Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 octobre 2016 4 20 /10 /octobre /2016 09:33

NB: Il faut savoir, avant de lire l'article suivant, que les vaccins injectables contre la grippe contiennent du formaldéhyde utilisé comme conservateur (voir les composants des vaccins antigrippaux par nom de marque aux pages 122 à 141 du document suivant, rédigé par le médecin belge Dr Jean Pilette sur base des notices)

 

 

Ci-dessous, un exemple de propagande rapidement mise en place par les sites pro-vaccins du système pour essayer de noyer le poisson suite à la publication de ces recherches inquiétantes pour les vaccinés:

Formaldéhyde, vaccin contre la grippe et maladie d'Alzheimer: les dernières recherches ne sont pas rassurantes!

Si ces sites étaient conséquents, ils devraient s' indigner que les vaccins soient DISPENSES de test quant à leur potentiel cancérogène (contrairement à bien d'autres médicaments!). S'ils étaient si sûrs que cela de la prétendue innocuité du formaldéhyde à soi-disant "si petite" dose, ils ne devraient alors pas craindre de réclamer urgemment que les vaccins ne soient plus dispensés de ces tests... ne pensez-vous donc pas que ce serait cela la vraie science courageuse qui ne part pas d'a priori et ne craint pas les résultats qu'elle pourrait trouver? Car oui, la voie ingérable et la voie injectable ne sont nullement comparables (même ficelle grosse comme une maison que les officiels utilisent avec l'alu sans distinguer l'alu ingéré et injecté). La vérité est beaucoup plus complexe que de prétendre que seule "la dose ferait le poison": pour le cas du mercure par exemple, il faut savoir qu'il est très toxique même à une dose de 1 part par million soit à des concentrations cent fois plus faibles que celles réellement présentes dans les vaccins...

Vous vous posez des questions sur vos droits (de patient) à l'information ? 

Sur l'efficacité véritable des vaccins antigrippaux? Sur les risques graves possibles de ces vaccins? Sur d'autres moyens plus respectueux du corps de prévenir la grippe?

 

Alors, lisez, entre autres, attentivement les articles suivants: 

 

Grippe: le Dr Cuvelier calé (sur RTL) par les questions d'Initiative Citoyenne!

 

Grippe: de nouveaux vaccins mais toujours le même baratin!

 

Grippe: surestimation des décès pour écouler les vaccins

 

Plus de vaccination du personnel contre la grippe au CHU du Sart-Tilman

 

Certains effets secondaires graves du vaccin contre la grippe classique

 

Les risques des vaccins antigrippaux que l'Assurance maladie vous cache [notices professionnelles des vaccins Fluarix, Agrippal, Immugrip et Vaxigrip]

 

Le vaccin contre la grippe provoque 5,5 X plus d'infections respiratoires

 

Vaccination des patients à risque? Encore + risquée!

 

Le vaccin antigrippal ou le mépris total du système immunitaire des séniors

 

Mortalité foetale: hausse de 4000% après la vaccination des femmes enceintes

 

Vaccin contre la grippe et grossesse: une pratique dangereuse

 

Tous les vaccins sont expérimentaux: voici pourquoi

 

Vaccins: le vrai scandale des faux placebos

 

Dr Saluzzo de Sanofi Pasteur: "on ne sait pas comment marchent les vaccins"!

 

61% de ceux qui administrent un vaccin sont incapables de reconnaître un effet secondaire

 

Vaccins: le Jury d'Ethique publicitaire donne raison à Initiative Citoyenne

 

Epidémie de carence en vitamine D sur la planète

 

Grippe: la vitamine D + efficace que les antiviraux et les vaccins

 

Médecines alternatives: les doyens défendent leur pré carré!

Partager cet article

commentaires

Initiative Rationnelle 25/10/2016 12:48

Suite à mon message vous avez modifié cette page pour y ajouter la seconde partie qui ne fait pas partie de l'article que vous avez reproduit. Je suppose que l'intention est de montrer que malgré le fait que votre titre soit contraire à la réalité, parce que le formaldéhyde serait très mauvais dans les vaccins vous auriez quand même finalement raison malgré tout en définitive et pour résumer. C'est irrationnel. Vous ne pouvez justifier une erreur factuelle, même en ayant raison sur une plus grande échelle. À moins de souscrire à l'expression "mentir pour la bonne cause".

En conséquence, même si ce que vous avez ajouté par la suite était vrai, vous n'auriez pas pour autant raison. Voyons maintenant pour quelle raison ce que vous avez ajouté par la suite est problématique.



L'image provient de la page suivante, dont vous ignorez les arguments: https://sciencepop.fr/2016/09/15/petit-regard-sur-le-formaldéhyde-dans-les-vaccins/



"pour le cas du mercure par exemple, il faut savoir qu'il est très toxique même à une dose de 1 part par million"

Vous faites des affirmations infondées de niveau 2. En effet, plutôt que d'affirmer sans preuves, vous préférez citer un texte qui fait des affirmations sans preuves.

Notons les erreurs factuelles de cet article ont poussé Rolling Stones et Salon à publier 5 correctifs communs consécutifs. Salon a purement et simplement décidé de rétracter cet article. - https://en.wikipedia.org/wiki/Deadly_Immunity



Enfin, signalons que même si ce dernier argument était vrai, il ne montrerait que votre irrationnalité:

Si l'on sait que le mercure est toxique à une dose de 1 part par million (1 mg/kg), c'est parce que des études le montrent (c'est faux, c'est une affirmation infondée, mais faisons l'hypothèse que vous auriez effectivement prouvé cette affirmation, ce que vous n'avez pas fait).

