutien à la NURPA