Votre argument est donc que ces études, que vous croyez, sont la preuve qu'il ne faut pas croire les études, comme celles qui montrent que le formaldéhyde dans les vaccins ne représente qu'une une fraction du formaldéhyde du corps humain. C'est un double standard.




"S'ils étaient si sûrs que cela de la prétendue innocuité du formaldéhyde à soi-disant "si petite" dose, ils ne devraient alors pas craindre de réclamer urgemment que les vaccins ne soient plus dispensés de ces tests."

Cet argument est irrationnel. Vous nous expliquez qu'une substance, déjà présente dans l'organisme à des doses bien supérieures, pourrait provoquer le cancer par une élévation de 1% du total. Vous ne pouvez pas faire une telle affirmation sans même proposer un début de justification sur ce que ça implique et qui est manifestement contraire à la réalité: Le formaldéhyde déjà présent en bien plus grande quantité dans le corps ne provoque pas de cancer.


D'autre part, vous nous dites en substance: "Le formaldéhyde des vaccins est peut être dangereux, puisqu'aucun test sur le potentiel cancérogène n'est effectué pour les vaccins", ce qui est irrationnel. Le potentiel cancérogène du formaldéhyde est DÉJÀ CONNU. Les études qui montrent le danger du formaldéhyde montrent également que le danger est fonction de la dose et que les doses utilisées dans les vaccins sont de loin sans danger.

En clair, vous nous dites que si l'on ignore les études qui montrent que le formaldéhyde dans les vaccins ne peut pas causer de cancer, il n'existe aucune étude qui montre que le formaldéhyde dans les vaccins ne cause pas de cancer.




"la voie ingérable et la voie injectable ne sont nullement comparables"

Vous faites une confusion entre identique et comparable.

Même si les deux modes d'administration sont différents, il est par exemple tout à fait possible de calculer la quantité de formaldéhyde qui se retrouve au final dans l'organisme dans un cas comme dans l'autre, et donc de les COMPARER.


Parce qu'il est possible de faire des comparaisons, ON SAIT qu'un vaccin fera augmenter de moins de 1% la quantité de formaldéhyde DÉJA PRÉSENT DANS LE CORPS d'un nouveau né. - https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/23583892 - "Pharmacokinetic modeling as an approach to assessing the safety of residual formaldéhyde in infant vaccines"

Une fois dans l'organisme, il n'y a pas de différence entre le formaldéhyde qui provient d'une poire et le formaldéhyde qui provient d'un vaccin.

Est-ce que vous postulez qu'il existerait une mémoire du formaldéhyde ?

Claude 25/10/2016 09:59

Opposition au vaccin antigrippal obligatoire aux travailleurs de la santé

http://www.journaldequebec.com/2016/10/24/opposition-au-vaccin-antigrippal-obligatoire-aux-travailleurs-de-la-sante

Lundi, 24 octobre 2016

Initiative Rationnelle 20/10/2016 15:29

Votre titre est contraire à la réalité.

Cet article ne parle pas de vaccins.
Cette étude ne parle pas de vaccins.


Cet étude décrit un nouveau mécanisme sur un danger potentiel d'une substance que l'on sait déjà être dangereuse.

On sait que cette substance que l'on sait déjà être dangereuse n'est dangereuse que passé certaines doses qui ne sont jamais atteintes dans les vaccins. Cette nouvelle ne remet pas en cause ce que l'on sait du dosage et de l'usage dans les vaccins.


On vous dit: "On savait déjà que l'eau pouvait bloquer les voies respiratoires et provoquer une noyade, on vient de découvrir qu'EN PLUS boire 20l d'eau d'un coup est mortel."

Vous rétorquez: "Boire de l'eau: les dernières recherches ne sont pas rassurantes !"

Initiative Rationnelle 21/10/2016 10:04

"oui, formaldéhyde, vaccin antigrippal et Alzheimer, les dernières recherches n'ont pas de quoi rassurer ..."

Cet article ne parle pas de vaccins.
Cette étude ne parle pas de vaccins.

Votre affirmation est donc contraire à la réalité.


Ci-dessous, vous trouverez une étude décrivant dommages neurologiques et décès causés par l'eau.

"Fatal water intoxication" - https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC1770067/

J'attends avec impatience votre commentaire alarmiste sur les dangers de l'eau.

Initiative Citoyenne 20/10/2016 17:12

Ne faites pas les réponses et les questions, c'est juste pathétique: l'info n'est pas déformée, ces recherches plaident en faveur de dommages protéiques intracellulaires avec mention de risques comme les affections neurodégénératives dont alzheimer, aucune déformation ne vous inquiétez pas, c'est juste que ça vous dérange qu'au caractère cancérogène s'ajoutent encore d'autres dégâts qui ne manqueront hélas pas d'être confirmés dans le futur... qui a dit être contre ces études futures sur ces autres aspects dangereux, mais de grâce, relisez ce qui est écrit dans l'article original et chacun comprendra, oui, formaldéhyde, vaccin antigrippal et Alzheimer, les dernières recherches n'ont pas de quoi rassurer ...

                    

Recherche

Contact

 

initiative.citoyenne[at]live.be

Courriers Aux Autorités & Autres Documents Importants

Ce site refuse de cautionner le label HONcode.

Ce site refuse de cautionner le label HONcode    

Ce site soutient Nurpa pour la liberté d'internet

Boutton de soutien à la NURPA